Articles

Les reines de Chéméré

Après le miel, 2e épisode de notre série sur Chéméré libérée avec la présentation des reines de la ruche : Karine, Claire et Annaïg

Par Evelyne Jardin , le 12 octobre 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 19 octobre 2015

Si vous avez raté le 1er épisode, voici un petit rappel : pour être libérée, Chéméré, une bourgade de Loire-Atlantique (ouest de la France) a accueilli la 3e Opération libre, après Brocas (2013) et Gérardmer (2014).

Le principe : des bénévoles de nombreuses associations viennent libérer, avec ses habitants, des contenus, des données, des logiciels d'une commune de moins de 3 000 habitants.

Après le miel, 2e épisode de notre série sur Chéméré libérée avec la présentation des reines de la ruche : Karine, Claire et Annaïg.

Karine

Conseillère municipale de Chéméré, responsable de la Communication et conseillère départementale, c'est elle qui présente l'Opération libre aux autres membres du conseil municipal. "La première fois, c'était abstrait", m'avoue l'un des membres. "C'est devenu de plus en plus concret au fil du temps et hier, lors de la 1re restitution [le samedi soir], nous avons vu toutes les productions réalisées en une seule journée. C'était super!".

Karine relate l'aventure : "Au mois d'avril, le conseil général me contacte pour me présenter le projet que je présente à mon tour à mon conseil municipal. Deux mois plus tard, nous donnons notre feu vert pour accueillir l'Opération libre. Nos missions : être les hôtes de tous les bénévoles, impliquer les habitants et veiller à la bonne organisation. Des membres du conseil municipal ouvrent leur maison pour héberger les bénévoles, le vendredi et le samedi soir. Pour impliquer nos administrés, nous glissons des informations dans toutes les boîtes aux lettres, nous allons sensibiliser des enfants du primaire et nous discutons beaucoup avec notre club des aînés pour les impliquer sur l'aspect histoire locale".

Vous l'aurez compris, pour qu'une telle opération soit une réussite, il faut une forte implication de la municipalité avant, pendant et après. D'ailleurs, "après", Karine voit loin : "Je pense à 2020. Nous allons fêter les 1 000 ans de notre village. Grâce à tout ce qui a été produit ce week-end, nous avons déjà beaucoup, beaucoup de matière à exploiter".

Claire

Claire est membre de l'association nantaise LiberTIC. A la différence de Karine, Claire est une "initiée". Déjà présente à Brocas (2013) et à Gerardmer (2014) pour les deux premières éditions, le déroulé, elle maîtrise.

Femme orchestre du week-end, répondant à toutes les sollicitations, résolvant des problèmes divers et variés, elle sera aussi la Mme Loyal des temps de restitution. Des moments de rassemblement où tous les participants, samedi et dimanche soir présentent leurs productions de la journée devant des habitants de Chéméré.

Annaïg

Annaïg, aussi membre de LiberTIC, c'est la reine informaticienne. Celle qui met les doigts dans le code sans prendre le jus (prendre un choc électrique), qui reconditionne le PC portable de Claire qui n'a pas trouvé mieux que de planter une semaine avant l'opération. Annaïg, c'est aussi la Mme 2.0 de Chéméré libérée. Celle qui dégaine le tweet plus vite que son ombre et qui a permis de laisser beaucoup de traces numériques de cette @OperationLibre.

Et puis Annaïg, c'est aussi Mme coup de gueule.

Comme Claire, elle n'est pas novice. Dimanche matin regrettant qu'il y ait peu d'interaction entre les groupes de bénévoles "à la différence des précédentes éditions", elle lance un "ice-breaker". Elle nous demande de nous présenter en 140 caractères (Mme Twitter!) sur un post-it que l'on doit coller sur une grande feuille en nous reliant à celles/ceux que l'on connait. Sympa!

Ce moment d'échange va d'ailleurs me permettre de repérer physiquement, Léa une Twittos bretonne vue sur Twitter. Très utile!

A ces trois reines de la ruche Chéméré libérée, il faut ajouter une dauphine : Erminig.

Erminig

Erminig, comprenez Hermine en breton est une mascotte 2.0 avec un compte Twitter @Erminig_NCO Après l'avoir trouvée, je n'ai pas manqué de l'interviewer.

Evelyne : Que fais-tu à Chéméré?
Erminig : Je viens à tous les rassemblements de Wikipédiens en France et ailleurs. Dernièrement, je suis allée à Londres.

Evelyne : Tu te débrouilles en anglais?
Erminig : Oui, je suis trilingue : breton, français et anglais. Je suis née en Autriche mais je ne parle pas l'allemand car une Wikipédienne autrichienne m'a expédiée dès ma naissance par la poste à ma propriétaire actuelle, Léa qui est bretonne.

Evelyne : Qu'est-ce que tu préfères pendant les rassemblements de Wikipédiens?
Erminig : Manger des bonbons! C'est mon pêché mignon. Hier, j'ai eu une petite indigestion.

Retrouvez toute la série sur Chéméré libérée

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné