Articles

Vers une plus grande liberté pédagogique

Les programmes se densifient, les enseignants gagnent en responsabilité

Par Julie Trevily , le 06 octobre 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 04 novembre 2015

Alors que le ministère de l'éducation travaille d'arrache-pied sur la réforme du collège et du primaire, on constate que les programmes scolaires sont denses et finement découpés dans les documents officiels. Mais qu'en est-il de la liberté pédagogique de l'enseignant?

Un nouveau cadre de travail

Contrairement aux versions antérieures, les programmes scolaires sont dorénavant moins contraignants au regard de certains aspects.

Aujourd'hui, ils fixent les connaissances devant être acquises mais pas du tout la manière dont les enseignants doivent effectuer le transfert des savoirs. Ainsi, en classe de seconde, le programme de PFEG (principes fondamentaux d'économie et de gestion) précise que, dans le cadre de cette démarche exploratoire, l'enseignant ne doit en aucun cas "indiquer le chemin tout tracé".

Gardien de la réflexion

Concrètement, la contrainte imposée à l'enseignant est de permettre aux élèves de découvrir quasi-seuls, le territoire économique actuel. Devenu gardien de la réflexion, l'enseignant doit avant tout s'adapter à chaque élève l'aiguillant et le corrigeant en cas d'erreur. Il est en quelque sorte devenu tuteur de ces jeunes pousses, les guidant sans les contraindre face à ces nouveaux territoires et nouvelles questions. Ils y prennent des repères méthodologiques et culturels qui ne sont en aucun cas un simple amoncellement de connaissances mais plutôt une construction de leur réflexion.

L'ouverture d'une telle matière se trouve donc autant dans l'éventail des approches enseignantes permises que dans la conduite de l'élève vers le coeur de son environnement, pour une meilleure compréhension. Loin d'une spécialité uniquement sanctionnée par des notes, l'enseignant devient libre de créer l'envie de découvrir, de creuser, de réfléchir sur des questions économiques et sociétales. L'objectif est donc davantage culturel et humain plutôt que purement scolaire.

Maintenant, l'enseignement peut même choisir ses thèmes parmi une sélection, et d'y appliquer une "différenciation pédagogique". 

Les attentes envers une nouvelle approche de l'enseignement

Déjà en 2014, le ministre de l'éducation en exercice, Vincent Peillon affirmait qu' «enseigner n'est pas un métier d'exécution. La liberté pédagogique est absolument essentielle pour les enseignants«. Continuant sur cette lancée, en 2015, dans sa lettre de rentrée, la ministre Najat Vallaud-Belkacem renforce l'idée selon laquelle l'école donne désormais «plus de souplesse aux professeurs pour organiser les apprentissages». Bien sûr, lorsqu'on parle de liberté pédagogique, elle n'est pas totale, c'est davantage ce que certains appellent "responsabilité pédagogique".

Désormais, ce sont les enseignants qui choisissent leur pratique en classe. La seul résultat demandé : que les élèves puissent maîtriser les compétences clairement identifiées par le programme. Ce dernier n'est pas seulement une somme de contraintes pour l'enseignant, c'est aussi le moyen pour que tous les enseignements dispensés à chaque niveau puissent intégrer un programme plus vaste, destiné à  faire des élèves des citoyens accomplis, susceptibles de s'intégrer et de participer au mieux à l'activité économique du pays. Cela ne peut toutefois intervenir qu'à condition que les élèves soient en volonté d'apprendre

Cette approche plus souple ne vise pas seulement à libérer l'enseignant d'un cadre restreint, c'est aussi une manière d'ancrer l'élève dans une approche d'autonomie. Guide dans sa découverte du monde de bonne heure, l'élève augmentera ses aptitudes à lire et questionner son environnement, lui donnant de meilleures opportunités toute sa vie.  À suivre...

Illustration :  wavebreakmedia - ShutterStock

Références

Programme de PFEG - Principes fondamentaux de l'économie et de la gestion - Éduscol
http://media.eduscol.education.fr/file/PFEG/86/0/LyceeGT_Ressources_2_Exploration_Eco-Gest_148860.pdf

Collège : Des programmes ambitieux pour les enseignants et les enfants  - Le café pédagogique
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/04/14042015Article635645918953920667.aspx

Liberté pédagogique, un absolu? - Jean-Michel Zakartchouk
http://blog.educpros.fr/Jean-Michel-Zakhartchouk/2014/03/31/liberte-pedagogique-un-absolu/

Quelle liberté pédagogique ?  - Lettre d’information pratique et pédagogique - Académie de Toulouse
http://pedagogie.ac-toulouse.fr/ien82-moissac/IMG/pdf/lettre_pedagogique_6.pdf

Lettre de rentrée de Najat Vallaud-Belkacem - MEN
http://www.education.gouv.fr/cid92255/rentree-2015-la-lettre-de-najat-vallaud-belkacem-aux-parents-d-eleves.html

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné