Articles

Donner le contrôle aux étudiants, plus facile à dire qu’à faire

À son rythme ? Pour certains étudiants, à son rythme veut dire pas de rythme du tout.

Par Denys Lamontagne , le 27 octobre 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 26 novembre 2015

Remettre le contrôle de leur apprentissage aux étudiants semble impensable pour beaucoup de professeurs. 

Ils les connaissent leurs étudiants et ils savent très bien que pour certains d’entre eux, les laisser à eux-mêmes signifie les condamner à l’échec permanent et que pour d’autres, cela signifierait ne pas correspondre à leurs attentes, ni à celles de leurs parents, avec les récriminations que l’on imagine.

«Un prof ça sert à enseigner, pas à accompagner.»

Pour un professeur, la remise en question de son rôle traditionnel n’apparaît pas spontanément comme une solution aux divers problèmes de l’école, aussi on a intérêt à ce qu’un changement d’importance se solde par des gains effectifs pour tout le monde.

À l’école PiedMont, qui compte 1 200 élèves dans une zone rurale et défavorisée d’Alabama, on a implanté un programme basé sur les compétences, où chaque élève a la responsabilité de son emploi du temps et de l’atteinte des objectifs de chaque étape.

Une politique de responsabilisation partagée de l’étude implique plus qu’un changement d’habitudes ou de fonctionnement; il s’agit d’un changement d’attitude et de culture pour toutes les personnes impliquées, y compris la direction et les parents. Ce qui n’a pas été sans efforts.  En introduisant les technologies dans les classes (un portable par étudiant), on en a profité pour proposer également un changement de pédagogie.

Une première année riche d’enseignements

Dans les premiers temps, tous se sont débattus à la recherche de nouveaux repères, personne ne pouvait dire qu’il était confortable avec ce mode de fonctionnement, mais ce travail en a valu la peine dans la mesure où une nouvelle perspective s’est graduellement imposée.  Avec le support de la direction, du temps d’analyse et des données sur chaque étudiant, les approches pédagogiques se sont affinées et au final, dès la première année, cette école est passée des derniers rangs aux premiers de l’État dans la réussite aux examens.

Personne n’est seul

Une des clés qui a été découverte est que plutôt d’enseigner au maximum d’étudiants à la fois, on gagne à faire travailler sur des projets (Team time - du temps de groupe) et au propre avancement des étudiants (My time - Mon temps personnel), les deux étant liés, car si une personne n’avance pas personnellement, son groupe ne l’attendra pas longtemps, ce qui incite l’étudiant à s’ajuster personnellement assez rapidement. Mais, dans les premiers temps, on peut être sûr que les étudiants prendront le temps de tester les limites, de s’amuser et de faire les fous. C'est à eux d'en découvrir les réelles conséquences.

Pour les cas critiques, un rythme minimal est maintenant imposé. Comme la vitesse minimale sur l’autoroute, personne ne tient à aller à cette vitesse, sauf situation exceptionnelle.

Plus d'enseignement

Cette approche pédagogique permet non seulement aux professeurs de consacrer plus temps à du support personnalisé, elle permet également de consacrer plus de temps aux élèves qui vont bien et non seulement aux cas problèmes. Enfin, les cas de discipline chutent radicalement, au grand soulagement de tous. Un autre effet indirect est que le taux de roulement du personnel enseignant diminue aussi !

Les professeurs reconnaissent que les étudiants ont une grande capacité d’adaptation et évoluent bien dans un système où ils sont appelés à prendre les responsabilités pour leur propre avancement.

Au lieu de la retarder, l’école contribue maintenant à la marche vers l’autonomie de ses étudiants.

Références

Lessons from a Year of Self-Paced Learning - Jason Tomassini - The synapse
https://medium.com/synapse/lessons-from-a-year-of-self-paced-learning-309627c4ea32#.y9opbq7ha

Schools See Results With Competency-Based Learning - Kelsey Sheehy - Digital promise
http://www.digitalpromise.org/blog/entry/schools-see-results-with-competency-based-learning



Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné