Articles

Comment produire un cours mobile, selon Google

Une leçon en soi

Par Denys Lamontagne , le 02 novembre 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 02 décembre 2015

Primer est un cours pilote de marketing offert par Google sous forme d’une application mobile.  

Pourquoi Google investit dans une formation en ligne en marketing semble assez évident : ses revenus y sont directement liés.

Mais…

Google sait bien que sa clientèle potentielle, pratiquement tous ceux qui ont quelque chose à vendre ou à proposer, a besoin de connaissances générales en marketing et aussi de connaissances plus spécialisées en marketing web.  Les commerçants et les entrepreneurs sont normalement absorbés par leur activité et ont peu de temps libre. Ils ne suivront pas de formation en dehors de leur domaine à moins que...  Le choix d’une application mobile et de courtes leçons s’impose donc tout naturellement, tout comme celui d’un langage direct et clair et une exigence de résultats rapides.

Ainsi à partir d’un besoin identifié et de caractéristiques générales de sa clientèle, le format du cours et la technologie ont été déterminés. Avec ces choix viennent des exigences de navigation.

Une leçon Google

Primer offre déjà 21 leçons (plus de 1 h 20 de cours) mais réussit à donner l’impression qu’on en aura que pour quelques minutes, ce qui est aussi vrai, mais en plusieurs fois.

La cohérence de ce cours est impressionnante, autant au niveau technique qu’à celui du contenu. D’abord, on a affaire à Google, qui sait déjà beaucoup de choses sur nous et à qui nous sommes déjà bien liés.  On n'a qu’à donner son adresse Gmail et voilà que notre photo et tous nos autres paramètres sont intégrés. On ne peut faire plus simple. On imagine le potentiel de personnalisation que représente cet avantage.

Ensuite on comprend que Google applique ce qu’il nous enseigne, le cours lui-même est une leçon de marketing. Par exemple, de nouvelles leçons s’ajoutent à chaque semaine (garder les usagers impliqués); à la fin de chaque leçon, on nous valorise (attachement); à chacune de nos activités, le cours se personnalise et nos listes de choses à faire deviennent de plus en plus concrètes et ciblées sur nos besoins; à la fin de chaque leçon on nous propose de faire partie d’une liste d’envois, de faire la promotion de sa leçon complétée sur les réseaux (sauf Facebook), etc., quelque chose de différent à chaque fois.

Principes

Voici quelques principes bien identifiés dans ce cours :

  • Durée minimale : les leçons varient de 3 à 6 minutes. Aucune leçon ne dépasse 6 minutes.

  • Une idée par carte : le contenu est découpé en «cartes» que l’on peut «pinner» comme bon nous tente. Contrainte compatible avec les écrans de mobiles.

  • Navigation simple : mobilité oblige, toutes les conventions habituelles des applications mobiles sont exploitées.
     
  • Choix de leçons : dès l’accueil on peut choisir ses sujets d’intérêt et ses leçons, les commencer tout de suite où les mettre dans son portfolio. La personnalisation commence.

  • Leçons autonomes : on peut prendre n’importe quelle leçon, dans n'importe quel ordre, sans avoir à en suivre une autre en préalable.

  • Langage simple : peu de jargon et chaque terme de jargon est défini dès le départ.

  • Progression : on demeure toujours situé, on sait où on est rendus dans la leçon.

  • Cas concrets : le «story telling» est fréquent et pertinent.

  • Exercices intégrés dans le contenu : les exercices font partie de la progression.

  • Application immédiate : nos choix parmi les listes de choses à faire s’ajoutent à notre port-folio.

  • Notes : facilité d’ajout des cartes en notes personnelles dans notre port-folio.

  • Mesure  : évaluation systématique de chaque leçon par l’usager (On préférerait avoir plus de choix que seulement «plus» ou «moins»).

  • Mobilité : utilisable même hors-ligne, l’application demeure relativement légère (93 mo) si on considère sa durée.

  • Surprise : quand on retourne à son dossier des leçons, on retrouve nos notes et nos listes de choses à faire mais aussi des suggestions pertinentes à nos activités, de quoi nous inciter et nous aider à agir.


Un contexte spécial

Le cours est gratuit et Google utilise ses avantages.  Mais chaque institution possède des avantages et peut les mettre en valeur dans son contexte.  Par exemple, cette application ne se sert pas de l’émulation entre étudiants ni ne donne de véritable rétroaction basée sur nos activités. 

Mais en ce qui nous concerne, ce qu’elle enseigne le mieux est comment faire le marketing de son propre cours.

Essayer Primer, de Google, sur Android ou iOS. En anglais.


Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné