Articles

Moyen-Age et jeux de rôle : une immersion

Un après-midi chez les rôlistes

Par Frédéric Duriez , le 17 novembre 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 16 novembre 2015

Un de ces week-ends pluvieux où il n'y a rien à faire, je me suis laissé entraîner dans un projet de jeu de rôle par un jeune voisin. Une histoire d'enquête au Moyen-Age, avec une galerie de personnages.

J'ai protesté en évoquant mon âge avancé. "Au contraire, il nous faut un vieil enchanteur, et tu seras le plus crédible !" m'a-t-il répondu. J'ai monté les quelques étages, et j'ai rejoint le groupe.

Le Moyen-Age apporte un cadre aux contours mal définis, qui permet l'invention, et suscite l'imagination. La fiction s'en empare ou s'en inspire. Game of Throne, mais aussi Eragon, Hunger Games,... "Tu n'y connais rien au Moyen-Age ? me demande mon voisin. Ce n'est pas bien grave... Avec le jeu, on ne prétend pas être fidèle à l'histoire, mais juste recréer une ambiance et un environnement."

déguisement

Les aspects les plus concrets comme l'artisanat, les architectures rustiques ou les animaux domestiques côtoient la magie, la sorcellerie, et tout un bestiaire surnaturel. Les codes du réalisme sont sans cesse bousculés par l'apparition du fantastique ou de références au présent. Ainsi, Hunger Games mêle une société archaïque, artisanale, organisée autour de villages et des équipements de surveillance et de combat très supérieurs à ceux des années 2010. "Tout est permis !" résume mon voisin.

Et je suis tenté de le croire. Pour créer l'ambiance, il est venu en partie déguisé. Un bonnet lui cache le front et les oreilles. Il est rembourré d'une laine "brute de tonte". Avec deux rouleaux en carton, il s'est fabriqué des cornes qui tombent de chaque côté.

A l'odeur, et à la teinte verte de l'ensemble, il est évident que le bonnet a longtemps attendu dans un endroit humide avant de devenir un accessoire de jeu... le joueur est très rouge. Il fait 50° sous son bonnet.

Bestiaire

Le bestiaire est une composante essentielle de certains jeux de rôle. Les monstres fantastiques y côtoient les animaux domestiques, et le concepteur peut en inventer de toute pièces ou créer des variantes de créatures existantes. 

Enthousiaste, mon voisin m'explique patiemment comment décrypter la fiche des personnages et des monstres. Les abréviations sont nombreuses, chaque action a plusieurs effets possibles, et c'est souvent le dé qui décide de leur ampleur. Un animal va se définir par sa puissance, ses points forts et ses faiblesses, ses défenses, son mode et sa vitesse de déplacement. Tout cela n'est pas figé. Ainsi, pour la vitesse, elle pourra varier selon le terrain et selon le résultat d'un lancer de dés... J'ai des difficultés à suivre. Mais qu'est-ce qui m'a pris de croire que ce serait plus stimulant que de regarder la pluie tomber par ma fenêtre !

Que l'on utilise des animaux communs, mythologiques ou inventés de toute pièce, le jeu ne sera que plus riche si les joueurs les connaissent et savent les décrire, et les animer par la parole. 

bestiaire

Des personnages

J'appréhende rapidement les mécanismes, et les petites figurines, les cartes et la documentation sont de précieux aides mémoires. On me présente maintenant les personnages.

Dans notre littérature, le Moyen-Age est souvent l'occasion de créer des "trognes", des individus à l'apparence et aux manières inquiétantes.  Les jeux de rôle permettent aussi d'inventer des personnages contrastés et étranges : marchands, conteurs, moines, baladins, chevaliers errants, artisans, chevaliers, seigneurs, fées et sorcières.

Avoir une image de l'équilibre économique et social qui existe entre les habitants du village donne de la consistance au jeu. Et les personnages doivent être suffisamment contrastés pour apporter de l'incertitude et permettre des stratégies élaborées.

Dans les jeux grandeur nature, qui réunissent quelquefois des centaines de personnes dans des paysages de campagne, il est préférable de pouvoir incarner physiquement son rôle... Mais dans un jeu de plateau, rien n'empêche de se choisir un personnage très éloigné de ce qu'on est réellement.

personnages

Les lieux

"Mes hôtes sentent que mon attention décline. Pour être dans l'ambiance, l'un d'eux suggère une musique qui évoque le Moyen-Age. Des ménestrels qui joueraient de la trompette, de la harpe, du chalumeau ou de l'organon ? Euh, non, plutôt un groupe de métal au nom germanique de cinq syllabes, me répond-on."

Je décline la proposition musicale. En silence, je comprendrai mieux les règles. Et je me laisse expliquer l'organisation spatiale du jeu.

Les paysages ruraux, les forêts, les champs, les puits et les moulins sont autant d'espaces dans lesquels déployer un scénarios. On peut s'y cacher, fuir, ou au contraire y rester embusqué et guetter l'arrivée d'une victime. Certains lieux vont permettre de rechercher de la nourriture ou des ressources, tandis que d'autres renferment des pièges. Les jeux de rôle créent des paysages, souvent complexes. L'invention a une part importante.

Pour nous mettre un peu plus dans l'ambiance, un joueur a ouvert une bouteille de cidre. La boisson le rend lyrique : "Tu vois, Maylis de Kerangal nous dit qu'écrire est comme instaurer un paysage, mais un paysage qui serait reconstruit par la mémoire... Attends, je vais te retrouver le texte : 

Pour comprendre ce que j'ai gardé de ce que j'ai vu, il faut revenir à l'idée qu'écrire est comme instaurer un paysage. Au sens où le paysagiste Gilles Clément nous dit qu'un paysage se trouve sous notre regard, c'est à dire que le vrai paysage est ce que l'on garde en soi une fois qu'on a fermé les yeux. C'est un rapport à la mémoire.

Eh bien, les concepteurs de jeux inventent des paysages. Leurs cartes ressemblent à des souvenirs de voyageurs. "Des lieux dont la représentation est filtrée par la mémoire."

Papier jauni et abimé, encre brune, traits tracés à la plume. je constate que le code n'a pas varié depuis Le seigneur des anneaux !

Dé roulant nous indique sur son blog comment il a dessiné sa propre carte en 2009 avec Gimp. Si le thème vous intéresse, vous pouvez visiter une véritable mine d'images et d'inspiration, en même temps qu'un espace d'échanges entre passionnés.  Le site Cartographers' Guild peut vous faire voyager des heures ! Comme un paysage de jeu de rôle, il se parcourt dans plusieurs sens, on s'y perd, on y trouve des trésors, parfois aussi des impasses dont on sort très vite.

Les armes

Il semble que les armes anciennes aient un pouvoir de fascination plus fort que les monstres techniques actuels. Elles portent des noms aussi évocateurs que leurs propriétaires. Pas question d'utiliser un simple couteau pour estourbir son prochain. La lourde hache Gork, la dague ou l'espadon, le cimeterre, la targe... Ca a tout de même plus l'allure !

Les encyclopédies consacrées au thème du Moyen-Age éditées au milieu des années 90 par le magazine mythique Casus Belli ne peuvent qu'encourager à aller plus loin. La revue ayant momentanément cessé de paraître, l'éditeur a eu la générosité de les mettre à disposition sur Calameo : Le tome 1 est surtout destiné à prolonger des jeux célèbres. Le tome 2 approfondit certains aspects du jeu de rôle. Les illustrations, cartes, personnages et animaux sont d'une grande qualité et méritent à elles seules un clic !

Mais il est déjà tard, trop tard pour commencer une partie. Peu importe. Les rôlistes aiment partager, et mes hôtes ont le sentiment d'avoir passé une riche après-midi, à se remémorer les principes et les classiques des jeux.

L'un d'eux a abusé du cidre, un autre a les cheveux qui le démangent sous son bonnet customisé. Il faut qu'on se quitte. Mais promis, la fois prochaine, on attaque une partie, et je ferai le vieil enchanteur. 

Illustrations : Frédéric Duriez

Ressources

Casus Belli Encyclopédie médievale fantastique - tome II
http://fr.calameo.com/read/00271572534dfdd8cda5f

Dé roulant Cartographie : laissez-vous guider consulté le 5 novembre 2015
http://de-roulant.over-blog.com/

Cartographer's Guild consulté le 5 novembre 2015
http://www.cartographersguild.com/content.php?r=113-Cartographers-Choice

Jeu de rôle passion Annuaire de bestiaires 
http://www.jdrp.fr/categorie/bestiaire-19.html

Fédération française du jeu de rôle - fonds documentaire : quelques thèses sur le jeu de rôle, les joueurs, et l'apprentissage. consulté le 6 novembre 2015
http://www.ffjdr.org/ce-devez-savoir-jeu-role/fonds-documentaire/

Bastien Charbouillot Le jeu de rôle, une réalité dans la fiction IEP de Lyon 2008
http://www.ffjdr.org/wp-content/uploads/charbouillot_b.pdf

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné