Articles

Comment implanter avec succès les TIC pour enseigner à l’école : cinq conditions pratiques *

Par Denys Lamontagne , le 22 juin 2004 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Selon Terry Stewart superintendent du district scolaire de Jennings au Missouri (3&nbp;200 étudiants, un des rares exemples où la technologie est réellement utilisée pour enseigner d’aprés IBM-éducation), tout programme d’intégration des technologies dans les classes doit comporter ces éléments :

  • Établir un leardership effectif et du support : tous, du superintendant jusqu’en bas doivent souscrire au programme.

    Garder à l’esprit que l’utilisation de la technologie dans les classes change la façon dont l’école opère, change comment l’argent est dépensé, la sorte de professeurs engagés jusqu’à la façon dont les concierges nettoient les classes.

  • Recruter des enseignants qualifiés : de solides enseignants, même s’ils n’ont pas d’habiletés avec les technologies. Il est beaucoup plus facile d’apprendre les bases de la technologie que comment devenir un bon enseignant.  
  • Utiliser la bonne technologie : équiper les classes avec ce qu’elles doivent avoir plutôt qu’avec ce qu’il serait bien d’avoir. Collez à l’essentiel et assurez-vous d’offrir un ordinateur pour chaque deux étudiants.  
  • Offrir de la formation continue : les enseignants doivent être entraînés sur une base continue pour maximiser les bénéfices du programme.  
  • Engager plus d’employés de soutien technique : engagez des techniciens à temps partiel pour aider les professeurs à rapidement résoudre les problèmes, éviter les frustrations et développer de l’assurance à travailler avec la technologie.

La classe évolutive

Les enseignants, même ceux qui n’avaient aucune expérience avec la technologie, ont graduellement appris à s’en servir par des séances de formation régulières avec des professeurs issus des expériences pilotes qui se sont spécialisés dans ce domaine.

Des domaines de formation plus ou moins arides en sciences sont devenus des prétextes à travaux motivants et remplis de découvertes, y compris pour le professeur. La courbe d’apprentissage est devenue quasi verticale témoignent des professeurs :

«Si quelqu’un m’avait dit que mes étudiants auraient travaillé à ce niveau et avec une telle compréhension je ne l’aurais jamais cru» «Je dois prendre du recul, et regarder ce qu’ils font maintenant par rapport à ce qu’ils auraient fait avant...»

Les étudiants de sixième année ont accaparé le haut de tous les classements : ils travaillent au même niveau que les étudiants seniors, six ans devant eux !

«Une classe technologique offre une atmosphère complètement différente d’une classe régulière; même que les étudiants ne veulent jamais rater une journée d’école» « Ca nous fait partir, moi et mes étudiants, dans toutes les directions»

Le programme apporte aussi un bénéfice indirect : il peut améliorer radicalement le moral des employés, ce qui mène à un plus haut taux de rétention de ceux-ci (moins de roulement).

Pour l’article complet : High Tech, High PayoffThis low income Missouri district has proven that technology can boost teachers morale and retention--while improving student test scores» par by Carol Patton

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné