Articles

Parlez la bouche pleine, mais dans une langue étrangère

Langue et culture en cuisine

Par Frédéric Duriez , le 13 octobre 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 19 octobre 2015

Parce qu'elle évoque la convivialité, l'accueil, l'échange, mais aussi parce qu'elle oblige à se coordonner et à suivre des instructions, la cuisine est un espace de communication particulièrement riche. Les enseignants en langue l'ont compris. C'est une recette utile pour travailler la grammaire et le vocabulaire.

Mais la cuisine permet aussi d'aborder tout un volet culturel : styles de vie, géographie, agriculture, organisations familiales,...

Ingredients et recettes

Les vidéos de Paola Rebusco sur le site du MIT nous montrent un cours de langue autour d'une table... de cuisine. La professeur porte un tablier, et les plats sont plus nombreux que les cahiers. Il y a des ustensiles, un four et des plaques chauffantes dans la salle. Mais on y chercherait en vain un vidéoprojecteur !

Son cours "Speak Italian with a mouth full" (Parler italien avec la bouche pleine) est composé de 13 séquences. On y parle plus anglais qu'italien, mais les participants utilisent les mots dans un contexte, en vue d'une action, et se coordonnent.

 La combinaison des compétences linguistiques et culinaires produit un mélange pertinent. Les nombreux centres de formation qui proposent des stages basés sur ce concept en attestent comme LangueOnze Toulouse.

Culture et style de vie

Pour se convaincre que la cuisine favorise la découverte d'une culture et d'une manière de vivre propre à un pays ou une ville, il suffit de lire les livres de Guillaume Long, ou de suivre son blog. "A boire et à manger" met en scène l'auteur. Régulièrement, il nous emmène en vacances, à la rencontre de personnes qui partagent sa passion pour la cuisine.

Le gourmet solitaire, bande dessinée du mangaka Taniguchi, met aussi en évidence ce lien entre cuisine, restauration et culture. Un cadre moyen japonais déambule de petit restaurant en petit restaurant. Il nous dévoile à travers ses expériences gustatives quelques facettes du Japon des années 90.

Fourchette et sac à dos propose ainsi une animation sous forme de carnet de voyages culinaires. Elle nous invite à construire nous-mêmes notre carnet de voyage, en piochant des éléments dans le sien.

Géographie et style de vie

Le carnet de voyage nous permet une transition, de la culture vers une approche géographique. On ne mange pas la même chose, on ne cuisine pas de la même façon dans le nord ou le sud d'un pays. Certaines traditions continuent de peser.

Impossible de parler quelques minutes de cuisine ou de gastronomie sans évoquer les lieux où elles se préparent. Fourchette et sac à dos propose ainsi une animation sous forme de carnet de voyages culinaires.

Apprendre une langue en faisant

Des chercheurs en linguistique et informatique de l'université de Newcastle ont étudié cette méthode l'apprentissage des langues basée sur la cuisine. Nous apprenons souvent les langues en répétant, en apprenant des listes. Cet apprentissage est déconnecté de la vie courante. Au contraire, ils recommandent d'apprendre la langue à travers une activité qui a du sens et qui oblige à utiliser la langue, plutôt qu'à en répéter les mots.

Une activité qui a du sens et qui s'appuie sur une série de consignes précises ? Une activité qui utilise un vocabulaire nuancé ? Une activité qui permet de se fixer des défis, tout en restant ludique ? Les chercheurs de Newcastle ont vite trouvé : la cuisine. Mais rien n'empêche d'investir d'autres champs : "réparer son vélo en allemand", "jardiner en espagnol", "faire des photos en italien".

Fixer, consolider

Mais le danger peut être grand de mettre un enjeu plus grand sur la réussite d'une recette que sur l'apprentissage des points de syntaxe et vocabulaire qui y sont associés. Maryse Morin, formatrice en Italien a utilisé ce détour par la cuisine avec un groupe d'enfants de 7-8 ans. Elle insiste sur le fait qu'il faut fixer les apprentissages, les consolider avec des tests, des animations multimedias, des activités de reformulation...

Ainsi des mots croisés réalisés avec le classique Hot Potatoes permettent de figer les apprentissages. Plus complexe, une animation en format flash a permis aux enfants de refaire la recette, étape par étape.

En résumé :

Illustrations : Frédéric Duriez

Ressources

Paola Rebusco - Speak Italian with your mouth full
http://ocw.mit.edu/courses/experimental-study-group/es-s41-speak-italian-with-your-mouth-full-spring-2012/

Cordis : Apprendre une nouvelle langue en cuisinant, consulté le 9 octobre 2015
http://cordis.europa.eu/news/rcn/34049_fr.html

Guillaume Long A boire et à manger - Madrid
http://long.blog.lemonde.fr/2013/01/30/porque-te-vas-premiere-partie/

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné