Articles

Indice perçu de la corruption publique dans 133 pays par Transparency International

Par Denys Lamontagne , le 28 octobre 2003 | Dernière mise à jour de l'article le 24 avril 2009

Transparency International est la principale organisation internationale non gouvernementale vouée à la lutte contre la corruption.

«Elle rassemble la société civile, le secteur privé et les gouvernements en une puissante coalition mondiale.

A travers son secrétariat international et ses 80 sections nationales, TI travaille aux niveaux national et international afin de surveiller le corrupteur et le corrompu.

Dans le cadre international, TI attire l’attention sur les effets néfastes de la corruption, plaide pour des réformes politiques, travaille vers la mise en application de conventions multilatérales et par la suite surveille leur mise en oeuvre par des gouvernements, des organismes et des banques. Au niveau national, les sections se consacrent à améliorer la responsabilité et la transparence, à contrôler les activités des institutions clés et à faire passer les réformes nécessaires de façon impartiale.

Au lieu de rendre publique les cas individuels (ceci est le travail des journalistes, dont un grand nombre sont membres des sections nationales de TI), TI se focalise plutôt sur la prévention et sur la réforme des systèmes.

Un des outils principaux de lutte contre la corruption est l’accès à l’information.»

Palmarès Transparency des administrations publiques francophones
2003 / 133Pays2001 / 91
   
8Suisse12
11Canada7
17Belgique24
23France23
39Tunisie31
70Maroc--
76Sénégal65
88Algérie--
113République du Congo--
118Côte d’Ivoire77
124Cameroun84
131Haïti--

Palmarès complet 2003

Palmarès 2001

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné