Articles

Vitesse mentale : êtes-vous une personne brillante ?

Intelligence et vitesse ont un certain rapport

Par Denys Lamontagne , le 30 novembre 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 16 mai 2016

Dans le langage populaire, dire de quelqu’un qu’il est «un esprit vif» est considéré comme un compliment et un gage d’intelligence. Mais pourquoi «vif» ? 

On peut tout avoir compris après avoir bien observé et avoir pris tout son temps. A moins que ce soit la capacité d’observation et la vitesse de connexion qui soit l’élément de vivacité que l’on reconnaît.  Dans les brumes de l’alcool ou d’un demi-sommeil, on est assurément moins brillant.

Nos capacités mentales

Dans cette intéressante présentation résumée de l’Association québécoise des neuropsychologies, on présente sommairement les différentes fonctions cognitives : Attention, Fonctions exécutives, Fonctions intellectuelles, Fonctions visuo-spatiales, Gnosies, Langage, Mémoire, Mémoire de travail, Praxies et Vitesse de traitement de l’information. L'intelligence est complexe !

Par exemple, il y a une différence entre voir, entendre ou sentir et reconnaître ce qui a été perçu (un chat ?); il existe aussi différentes fonctions de mémoire : se rappeler le passé ou se rappeler ce que l’on devra faire dans le futur, se rappeler sans contexte ou se rappeler suite à une mise en contexte, etc. Les différentes fonctions mentales sont détaillées et certaines en regroupent plusieurs.

Mais la dernière fait référence à la vitesse de traitement qui serait une qualité mesurable des fonctions mentales.

Vitesse, bien sur !

Une personne plongée dans un nouveau jeu vidéo, une nouvelle école, un nouveau pays, un nouvel environnement de travail, s’adapte plus ou moins rapidement selon les deux facteurs principaux : ses capacités d’observation et de mise en relation.  Mais ces capacités dépendent aussi du bagage déjà accumulé auquel elle peut faire référence. La seconde fois que l’on visite un pays ou un nouvel environnement on se sent déjà bien plus à l’aise.

Autre exemple, à un niveau avancé, la vitesse de lecture dépend du vocabulaire connu et reconnu. Quand on lit «vocabulaire» on de lit pas chacune des lettres, on reconnait le mot et sa signification. Ce qui ne veut pas dire qu’une personne lente en lecture soit automatiquement peu intelligente, mais plutôt que ses habiletés d’association sont limitées par son peu de bagage. 

Quand on pénètre un nouveau domaine, moins il nous est familier, plus on sera «lent». Autant mieux se familiariser avant, entre autres avec le vocabulaire et les références de base, on n'en paraîtra que plus intelligent.

Augmenter sa vitesse

On peut augmenter sa vitesse et briller plus souvent de plusieurs façons :

Augmenter ses capacités d’observation

Le discernement est une caractéristique fondamentale de l’intelligence.  Plus on discerne et on reconnaît d’éléments, meilleures sont nos chances d’établir des relations et de comprendre en profondeur.  Mieux voir, mieux entendre, mais aussi enlever les filtres, faire taire ses peurs, préjugés et autres présupposés qui entravent l’observation; quand on perçoit clairement et que l’on est pas dérangé par des «commentaires» internes (les maths c’est nul, l’agriculture pas pour moi, j’ai horreur de ce truc…), on devient simplement plus intelligent.

Parfois il s’agit simplement d’avoir du matériel de meilleur qualité ou un meilleur environnement d’observation, facteurs que l'on peut influencer directement.

Augmenter son bagage

Ceux qui ont déjà regardé les Télétubbies ont peut-être remarqué que les vidéos étaient toujours répétés deux fois dans un court espace de temps.  On mettra même en doute le fait que ce soit deux fois le même vidéo tant on ne remarque pas les mêmes choses la première et la seconde fois !  À chaque itération, on intègre un peu plus d’éléments.  Plus on a d’informations, meilleures sont nos chances d’y comprendre quelque chose.  La répétition a du bon, la variété aussi.  

Améliorer sa forme physique

Que l’on soit carencé en vitamines, hypoglycémique, fatigué, stressé, intoxiqué par des médicaments, de l’alcool ou sur un down de stimulants énergisants, le résultat sera le même : on sera moins vite intellectuellement.

Même l’exercice physique est reconnu pour améliorer es fonctions mentales.  Repos, exercice, bonne alimentation nos seulement améliorent notre santé mais aussi nos performances intellectuelles.

Se mesurer

Assez discuté, que diriez-vous de quelques tests de vitesse bien concrets ?

Vitesse de lecture

Vitesse de dactylographie

Et pour finir, le super test du gamer : Test de vitesse du joueur de jeux vidéos

  • VIPEDA (Vitesse, Intelligence, Perception, Endurance. Dextérité, Acuité)
    Amusant et intéressant.  Bonne chance !

Illustration : GaudiLab - ShutterStock

Références

Les fonctions cognitives - Association québécoise des neuropsychologies
https://aqnp.ca/la-neuropsychologie/les-fonctions-cognitives/

Adolescents : surfer ou dormir, il faut choisi
http://cursus.edu/dossiers-articles/dossiers/201/bonne-sante-ecole/articles/21883/adolescents-surfer-dormir-faut-choisir

Dossiers

Traîner, mais pas pour rien
http://cursus.edu/dossiers-articles/dossiers/205/trainer-mais-pas-pour-rien

Intelligences
http://cursus.edu/dossiers-articles/dossiers/157/intelligences/0/

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné