Articles

L'enseignement moral et civique (EMC) pour des jeunes responsables

Intégrer au programme les valeurs républicaines pour créer les citoyens de demain

Par Julie Trevily , le 23 octobre 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 27 octobre 2015

Le développement des échanges à travers le globe, notamment par le biais d'internet et des médias, a contribué à faire connaître une bonne partie de leurs droits à toutes les populations.

Pour autant, ces informations ouvrent essentiellement les esprits au respect de ces droits mais omettent souvent un aspect fondamental à la vie en société : l'existence des devoirs associés et du respect de l'Autre.

Pour y remédier, l'enseignement moral et civique (EMC) offre aux enseignants des plages horaires dédiées pour transmettre aux jeunes les principes clefs d'ouverture qui feront d'eux des citoyens éclairés.

Qu'est-ce que l'EMC?

Créé par la loi du 8 juillet 2013, l'enseignement moral et civique a été mis en oeuvre à la rentrée 2015. Adapté aux différentes classes et donc aux différents âges, l'instruction civique et morale retrouve sa place dans l'éducation de ceux qui seront les dirigeants de demain. Il ne s'agit pas de puiser dans les principes religieux dispensés autrefois à l'école, avant la séparation de l'église et de l'état. Désormais, l'EMC vise à donner aux enfants, quelles que soient leurs origines ou composition familiale, les principes et valeurs nécessaires à la vie en société démocratique.

L'approche se veut avant tout républicaine et laïque, loin des étiquettes politiques et religieuses, pour s'appuyer sur les principes fondateurs à l'origine de notre Constitution et des différentes Républiques qui se sont succédées au fil du temps. Ainsi, liberté, égalité, laïcité, fraternité, respect... sont autant de valeurs abordées pour permettre à chaque éléve de s'en faire le porteur dans une société agitée.

Les principes de l'EMC

Il n'est pas question d'un simple enseignement théorique lors duquel l'élève peut être passif et attendre la fin du cours. L'objectif affiché est d'intéresser l'élève et de la rendre actif en lui permettant d'assimiler et de réutiliser les valeurs dans des réflexions concrètes. Dès lors, l'EMC propose des activités plus constructives, comme du travail de groupe, des recherches personnelles avec partage des résultats, débats ou autres créations de contenus.

Les quatre principes visés sont ambitieux :

  • penser et agir par soi-même,
  • comprendre le bien-fondé des règles et normes,
  • reconnaître la pluralité des opinions et enfin,
  • construire du lien social et politique.
     

Pour mieux insérer ces principes et valeurs dans l'éducation actuelle, ce sont souvent des enseignants de disciplines variées qui interviennent. Porte-paroles de la diversité et de l'ouverture, les enseignants démontrent alors que la République, les découvertes scientifiques ou créations artistiques ne peuvent exister sans le respect  de l'autre, de ses pensées et origines dans une pensée civique tournée vers l'avenir et le positif. A l'aube de l'économie sociale et solidaire, il est alors possible d'incorporer l'ingrédient qui remplace la productivité à tout crin tôt dans la formation des individus.

L'EMC, plus qu'une matière, une culture

Le fait de mélanger enseignants, matières, travaux autour des mêmes valeurs vise sans aucun doute à enrichir les connaissances de l'ensemble des élèves, quelque soit leur environnement culturel.

L'EMC change selon les années afin de d'accompagner les jeunes d'un point de vue psychologique, en fonction de leur maturité et des questions qu'ils peuvent être amenés à se poser  face à une actualité souvent brutale, qui peut paraître incompréhensible ou résultat d'incompréhensions entre peuples.

L'EMC serait pour le Ministère de l'Education, le moyen de pouvoir poser le dialogue et d'essayer de comprendre ce qui se passe, sans uniquement réagir à chaud, de s'adapter aux situations, d'aborder la société actuelle et certaines de ses dérives, avec un oeil neuf, constructif, nourri des exemples du passé mais en utilisant les techniques et outils d'analyse pour prendre du recul. Processus accéléré suite à l'attentat sauvage contre Charlie hebdo en janvier 2015, cette matière reste cependant tout entière à construire, offrant aux enseignants la possibilité d'enrichir la réflexion de nos jeunes pour leur donner les clefs d'une citoyenneté responsable pour demain. 

Illustration : Rawpixel - ShutterStock

Références

L'enseignement moral et civique (EMC) au Bulletin officiel spécial du 25 juin 2015
http://www.education.gouv.fr/cid90776/l-enseignement-moral-et-civique-au-bo-special-du-25-juin-2015.html

L'enseignement moral et civique : principes et objectifs - Présentation de Pierre Kahn - Eduscol
http://eduscol.education.fr/cid92403/l-emc-principes-et-objectifs.html

Programme d'enseignement moral et civique - Education nationale
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=90158

En quoi consiste le nouvel « enseignement moral et civique » mis en place cette rentrée ? - Severin Graveleau - Le Monde
http://www.lemonde.fr/education/article/2015/08/31/un-enseignement-moral-et-civique-du-cp-au-bac_4741212_1473685.html

Enseignement moral et civique - Le point sur les programmes - Syndicat national des enseignements du second degré
http://www.snes.edu/Le-point-sur-les-programmes-d-EMC.html

EMC : les programmes sont enfin disponibles ! - Stéphanie de Vanssay - L'école de demain
https://ecolededemain.wordpress.com/2015/06/29/emc-les-programmes-sont-enfin-disponibles/

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné