Articles

Les déterminants de la réussite scolaire

Analyse des facteurs qui déterminent un parcours scolaire réussi dans des écoles "efficaces"

Par Federica Minichiello , le 15 novembre 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 16 décembre 2015

La réussite scolaire est un défi majeur pour toute politique éducative et sociale.

La thèse de M. Marc Basque, de l'Université de Laval, revient sur les facteurs qui déterminent un parcours scolaire réussi dans des écoles où les rendements dépassent les résultats attendus.

Le cadre conceptuel

Le chercheur identifie trois typologies de déterminants de réussite :

  • un effet "élève", en particulier ses aptitudes cognitives et ses origines sociales;
  • un effet "enseignant" : la qualité de l'enseignement, le temps d'apprentissage, les attentes des enseignants vis-à-vis de la réussite de leurs élèves, la possibilité de rétroaction offerte aux étudiants;
  • un effet "école", une panoplie de facteurs qui apporteraient une vraie valeur ajoutée : l'importance accrue accordée aux matières de base, la leadership de la direction et son habilité de communication, une gestion participative, l'utilisation des données des élèves etc.


Les résultats

La recherche s'appuie sur l'analyse quantitative d'environ 2 400 résultats aux évaluations nationales en mathématiques, dans 60 écoles primaires du Nouveau-Brunswick (Canada). Une série complémentaire de variables a été intégrée à l'étude pour introduire la notion de statut socio-économique (niveau de formation de la mère, taux d'emploi et revenu médian de la communauté). Pour ajouter une note qualitative, un questionnaire a été adressé à plus de cent enseignants et directeurs d'écoles, afin de définir les caracteristiques des écoles "efficaces".

Des analyses statistiques du chercheur ressortent trois facteurs principaux de réussite scolaire : les résultats antérieurs des élèves, leur statut socio-économique et la qualité de l'enseignement. Les résultats en cinquième permettraient notamment de prédire les résultats en huitième (à la fin du cycle primaire), laissant entrevoir la possibilité d'identifier des étudiants en difficulté environ trois ans auparavant. Si l'analyse quantitative lie la réussite principalement à l'effet "élève", l'analyse des réponses aux questionnaires indique que, pour les enseignants et la direction, la qualité de l'enseignement reste le facteur essentiel.

En dépit de l'intérêt de ces résultats, corrélation ne signifie pas pour autant causalité. Parmi les pistes à explorer le chercheur suggère, par exemple, d'en vérifier la validité dans d'autres enseignements disciplinaires. Il propose également d'élargir l'analyse à une réussite qui dépasse les frontières scolaires: la réussite d'une démarche d'apprentissage, d'un projet de vie.

Illustration : Shutterstock, Angela Waye

Références

Marc Basque. Les déterminants de la réussite scolaire dans les écoles efficaces. Université de Laval (2014).
http://www.theses.ulaval.ca/2014/30976/30976.pdf. Consultée en novembre 2015. 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur