Articles

Comment sera la rentrée 2020?

Les 5 prochaines années pourraient bouleverser l'école par de nouvelles approches et technologies

Par Alexandre Roberge , le 13 septembre 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 14 octobre 2015

La rentrée 2015 est désormais chose faite. Petits et grands ont repris le chemin des classes. Alors que nous venons à peine de terminer cette étape cruciale de l'année scolaire, des chercheurs et spécialistes en éducation pensent déjà à celle de 2020. Un exercice qui permet de réfléchir au futur de la pédagogie et aux objectifs à se donner.

Le travail de ce panel de près d'une cinquantaine d'experts de l'éducation de nombreux pays a été publié en juin 2015 et est disponible sur la page wiki. Leurs conclusions? La rentrée et l'école en général subiront de profondes mutations dans la seconde moitié de cette décennie.

Une métamorphose de l'école

Les experts ont noté les tendances et changements qui devraient survenir dans les prochaines années et au-delà de 2020. Tout d'abord, à court terme, il y devrait y avoir augmentation de l'approche STEAM dans les écoles. Cette méthode est une réponse à celle dite STEM qui a été mis en valeur dans les dernières années. En effet, les établissements et les administrations publiques misaient beaucoup sur l'apprentissage des sciences (S), des technologies (T), de l'ingénierie (E pour engineering) et des mathématiques (M). Or, des écoles ont commencé à vouloir redonner de la place aux arts et aux sciences humaines. Elle a donc pris le nom de STEAM (le A pour arts). Par exemple, les élèves sous ce régime pédagogique feront des liens entre les formes géométriques apprises et l'art des mosaïques. En plus de cette méthodologie, l'usage d'un apprentissage hybride devrait continuer à court terme à progresser et se propager.

D'ici 3 à 5 ans, les spécialistes envisagent aussi que le rôle de l'élève va changer. Il ne sera plus un consommateur qui gobe toute la matière transmise, mais un créateur qui saisira davantage les concepts en fabriquant ou en concevant. Conséquemment, il y aura une augmentation de l'importance de l'apprentissage en équipe. Les pairs ne seront donc plus vus comme des compétiteurs, mais comme des collaborateurs.

Tous ces éléments devraient mener à un apprentissage plus en profondeur (deeper learning). En effet, en plus du contenu standardisé actuel, seraient évalués des compétences comme la maîtrise communicationnelle, collaborative et les capacités d'autoapprentissage entre autres. Une façon de faire plus en profondeur qui préparerait davantage les jeunes à leur vie professionnelle et citoyenne. Tout cela modifiera profondément le fonctionnement des écoles et l'aspect très structuré actuel. Que ce soit les horaires plus souples et correspondant au rythme biologique des jeunes, le financement des établissements plus égalitaires ou la place des professionnels de l'enseignement qui deviendraient des accompagnateurs, tout sera métamorphosé dans la décennie 2020.

Et la technologie dans tout ça?

Évidemment, la technologie a une place de choix dans ces modifications. Comment son évolution se fera-t-elle dans le contexte selon ces mêmes experts?  Ainsi, le AVAN (Apportez votre appareil numérique) va rapidement devenir réalité pratiquement partout. Les fablabs ou « makerspaces » aussi devraient s'étendre dans la prochaine année et les suivantes. La culture « maker » ayant, comme nous en avions parlé, intéressé une grande part du monde éducatif.

Dans quelques années, les experts voient en outre l'implantation plus fréquente d'imprimantes 3D qui pourraient bien servir autant à l'acquisition de connaissances (comprendre la géométrie en imprimant des formes) qu'à la conception de projets divers. Les élèves devraient aussi bénéficier de plus en plus de plateformes informatiques ou d'applications qui s'adaptent à leur niveau. L'apprentissage personnalisé ayant de plus en plus la cote, ces tableaux de bord adaptatifs seront en mesure de motiver les apprenants tout en donnant la chance aux enseignants de suivre leur progression et de pallier à leurs difficultés.

À plus long terme, les spécialistes conjecturent qu'il y aura davantage utilisation des technologies qui se portent (montres intelligentes, lunettes avec réalité augmentée, etc.) chez les élèves. Particulièrement quand ces celles-ci baisseront de prix et auront davantage d'applications pédagogiques.

Enfin, le panel croit que la nouvelle décennie à venir pourrait être l'ère des badges numériques qui deviendraient plus utiles dans l'évaluation, motivants pour les apprenants et représentant bien les compétences acquises.

Les freins

Les experts qui se sont prononcés dans le rapport sont conscients des difficultés qui pourraient freiner ou ralentir leurs pronostics. Certaines sont plutôt aisées à résoudre comme l'implantation d'une technologie dans la pédagogie d'un enseignant puisqu'il est possible de donner des outils et savoirs-faire.

Par exemple, aux États-Unis, le programme ConnectED aide à augmenter les compétences du corps professoral avec les technologies. Par contre, les changements structurels et professionnels (modification de rôle des enseignants) qui sont envisagés par le groupe risquent de rencontrer des résistances et leur rapport admet qu'il n'offre pour l'instant que peu de solutions concrètes. D'autant moins que les questions monétaires ont de l'importance dans l'acquisition des technologies. Comment éviter les disparités et inégalités entre écoles ou apprenants? Aucune réponse dans le document, sinon que le changement structurel mènerait, selon eux, à une égalité du financement scolaire mais cela reste plutôt flou.

La rentrée 2020 sera-t-elle celle d'un changement de paradigme dans les écoles? Rendez-vous dans 5 ans pour voir où en seront les établissements dans le monde.

Illustration : Neirfy, Shutterstock

Références

Horizon-k12 2015. Consulté le 9 septembre 2015. http://k12.wiki.nmc.org/.

Leblanc, Dominic. "Les Tendances Technopédagogiques à Surveiller, De La Maternelle Au Secondaire." École Branchée. Dernière mise à jr: 19 août 2015. http://www.ecolebranchee.com/2015/08/19/les-tendances-technopedagogiques-a-surveiller-de-la-maternelle-au-secondaire/.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné