Articles

L'élève chef d'équipe

Mettre l'enfant en capacité de donner une direction

Par Nicolas Le Luherne , le 08 décembre 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 11 janvier 2016

Dans la classe, le travail de groupe devient une organisation pédagogique sociale dans laquelle chacun doit trouver sa place et pouvoir s'y épanouir. Il doit pouvoir expérimenter différents types de rôle au travers des groupes de travail auxquels il participe. Laetitia Ferrari produit une infographie parlante sur ceux-ci.

L'élève peut-être tour à tour chef d'équipe, gardien du temps, contrôleur qualité, orateur ou bien secrétaire de séance. Chacune de ces fonctions permet de mettre en capacité l'enfant d'affronter la vie professionnelle à venir.

Montrer un chemin

La place de capitaine est centrale et la plus complexe à appréhender pour l'élève. Diriger ce n'est pas uniquement commander, c'est montrer un chemin et le faire partager par tous. Il doit faire preuve d'empathie, d'initiative et de médiation pour un échange respectueux entre chacun des membres de l'équipe. Le professeur favorise un management qui ne confond pas bienveillance et laxisme. Parfois être capitaine, c'est aussi rappeler à l'ordre.

Relayer le message

Cette expérience n'est pas si éloignée de ce que peut vivre l’adolescent avec les jeux en réseaux, de leurs expériences sportives ou artistiques. Naturellement, un leadership s'installe au sein de l’équipe mais comme pour les sports collectifs, l'élève capitaine est le relais indispensable du professeur.

Grâce à lui et à ses compétences la dynamique de travail peut se poursuivre. Il porte le message mais aussi veille au respect des consignes. C'est l'interlocuteur pour relayer les difficultés. Ce système d'alarme permet souvent à l'enseignant de mieux répondre aux besoins de chacun des membres. Ce rôle est une mission et non une fonction, si bien, que chaque élève peut faire l'expérience de manager au travers des différents travaux de groupe tout au long de l'année.

L’élève rédacteur en chef

Les journaux lycéens peut-être un exercice de mise en situation réelle enrichissant. Un lycéen peut se retrouver à assumer la responsabilité de rédacteur en chef. Il doit donc à la fois manager, stimuler la créativité de l’équipe mais aussi poser le cadre législatif et éthique. Être un leader, c’est peut-être avoir du charisme mais c’est à coup sûr indiquer une direction à son équipe et créer une zone de confiance pour tous.

Illustration - Conjecture du parent d'élève résigné :  jacme31, CC

Sources :                                              

Le travail de groupe - Laetitia Ferrari, 2015.
https://t.co/o3zWw6jgfD

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné