Articles

Mon collègue connecté : le charme de la carte postale au secours du numérique

Tapcards, la carte postale dans l’ère du numérique

Par Élodie Lestonat , le 02 mai 2016 | Dernière mise à jour de l'article le 01 juin 2016

« Vous avez toutes mes félicitations Monsieur Renaud. Vous et vos élèves avez fait un travail remarquable. Je n’ai eu que des retours positifs de la part des parents.

Monsieur l’Inspecteur d’Académie m’a même chargé de vous transmettre ses encouragements. Et pourtant, ce n’était pas gagné d’avance. Car le thème que vous aviez choisi ne faisait pas l’unanimité. »

Petit flash-back

Milieu du trimestre précédent. Le collège des Trois Clairières accueille un nouvel élève pas comme les autres. Lui et ses parents viennent d’un pays lointain. Il arrive avec dans ses bagages une culture et des habitudes qui attisent la curiosité de ses nouveaux camarades, mais aussi parfois leur incompréhension.

Afin de faciliter l’intégration du jeune Nyamu dans son nouvel établissement, Monsieur Renaud, professeur d’arts plastiques, a décidé d’impliquer ses élèves autour du thème parfois controversé du mélange des cultures. Il a ensuite proposé l’idée d’une exposition rassemblant l’ensemble des œuvres réalisées.

Comme à son habitude, notre professeur d’arts plastiques sut faire foisonner les collégiens d’idées autour de multiples supports : photographie, dessin, peinture, sculpture, mais aussi film d’animation multi plan, impression en 3D, vidéo en stop motion, animation Powtoon, etc…

Retour à la réunion en cours en salle des professeurs

« Comme convenu, continue Madame La Principale, j’ai pris contact avec l’équipe pédagogique de l’ancien établissement scolaire de Nyamu : elle a hâte de montrer à ses anciens camarades toutes les formidables réalisations de vos élèves. Le petit problème est que l’ensemble représente un volume non négligeable. Ca va coûter une fortune si on l’envoie par la poste.

- Pourquoi ne pas numériser le tout et le transférer par le net ? s’interroge le professeur de technologie

- Je me suis renseignée, ajoute Madame La Principale, l’ancien collège de Nyamu ne dispose que de deux vieux ordinateurs, et d’une connexion à Internet très aléatoire. Les dossiers numériques à transférer risquent d’être bien trop lourds, même si on réussit à les compresser. Ensuite, peu de leurs élèves auront accès simultanément aux ressources, ce qui ne permettra pas une convivialité suffisante pour l’exploitation souhaitée.»

Le silence se fait dans la salle, chacun plonge dans ses réflexions à la recherche d’une solution efficace et peu onéreuse.

Tapcards : bien plus qu’une image cartonnée

«- J’ai peut-être la solution, annonce soudainement Monsieur Renaud. Quel est votre meilleur souvenir de vacances ?

- Quel est le rapport ?

- Parce que la réponse à ma question est LA solution.

- La divine petite paëlla dont je me suis régalé dans ce restaurant des Ramblas à Barcelone…, lance le professeur d’espagnol

- Faux !

- L’ascension du mont Ventoux à vélo, annonce fièrement son collègue d’EPS

- Menteur !... tu y as souffert le martyre

- Le jour où les animateurs du club de vacances m’ont annoncé qu’ils prenaient en charge mes enfants pendant toute la durée du séjour, murmure la professeure de français

- Mauvaise réponse mais… ça se rapproche

- Lorsque j’ai dû écrire la carte postale pour ma belle-mère, s’amuse le professeur de technologie

- BINGO !

- Quoi ?... tu plaisantes j’espère ?!...

- Non ! C’est ça la solution : la carte postale. Et j’ai même mieux ! Nouvelle question : qu’est-ce que ta belle-mère te réclame à chaque fois que tu vas diner chez elle depuis ton retour de congés ?

- Ben… les photos de ses petits-enfants prises à la plage.

- Exact ! C’est pour cela que je vous propose la TapCards : la carte postale connectée qui fait carte postale ET album photo.»

Réalisation et utilisation simplissimes

«- Comment cela fonctionne-t-il ? s’enquiert Madame La Principale

- Simple. Très simple. Chaque élève va se rendre sur l’application TapCards et y déposera les photos et les vidéos qu’il souhaite partager avec son correspondant dans le collège de Nyamu. Il peut y placer jusqu’à 30 éléments. L’application crée automatiquement l’album numérique. L’élève n’a plus qu’à personnaliser son album en agençant les documents comme il le souhaite, en modifiant les couleurs ou en ajoutant des commentaires. Ensuite il va choisir une photo en particulier qui sera imprimée sous forme polaroïd, ça donne un délicieux petit aspect « vintage ». Ce support imprimé sera la carte postale proprement dite. Il n’y a plus qu’à les envoyer par la poste au tarif économique.

- Mais comment les correspondants vont-ils pouvoir accéder aux contenus des albums ? demande le professeur d’espagnol

- Toujours aussi simple. Dans les pays en voie de développement, il est bien plus coûteux de construire un réseau ADSL filaire et de le maintenir que de mettre en place directement les antennes pour un réseau mobile. Résultat, alors que le seul téléphone du quartier se trouve toujours à l’épicerie du coin, tout le monde ou presque possède un portable.

Les TapCards que vont expédier nos élèves sont équipées de la technologie sans contact NFC. Il suffira aux correspondants d’approcher la TapCards qu’ils auront reçu de leur téléphone portable pour accéder immédiatement à l’album qu’elle contient, sans même à avoir à télécharger une quelconque application. C’est magique ! Et si par hasard la NFC ne fonctionne pas, il y a un QR code à lire au dos de la carte.

- Ca ressemble à la solution idéale, réfléchit madame la Principale

- C’est la solution idéale, renchérit monsieur Renaud. On se soustrait aux problèmes de coût et de logistique, on permet aux correspondants d’accéder quand ils le souhaitent aux ressources que nos élèves leurs auront envoyées, qu’ils soient à leur domicile pour montrer à leurs parents ou dans l’enceinte de leur salle de classe pour travailler dessus, et en prime on offre une relation privilégiée et individualisée entre les enfants.

- Et tu penses que ça va me permettre, à moi-aussi, de créer un lien privilégié avec ma belle-mère ? questionne ironiquement le professeur de technologie…

 

Illustration : http://tapcards.fr/

Références

Martins, Mélanie. "TapCards : L'appli Photo à Ne Pas Manquer." MBA MCI. Date de publication 31 janvier 2015. http://www.mbamci.com/tapcards-la-nouvelle-appli-photo-a-ne-pas-manquer/.

Philippe. "L'application Tapcards Dépoussière La Photo Imprimée." France Mobiles : Portail De Téléphonie Mobile. Date de publication 25 janvier 2016. http://www.francemobiles.com/actualites/l-application-tapcards-depoussiere-la-photo-imprimee-15901.html.

"TapCards, La Startup D'un Jeune Diplômé Entrepreneur." ESIEA. Date de publication 2 février 2016. https://www.esiea.fr/tapcards-startup-dun-jeune-diplome-entrepreneur/.

Houste, François. Date de publication 18 mars 2015. www.etourisme-feng-shui.com/2015/03/18/startup-tapcards-connecte-et-personnalise-la-carte-postale/

TapCards - http://tapcards.fr/

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné