Articles

Quel genre de parasite êtes-vous ?

Typologie de quelques stratégies pour pourrir la vie de ses collègues

Par Frédéric Duriez , le 08 mai 2016 | Dernière mise à jour de l'article le 16 mai 2016

Le monde des insectes et des parasites démontre une inventivité sans pareil. Certains utilisent des leurres ou mentent sur leur identité, d'autres sont simplement brutaux, d'autres encore prennent le contrôle d'un insecte hôte. Autant de parasites, autant de stratégies pour survivre, ou faire perpétuer l'espèce.

Et il n'est pas rare de trouver ces mêmes stratégies, quoique très diluées chez les humains... Nous vous proposons une typologie. En espérant que vous ne vous y reconnaîtrez pas !

Vous êtes un tabamus si...

Le taon insecte harcèle le bétail. Il tourbillonne autour de ses victimes sans signe de fatigue pendant des heures. Chassé d'un coup de queue, il s'installe quelques mètres plus loin, et revient dans la seconde qui suit. Son énergie fatigue. Et comme la mouche que La Fontaine met en scène dans sa fable "la mouche du coche", il confond l'action et l'agitation.

Socrate l'avait pris pour modèle.  Lui aussi revient toujours à la charge avec ses questions et n'abandonnait jamais jusqu'à ce que son adversaire avoue son ignorance.

Si personne ne parvient plus à se concentrer en votre présence, si vous interrompez le travail de vos collègues plusieurs fois par heure et sans raison, si vous vous persuadez que cette agitation stimule vos collègues... alors vous êtes un tabamus. 

tabanus

Vous êtes une larve de melolontha si...

Pas très vive, molle et sans carapace, la larve de melolontha semble  bien inoffensive. Elle n'a pas vraiment de stratégie. Elle se contente d'être là, et de manger. Mais elle dévore les racines des plantes, ce qui fait d'elle un ennemi des jardiniers. Elle ressemble à la larve de cétoine dorée, qui nous aide à décomposer les végétaux morts, et qui est donc utile au jardin.

ver blanc

Si vous êtes juste assis sur votre fauteuil, immobile jusqu'à l'heure du déjeuner, si vous épuisez le tabanus vu plus haut sans percevoir sa présence, alors il se pourrait bien que vous soyez une larve de melolontha.

Vous êtes une larve de nematomorphe si...

La larve de nematomorphe se laisse avaler par un insecte peu regardant, qui ne s'en aperçoit sans doute pas. Elle grandit ensuite dans le corps de son hôte... Seulement voilà, il lui faut retourner dans l'eau pour terminer son évolution. Et l'insecte évite les cours d'eau. Qu'à cela ne tienne ! Le nematomorphe hypnotise littéralement l'insecte qui l'héberge involontairement, et le fait se jeter dans l'eau, où il se noie. Le nematomorphe peut alors sortir et terminer sa métamorphose.

Des vidéos ont capturé ces scènes d'insectes très divers qui avancent comme des zombies sans espoir vers leur perte. Mais sincèrement, n'allez pas voir ces vidéos trois heures avant ou après un repas. Vous voilà prévenu. C'est ici.

Si vous amenez vos collèges à douter d'eux, à perdre toute image positive d'eux-mêmes, et à errer dans les couloirs sans but...Si ils consomment davantage d'alcool, de cigarettes ou de somnifères depuis qu'ils vous fréquentent... alors vous êtes une larve de nematomorphe. 

Vous êtes un tamia si...

Le tamia est un petit rongeur bien sympathique. C'est cet animal qui nous amuse dans Alvin et les Chimpmunk. Et effectivement, il ne manque pas de courage et de ténacité. Au cours de son hibernation, il continue de se nourrir, et il passe donc l'automne à accumuler des provisions. Une activité fatigante, d'autant qu'il faut être prêt quand l'hiver arrive pour éviter de mourir de faim.

Pour s'épargner cette fatigue, certains tamias trouvent plus avantageux de piller le terrier de leur voisin.

le tamia

Vous êtes un tamia si vous n'hésitez pas à vous approprier le travail de vos collègues, à arriver vers la fin, quand tout le monde est épuisé, pour vous mettre en avant ou tirer vers vous le bénéfice d'une reconnaissance peu méritée...

Vous êtes une larve de chrysope si...

La larve de chrysope est un grand prédateur de nuisible, elle déploie une énergie redoutable et peut manger jusqu'à 500 pucerons pendant sa croissance. Mais que se passe-t-il quand il n'y a plus de pucerons ? Le jardinier doit-il faire face à une nouvelle invasion avec les chrysopes ? Eh bien non, les larves de chrysopes se dévorent entre elles, et ont ainsi l'élégance de quitter le potager, un fois qu'elles l'ont nettoyé de ses pucerons. 

Si un manque d'activité ou de réussite vous pousse à ralentir vos collègues ou même à tenter de leur nuire, vous êtes une larve de chrysope. Sans doute utile pour faire face à une activité intense, l'oisiveté vous amène à nuire à vos collègues...

chrysope

Vous êtes une larve de meloe franciscanus si...

Les larves de meloe franciscanus s'agglutinent sur une tige, et miment grossièrement le corps d'une abeille, tout en dégageant une odeur qu'un mâle abeille prend pour une femelle. Il s'approche, tente de s'accoupler, et les larves viennent se coller sur son corps...  Le mâle rentre à la ruche sans doute déçu par la piètre qualité de l'étreinte, et surtout inconscient qu'il fait rentrer les larves de meloe franciscanus dans les ruches qu'il visite.

Le stenolenus bituberus a une stratégie assez proche. Il se pose à l'extrémité d'une toile d'araignée et en bouge quelques fils, pour que l'araignée croie à une prise... Et lorsqu'elle apparaît, c'est le stenolenus qui en fait son repas.

Si vous êtes séducteur, parfois menteur, si vous posez des leurres ou faites des promesses que vous ne tiendrez pas... Alors, vous êtes une larve de meloe Franciscanus.

Vous n'avez répondu "oui" à aucune de ces questions ?

Vous êtes sans doute une abeille....  Alors, puisse cet article vous aider à slalomer entre les frelons d'Asie, et à rester insensible aux odeurs des meloe franciscanus.

De nombreux ouvrages consacrés aux personnalités difficiles, voire aux "sales cons" pourraient vous être utiles !

Et pour vous entrainer à faire face, nous vous proposons un petit jeu de "serpents et échelles".

Illustrations : Frédéric Duriez

Ressources

Antoine Danchin - "camouflage au parfum" - in La Recherche décembre 1996
http://www.larecherche.fr/idees/chroniques/camouflage-au-parfum-01-12-1996-74744

Claudine Pinel : "Parasites et adaptation" 2010
http://www.uvp5.univ-paris5.fr/wikinu/docvideos/Grenoble_1011/pinel_claudine/pinel_claudine_p03/pinel_claudine_p03.pdf

Gurumed : "Insecte tueur d’araignée : un mimétisme agressif."

http://www.gurumed.org/2010/10/28/insecte-tueur-daraigne-un-mimtisme-agressif/

Robert Sutton.- Objectif Zéro-sale-con - Petit guide de survie face aux connards, despotes, enflures, harceleurs, trous du cul et autres personnes nuisibles qui sévissent au travail ed. Pocket 2012
http://www.decitre.fr/livres/objectif-zero-sale-con-9782266225755.html

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné