Articles

Répétez après moi : la répétition est une bonne chose

Répéter serait plus que positif dans l'acquisition des connaissances le montrent les expériences

Par Alexandre Roberge , le 29 novembre 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 20 janvier 2016

Il faut que tout aille vite. Cette qualité est valorisée dans notre monde actuel. Les gens désirent ne pas perdre de temps pour se rendre au travail, recevoir leur colis le plus rapidement possible et perdre du poids en trop en un mois à peine. Est-il possible de les blâmer? Après tout, avec Internet, bien des actions se font quasi instantanément. Alors, logiquement, l'apprentissage devrait suivre cette tendance… ou pas, selon certains.

En effet, la ministre française de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem a fait un récent plaidoyer afin que les établissements de l'Hexagone en reviennent à des méthodes plus répétitives comme les dictées et autres pour consolider les apprentissages. Sans s'éloigner de l'idée de moderniser l'éducation en usant de divers outils (dont des technologies), le but serait de revenir aux méthodes de base. Point de vue réactionnaire et dépassé?

Répéter, c'est efficace

Et pourtant, non. Il semble que la répétition soit encore un outil plus que pertinent, même en cette ère d'instantanéité et de technologie interactive. Cet article du Monde montre comment les travaux de la conseillère pédagogique Pascale Pocard a permis à des classes d'adopter une pédagogie efficace qui fait ses preuves. Son approche est basée sur toutes les découvertes faites par les chercheurs sur le cerveau de l'enfant. Elle déplore, d'ailleurs, que les enseignants ne soient pas plus intéressés par la neurologie qui leur permettrait, selon elle, d'améliorer leur travail.

La méthode dite « école des savoirs essentiels » se base sur la découverte de chercheurs qui montreraient que ce n'est pas tant le temps d'étude qui est efficace que de tester à plusieurs reprises les notions apprises. Ainsi, dans les classes adoptant l'approche de madame Pocard, les périodes d'apprentissage ne durent pas plus de vingt minutes. Après, le cerveau est saturé et tout enseignement devient ainsi inefficace. Dans cette courte période, l'enseignant n'aborde qu'une notion et souligne son utilité pour rendre la matière moins abstraite. Par la suite, un dix minutes de lecture, de dessin, de courts jeux pour se détendre et ça recommence. En contrepartie, les élèves sont réinterrogés sur chaque apprentissage au moins 3 fois en deux jours. Un cycle qui serait perçu plus positivement par les élèves et les rendraient plus calmes.

Un cerveau amélioré par la répétition

En fait, ce n'est pas étonnant qu’une approche qui veut répéter les acquis ait du succès. De plus en plus de chercheurs notent les effets physiologiques de la répétition sur les encéphales. Ils avaient déjà remarqué, chez les chauffeurs de taxi londoniens, que l'hippocampe, la structure du cerveau qui est utilisé dans la mémorisation et la navigation spatiale, était plus grand chez eux que dans le reste de la population étant donné les trajets souvent répétés et leur travail consistant à connaître par coeur la capitale anglaise.

D'autres chercheurs ont voulu voir si cet effet était reproduisible par le jeu vidéo. Ainsi, un groupe de chercheurs a recruté 28 jeunes adultes qu'ils ont testé sur leur connaissance spatiale. Par la suite, ils allaient tous s'adonner à un jeu de course pendant environ 45 minutes. Toutefois, l'expérience allait varier dans chaque groupe de 14 individus. Le premier allait tester 20 circuits différents durant cette période. Le second n'allait faire que 20 fois le même circuit. Avec analyses, les chercheurs ont conclu qu'après cette période de jeu, le deuxième groupe avait plus de facilité à augmenter la vitesse quand il le fallait, à classer des photos de paysage et à tracer une carte de la route. Ils avaient compris grâce à la répétition les codes et fonctionnements de cet univers 3D. La véritable surprise de cette étude réside dans le fait unique que chez ce groupe les scientifiques ont noté des changements notables de la taille de l'hippocampe et de la synchronicité entre celui-ci et le reste des parties du cerveau s'occupation de la connaissance spatiale.

Cette étude de l'université McGill au Canada a aussi montré que la répétition changeait le cerveau. 15 jeunes adultes ayant peu voire pas de connaissances musicales ont, après 6 semaines de formation à apprendre et répéter des morceaux de base de piano, vu des changements significatifs dans la structure encéphalique. Encore plus intéressant, les chercheurs ont pu noter quels cerveaux allaient apprendre plus vite ou pas grâce aux scanners. Ainsi, si la répétition permet l'apprentissage, il serait possible de détecter de plus en plus rapidement les cerveaux moins plastiques et adapter l'enseignement en conséquence. Une découverte qui pourrait donc avoir des applications pratiques dans les prochaines années.

Il est tentant de vouloir apprendre rapidement dans un monde en pleine vitesse. Pourtant, ce serait nier tous les bienfaits de la répétition qui consolide les apprentissages et modifie plus significativement le cerveau. Après tout, l'adage le dit bien : c'est en forgeant qu'on devient forgeron.

Illustration : Rawpixel.com, shutterstock

Références

Cerebral Cortex. "APPRENTISSAGE: Est-ce Vraiment En Forgeant Qu'on Devient Forgeron?" Santé Blog. Dernière mise à jour : 13 septembre 2015. http://blog.santelog.com/2015/09/13/apprentissage-est-ce-vraiment-en-forgeant-quon-devient-forgeron-cerebral-cortex/.

Perrin, Dominique. "Grâce à La Répétition, Cette Instit Fait Des Miracles." Le Monde.fr. Dernière mise à jour : 11 octobre 2015. http://www.lemonde.fr/m-actu/article/2015/10/08/grace-a-la-repetition-cette-instit-fait-des-miracles_4784653_4497186.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook.

Rea, Shilo. "Mental Maps: Route-Learning Changes Brain Tissue." Carnegie Mellon University. Dernière mise à jour : 27 octobre 2015. http://www.cmu.edu/news/stories/archives/2015/october/mental-maps.html.

Trujillo, Elsa. "Comprendre Les Mécanismes De L’apprentissage Spatial Par Les Jeux Vidéo." RSLN. Dernière mise à jour : 4 novembre 2015. http://www.rslnmag.fr/post/2015/11/04/comprendre-mecanismes-apprentissage-spatial-jeux-video.aspx.

Vallaud-Belkacem, Najat. "Najat Vallaud-Belkacem : « Oui Aux Dictées Quotidiennes à L’école »." Le Monde.fr. Dernière mise à jour : 18 septembre 2015. http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/09/18/oui-aux-dictees-quotidiennes-a-l-ecole_4761931_3232.html.

Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels » - Eduscol
http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=10984

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné