Articles

Le courriel : une technique d’écriture spécifique

Par Manuel Rulier , le 26 mai 2002 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

N’est pas rédacteur de courriel qui veut ! Un courrier demande une écriture particulière et à plus forte raison un mél. Voici quelques astuces pour écrire comme un pro du publipostage en ligne.

Comment est composé un courriel ? De plusieurs champs (adresse, Cc, objet, etc), et d’un corps de texte.

  • L’adresse

C’est elle qui vous représente, elle doit donc être claire et surtout pas trop longue car on se lasse plus vite de [email protected] que de [email protected] . Evitez, si vous le pouvez, les majuscules, les traits d’union et les points mal placés, sauf si vous avez un nom ou un prénom composé (Pierre Emmanuel Rulier peut donner p-e.rulier ou p-emmanuel.rulier, etc. Si vous possédez une entreprise, placez son nom après vos prénoms et noms personnels : [email protected]

  • Le Destinataire

Vérifiez bien l’adresse de votre destinataire avant d’envoyer votre mél. Il suffit souvent d’une petite coquille pour que votre message ne puisse lui parvenir. Attention aux majuscules (c’est très rare qu’une adresse en comporte, mais c’est possible), à l’orthographe exacte, etc.

  • La Copie

Si vous désirez envoyer un message à plusieurs personnes, vous devez utiliser le champ "Cc " (Copie Carbone) et y reporter l’adresse du second destinataire.

  • L’Objet

Trop d’utilisateurs négligent cet aspect du message, ce qui est une erreur. En effet, nous viendrait-il à l’idée de ne pas mettre un titre à un livre ou un en-tête à une de nos lettres sur papier ? Non ! Eh bien il en va de même avec les méls. Par ailleurs, certains internautes prudents suppriment les messages qui ne contiennent rien dans le champ " Objet ", par peur du virus (" je ne connais pas, donc c’est peut être un ennemi ! "). Si vous ne voulez pas partir à la corbeille, montrez pâte blanche.

Techniques d’écriture

Le haut débit et les messageries de plus en plus performantes font du courrier électronique le moyen privilégié pour la communication sur le net. Votre mél peut être lu par des milliers de personnes, il faut donc s’armer de bon sens et respecter certaines règles de rédaction pour ne pas importuner vos lecteurs potentiels.

  • Soyez concis. Sur un écran, l’oeil lit trois fois moins rapidement que sur papier et il se lasse vite.
  • Choisissez un titre (dans le champ objet) informatif. Evitez les " Yooo ! Salut ! " ou les " Tu sais pas quoi ? ", voire les " Tu as un message "
  • Soignez votre écriture en vous relisant avant de cliquer sur " Envoyer ". Ce n’est pas parce que le Net permet une communication rapide que cette communication doit être de mauvaise qualité. Les fautes ne sont pas graves en elles-mêmes ou déshonorantes, mais elles empêchent une lecture fluide, elles nous font décrocher.
  • Pensez aux paragraphes. Les textes tassés sont illisibles. Respectez au mieux la bonne vieille règle : " un paragraphe, une idée ".
  • Inventez une signature courte : Prénom / Nom / Adresse / numéro de Tél. et /ou Fax.
  • Evitez les messages paramétrés pour le HTML : il sont lourds et vous ne savez pas si votre destinataire a paramétré sa messagerie comme la vôtre. Choisissez le format texte, plus léger et plus répandu.

Toutes les questions que vous vous posez sur les messageries et en particulier sur Outlook trouveront leurs réponses sur cette Mini FAQ Outlook: un passionné raconte, écoutez-le, en particulier si vous désirez pénétrer les arcanes des listes de discussion.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné