Articles

La musique à l’école, plus que de la culture

Vers l’acquisition de compétences transverses

Par Julie Trevily , le 13 juin 2016 | Dernière mise à jour de l'article le 24 août 2016

Loin d’une simple découverte plus ou moins utile, la musique telle qu’enseignée à l’école vise plusieurs objectifs dont certains ont une dimension transverse importante. 

La dimension évidente : la culture artistique et générale

Le premier intérêt, le plus évident, d’étudier la musique en classe concerne l’ouverture à l’art et à la culture d’ici et d’ailleurs. Pourtant depuis les années 1950, les pédagogues s’interrogent sur l’ensemble des avantages que tirent les enfants de cet apprentissage en dehors de cette ouverture.

C’est de cette manière que les programmes scolaires se sont constitués autour de deux modules globaux qui seront ensuite déclinés par niveaux. La première approche est celle de la découverte de la musique comme art majeur. Quelque soit l’origine, le style, le compositeur… du morceau, celui-ci doit pouvoir être perçu, situé et compris par l’élève.

A l’école maternelle, il s’agit d’exploiter à la fois la voix et l’écoute par des poésies et des chansons. Cela permet l’intégration des règles de société, notamment pour l’écoute et la prise de parole, mais c’est aussi un vecteur d’apprentissage du vocabulaire, de la notion de rythme, ainsi que de la motricité puisqu’à ces âges, on associe fréquemment une chorégraphie aux petites chansons, y compris lors des fêtes d’école. Cette approche par les mots permet d’aborder les styles, langages et cultures de manière ludique, voire même de pousser les enfants à prendre le risque d’aller jusqu’à créer leur propre morceau ou chanson.

Permettre aux enfants d’accéder à la musique à l’école, de la maternelle à l’université, donne l’opportunité d’approcher des œuvres et lieux dédiés à la musique auxquels de nombreux jeunes ne pourraient avoir accès par ailleurs, car trop complexes ou onéreux. Dès lors, l’enseignant, par ses apports culturels et sa construction pédagogique peut fournir aux apprenants une forme progressive et claire des différents morceaux ou compositeurs. Au primaire, puis au collège, ces éléments seront poursuivis en s’appuyant sur les acquis précédant et en poursuivant par des spectacles, opéras, orchestre… 

Des apports transverses non négligeables

Outre la culture générale, l’éducation musicale est un axe de construction de savoir intéressant. D’abord, c’est une approche qui permet l’écoute : de l’Autre pour savoir quand intervenir ou mieux étudier les paroles pour le comprendre.

A cela pourra bien sûr s’ajouter l’apprentissage d’un instrument, ou la participation dans une chorale…  Mais c’est aussi un regard intéressant pour aller vers une création individuelle, à partir de critères clairement définis : rôle des portées, harmonies, combinaisons…

De nombreuses ressources sont mises à la disposition des enseignants et des élèves pour ce faire.  La musique, lorsqu’elle est pratiquée en groupe, donne accès aux règles du travail de groupe, de la régularité et du sens de l’effort, ce qui développe individuellement certaines compétences des élèves, et qui pourront largement être transposées dans d’autres secteurs.

Ainsi poésie et chant trouveront dans la littérature, l’histoire, le français des disciplines complémentaires. Le principe de la déconstruction du savoir permet, une fois qu’il est maîtrisé, de reproduire ce modèle et pourquoi pas, plus tard, de le transmettre, à ses camarades au travers d’un exposé ou à d’autres en devenant enseignant à son tour.

Enfin, c’est aussi un outil pour développer sa mémoire, son estime de soi ou encore sa concentration.

Crédit photo : HotlantaVoyeur via Decorators Guru / CC BY

Sources

Le portail interministériel de l'éducation artistique et culturelle - éducation musicale, musique
http://www.education.arts.culture.fr/n-1/enseignements-artistiques/eacuteducation-musicale-musique.html

La musique dans l'éducation - conférence internationale sur le rôle et la place de la musique dans l'éducation de la jeunesse et des adultes (Bruxelles juin-juillet 1953)
http://unesdoc.unesco.org/images/0013/001365/136525fo.pdf

Eduscol - culture humaniste : l'éducation musicale à l'école
http://eduscol.education.fr/cid59468/education-musicale.html

Eduscol - domaines artistiques : musique 
http://eduscol.education.fr/cid49866/musique.html

Ministère de l'Education Nationale - ressources numériques de la cité de la musique pour les enseignants
http://education.citedelamusique.fr/medias/medias.aspx?instance=EXPLOITATION

Le conservatoire national supérieur de danse et de musique de Paris -Pascal Terrien - De la musique à l'enseignement : la transposition didactique http://larevue.conservatoiredeparis.fr/index.php?id=900

La montagne secrète - "l'écoute de la musique favorise la réussite scolaire" - Jonathan Bolduc, Ph.D, est professeur agrégé en éducation musicale et directeur du laboratoire Mus-Alpha (FCI), à la Faculté de musique de l’Université Laval
http://www.lamontagnesecrete.com/EntrevueJonathanBolduc

Educatout "les bienfaits insoupçonnés de l'apprentissage de la musique"
http://www.educatout.com/edu-conseils/preparation-ecole/chroniques/les-bienfaits-insoupconnes-de-l-apprentissage-de-la-musique.htm

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné