Articles

Des opportunités pour les francophones

Par Manuel Rulier , le 03 septembre 2002 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

L’intérêt du dossier de Rucher.com ne tient pas tellement dans les premières pages : on nous décrit succintement le pays et on passe en vitesse sur l’économie, l’état sanitaire et les vols à la tire. Pas très engageant donc, mais le site du Rucher n’a rien à voir avec un guide touristique : il s’adresse ici en priorité aux travailleurs qui cherchent à exercer une profession ailleurs qu’en France.

Des opportunités pour les francophones

La rubrique des "formalités administratives" est bien plus complète que les précédentes. On vous décrit les pièces administratives nécessaires pour un séjour en Allemagne (passeport ou carte d’identité pour un séjour inférieur à trois mois et permis de séjour - Aufenthalserlaubnis - pour une période supérieure à trois mois).

Suivent la législation locale et la fiscalité (on ne sait jamais vous pourriez aussi avoir des vélléités d’entrepreneur...) et enfin une synthèse sur l’état du marché du travail : dans l’ancien territoire de l’Est le taux de chômage est encore élevé mais on apprend avec soulagement que les opportunités d’emplois pour les francophones sont bonnes (pas moins 167 000 confrères ont élus domiciles en Allemagne !)

Bon plan : le secteur de l’agro-alimentaire réserve des places privilégiées aux Français qui décidément véhiculent les bonnes vieilles traditions culinaires de leur pays !

Le Rucher va jusqu’à indiquer la marche à suivre pour remplir correctement votre CV. Quelques petits conseils qui peuvent vous sauver la mise : par exemple, on n’indique pas son numéro de téléphone dans le corps même du CV mais dans la lettre de motivation et il est de bon ton de se munir de lettres de recommandations d’anciens employeurs ou de professeurs (dans le cas des étudiants).

Le Rucher n’a pas été avare en ce qui concerne les liens utiles : vous avez accès non seulement à la presse locale, mais aussi à des sites d’offres d’emplois allemands ainsi qu’à une adresse de déménageurs européens !

Vous nous enverrez une carte postale, hein ?..

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné