Articles

Internet2 K20 Initiative : préparez-vous, l’école ne sera plus jamais la même. Yé !

Par Denys Lamontagne , le 17 novembre 2003 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Au départ, Internet 2

Internet2 est un consortium mené par plus de 200 universités américaines, plusieurs d’entre elles ont participé à la création de l’Internet original.

L’objectif d’Internet2 est de développer et de déployer des applications de réseau avancées et ce par des partenariats devant mener à une commercialisation et une privatisation délibérément rapide.

Internet2 K20 Initiative

À cette fin, Internet2 a lancé «l’Internet2 K20 Initiative» au début de 2001 pour étendre les réseaux avancés, les applications et les services au reste de la communauté éducative et amener les innovateurs de tous les secteurs de l’éducation à la table pour faire en sorte que ça ne prenne pas trente ans avant qu’Internet2 soit dans toutes les classes.

Les moyens pour y arriver impliquent précisément l’utilisation des réseaux avancés pour brancher tout le monde et les impliquer dans la création, le choix et le développement des projets aux niveaux des régions et du pays entier.

Les moyens

  • la Vidéo numérique

    Internet2 Digital Video Initiative (I2DV) sera un réseau national fournissant des capacités et du support pour facilement diffuser de la vidéo de haute qualité et interactive : vidéo traditionnelle en direct ou enregistrée sur demande, simulations, animations, films de réalité virtuelle, contrôle d’appareillage, etc.

    Voir le ResearchChannel.

  • la vidéo-conférence avancée

    L’Advanced Video Conferencing (H.323 et au delà)

    H.323 est un standard de la International Telecommunications Union (ITU) pour l’interopérabilité de l’audio et de la vidéoconférence sur IP Internet Protocol)

    On vise ici à créer un environnement de vidéoconférence où l’on pourra réellement interagir les uns les autres sans barrière de distance. On parle même d’intégrer la caméra au moniteur pour ne pas avoir l’impression que l’autre parle à coté de nous quand il nous regarde sur son écran.

  • l’instrumentation à distance

    On parle ici de laboratoires et d’appareils manipulables à distance

    • Par exemple, l’University of North Carolina à Chapel Hill a développé un NanoManipulateur.
    • Tele-vator est une rétrocaveuse également opérée à distance.
    • Le projet de l’University of Illinois à Urbana-Champaign’s Bugscope est un microscope électronique opéré en temps réel par les classes du secondaire qui y ont accès à partir d’un simple fureteur web.
  • la réalité virtuelle

    VR (Virtual reality) est la simulation d’environnement réel ou imaginé qui peut être expérimenté visuellement en trois dimensions et dans lequel on interagit en temps réel avec le son et éventuellement avec la sensation tactile et autres formes de rétroaction.

    Ceci comprend la Télé-immersion mélangeant réalité virtuelle et vidéoconférence 3D avec différents points de vue simultanés en interaction.

D’autres possibilités sont aussi envisagées. Mais pour pouvoir arriver à leur diffusion publique massive, des développements majeurs sont nécessaires aux niveaux des logiciels intermédiaires (Middlewares, ceux par exemple qui gèrent les pilotes d’imprimantes ou les routeurs), de IPv6 (IPV4 et ses 4 milliards d’adresses Internet sera épuisé en 2005), les protocoles IP multicast, qui permettront la diffusion d’une source à de multiples points, absolument nécessaires pour éviter une congestion du réseau, aussi puissant soit-il, et différentes évolutions essentielles pour asssurer une qualité de service et des transmissions fiables.

Ce qui est le plus facinant dans cette initiative est la volonté claire d’une diffusion importante et d’une immplication à la source des acteurs éducatifs.

« Les cultures éducatives technologiques basées sur les principes de l’action indépendante et l’interopérabilité seront en mesure de prendre avantage des capacités d’apprentissage, d’enseignement et de communication de l’internet de demain et, également important, seront partie prenante et contributeurs de l’Internet prochaine génération.»

Pour l’article complet : The Next Generation Internet and the Schools par Louis Fox and Ron Johnson

Pour ceux qui se demandent où ils en sont :

Abilene : Advanced networking for leading-edge research and education

Abilene est un réseau opérationnel à 10 Gigabits sec. (10 000 megs par seconde !)

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné