Articles

Les experts à l'heure des réseaux sociaux

Les experts s'affranchissent des diplômes au profit d'une communauté.

Par Élodie Lestonat , le 07 mars 2016 | Dernière mise à jour de l'article le 17 mai 2016

L’expert est cet individu dont les connaissances s’accompagnent, en principe, d'expérience, d’une profonde réflexion et de la capacité de transmission du savoir nécessaire. L’expertise participe à l'évolution des civilisations. Durant de nombreuses décennies, voire des siècles, c’est le savoir universitaire et par conséquent les diplômes qui consacraient les experts. Les doctorats semblaient ainsi être le niveau suprême auquel l’accès réservé aux plus méritants leur ouvrait la porte d’une autorité incontestée.

Bien sûr, l’Université fait encore son œuvre et permet le travail de recherche toujours plus complexe et indispensable à l’évolution de nos technologies et offre un regard critique sur le monde. Cependant, le profil des experts évolue et s'affranchit de l'élite universitaire. Ils sont nés des nouveaux métiers et activités que les dernières technologies permettent. Internet contribue à favoriser le développement d’expertises avancées et innovantes et désormais nul n’est besoin d’être au plus haut niveau universitaire pour être expert ou pour se définir comme tel.

Mais comment reconnaitre alors un expert puisque le Net floute les repères ?

La connaissance au cœur de l’expertise.

Il est indéniable qu'Internet permette une large diffusion des connaissances ce qui permet à chacun de pouvoir trouver quantité d’informations lui permettant de développer un savoir et des compétences. Mais il ne s’agit pas de compiler données et informations pour devenir expert.

L’expertise n’est pas une improvisation; elle nécessite une maîtrise avérée dans un domaine de compétences. L’engagement est total à ce point qu’on peut parler d’une réflexivité de l’expert. En s’inspirant de la pensée réflexive de Dewey, l’expertise est un processus incluant pratique et expériences, savoirs, analyse et proposition d’action(s). Aujourd’hui l’expert web se doit d’être à la fois une bibliothèque de connaissances doublée d’un haut niveau de pratique dans son domaine dans le but d’élaborer des solutions.

Mais rien ne permet de certifier un expert. Aucune formation n’a pour objectif de faire de vous un expert. Les promesses marketing nous aveuglent car elles caressent notre ego en nous laissant croire qu’en 3 mois nous pouvons nous distinguer du lot commun et devenir une référence dans un domaine.

L’expertise est un long chemin. Bien que la théorie des «10 000 heures de pratique » de Malcolm Gladwell (auteur qui affirmait que 10 000 de pratique dans n’importe quel domaine pouvait faire de nous un expert) soit aujourd’hui critiquable et critiqué, il n’en reste pas moins que plus on apprend, plus on développe ses connaissances et un savoir-faire. Même des chercheurs comme Brooke Macnamara qui ont remis en cause la théorie des 10 000 heures affirment « Il n’y a aucun doute que la pratique délibérée est importante, à la fois d’un point de vue statistique et théorique ».

L’expert est un communicant

L’expert n’est pas un ermite. Il vit son travail en prise avec la société. Le développement des réseaux sociaux, des sites, des blogs, … met dans la lumière des experts en tout genre.

Les chercheurs universitaires savent depuis longtemps que la diffusion, voire la vulgarisation de leur travail est nécessaire pour que chacun puisse s’en inspirer. L’évolution des cerveaux et des mentalités passent nécessairement par cette transmission. Le savoir n’est que peu de chose s’il n’est pas partagé.

Or Internet favorise amplement le partage et nombres d’applications vont en ce sens. L’expert est présent de façon constante ou tout au moins récurrente, il crée une communauté autour de son savoir et de son savoir-faire avec laquelle il partage aisément, sa réflexion étant à la fois transmise et le fruit des échanges avec l'autre. L’expert n’est plus une personnalité inaccessible autour duquel gravite quelques pairs mais un partageur. Et ce partage s’amplifie autour du Web. Sites, blogs et réseaux sociaux s’organisent autour des experts ou à leur initiative. L'expert existe grâce à une communauté avec laquelle il interagit.

Voici quelques réseaux d'échanges scientifiques ou techniques

Et les nouveaux experts ne considèrent plus Internet comme le risque potentiel de se voir destitué de leurs idées. Certes, quelques individus continuent d’essayer de reprendre à leur propre compte l’expertise d’autres mais cet artifice ne trompe qu’un temps et semble être un vice inhérent à la nature humaine.

Que signifie être "expert en pédagogie" ou encore "expert en innovation pédagogique" ? Il est agaçant et affligeant de voir des de pseudos experts sortir de nul part et, comme le souligne Infinite Loop, « beaucoup se prétendent l'être, peu le sont vraiment ».

Or l’expertise est un long chemin et finalement on ne peut soi-même prétendre être expert. La reconnaissance passe bien souvent par les pairs mais aussi par une communauté. On peut ainsi avancer que le vrai expert ne se présente jamais comme tel. Ce sont les autres qui lui reconnaissent une maîtrise indiscutable des savoirs et qui font de lui une référence. Ce sont des professionnels, des passionnés, des curieux, des intéressés, des testeurs, des chercheurs voire de futurs experts qui attestent de l'expertise acquise de quelques uns. Ces autres, ce sont vous et moi.

Anticiper, un postulat de l'expertise

L’expert ne se limite pas à l’accumulation de connaissances. Il est visionnaire. Son expertise tient dans sa capacité à réfléchir sur les possibilités d’aujourd’hui mais aussi les potentialités de demain. Son rôle est d’être force de propositions et d’actions dans son domaine. Proposer des pistes et les expérimenter, animer et entrainer dans son sillage une communauté sont autant d'éléments qui déterminent l'expert. Sa force est d’imaginer de nouvelles solutions, de participer à une évolution de son domaine et de toujours redessiner les contours de son expertise.

Illustration iluistrator, shutterstock.com

Références

Infinite Loop. "Code 18: Théorie Des 10 000 Heures." Code 18. Date de publication 6 juillet 2011. http://code18.blogspot.ca/2011/07/theorie-des-10-000-heures.html.

Vandecasteele, Mylène. "Une Nouvelle étude Met En Pièces La Théorie Des 10.000 Heures De Pratique Délibérée Pour Parvenir Au Succès." Express [FR]. Date de publication 8 juillet 2014. http://fr.express.live/2014/07/08/une-nouvelle-etude-met-en-pieces-la-theorie-des-10-000-heures-de-pratique-deliberee-pour-parvenir-au-succes-exp-206276/.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné