Articles

Le miel de Chéméré

Une cinquantaine de bénévoles réunis le temps d'un week-end ont produit de multiples choses en accès libre. Découvrez ce miel spécial de Chéméré.

Par Evelyne Jardin , le 05 octobre 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 16 octobre 2018

Département Loire-Atlantique - Drone - CC

Voici le miel produit lors de la libération de Chéméré, nom de code #oplchemere sur Twitter. Alors que le soleil brillait pour ce week-end du 26 et 27 septembre 2015 sur cette commune de Loire-Atlantique, il pleuvait des résultats produits par la cinquantaine de bénévoles venus de Nantes et d'ailleurs.

Des cartoparties orchestrées par OSM

De très nombreuses cartes de Chéméré ont été créées par les membres d'Open Street Map (OSM pour les intimes) : une carte répertoriant les artisans, une autre les lieux publics accessibles aux handicapés, une autre les panneaux solaires et même une carte en 3D!

Les cartographes se déplacaient sur le territoire à pieds, en voiture et même en vélo avec une drôle d'installation qui filmait le parcours et qui a produit un film désormais disponible sur Mapillary.

Le dernier vigneron

Une petite équipe appartenant à Open Wines s'était bien renseignée avant d'arriver à Chéméré. Sur le cadastre, un vigneron, le dernier du village, avait été repéré. Une visite.... arrosée par une dégustation s'imposait. Sur place, les informations données par le vigneron ont permis de réaliser une carte hyper précise mentionnant les cépages des parcelles et même leur orientation. Une première mondiale sur Open Wines, apparemment!

Le miel des Wikimédiens

L'équipe Wikimedia était venue en force de Nantes, de la Bretagne voisine et de Paris. En 2 jours, les 8 wikimédiens ont pondu : 4 articles sur Wikipedia, ajouté 354 images sur Wikimedia Commons (une équipe de photographes a visité l'église), déposé 17 éléments dans Wikidata, parcourues 30 sources sur Wikisource et impliqué 17 habitants. J'ai vu une habitante de Chéméré apportant des cartes postales datant du début du XXe siècle pour les scanner, une autre un mémoire sur l'histoire locale. La visite guidée de l'église par Marie-Claire et Raymonde, deux habitantes, fut des plus pitoresque quand elles ont évoqué la surnommée Mme Quinquaille, une "vieille dame qui tenait une boutique, plutôt un bazar où elle seule s'y retrouvait". Boutique désormais disparue.

Les plantes

Accompagnée d'un petit groupe d'habitant, une férue de botanique, décryptait bris d'herbe et clochettes permettant de répertorier de nombreuses espèces et de les mentionner dans la base ouverte TelaBotanica.

Une sensibilisation aux logiciels libres

Quelques habitants et notamment le responsable informatique de la mairie de Chéméré ont été sensibilisés aux alternatives des logiciels propriétaires (Microsoft : out!).

Les systèmes d'information de plusieurs mairies, dont Chéméré vont prochainement fusionner, ce qui rend crucial le choix de solutions interopérables, une forte contrainte auquel répond parfaitement les logiciels libres.

Libération de données publiques de la commune

Dès leur arrivée, les membres de l'association Regards citoyens épluchent les comptes-rendus des conseils municipaux. Habituellement, ils épinglent les absents. L'assiduité étant de mise à Chéméré, ils regardent les subventions données aux associations, en quantité et en évolution. La ville mise sur clairement sur l'enfance... ce qui est en accord avec son programme électoral. Alors, pour Chéméré, ils créent une nouvelle "data viz" croisant les rues du village avec leur fermeture, montrant les entreprises de BTP qui effectuent des travaux. Pendant leur production, peu d'habitants papillonne autour de leur table : "on les intimide parce que l'on code?", s'interrogeait un des membres.

Sans eux, rien de possible

Tout ce miel n'aurait pas pu être produit sans les géniales installations de FAImaison. Deux antennes, l'une posée sur le toit de l'entreprise AlphaLink à Pornic et l'autre accrochée au clocher de Chéméré (oui, oui, ils y sont montés et je vous dis pas les échelles de meunier : vertige assuré) apportaient du Wifi avec un énorme débit.

#OPLChéméré avant et après le passage de @FAIMaison avec l’aide de @GroupeAlphalink <3 pic.twitter.com/9708u8sJ9x

— sanpi (@sanpi_) 26 Septembre 2015

Ouf! Vous n'en revenez pas, j'espère et encore, je n'ai pas tout dit. Rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel épisode de la série "Chéméré libérée" pour découvrir les reines de la ruche.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné