Articles

Formation d'avant-garde pour les professeurs ontariens.

La transformation vient de soi-même.

Par Denys Lamontagne , le 27 juin 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 21 septembre 2016

Plus qu'un autre réforme, un changement d'esprit

Passer d’une méthode pédagogique à une autre est délicat, d’autant que les professeurs se sont investis professionnellement dans celle qu'ils utilisent.   

L’idée de faire évoluer les pratiques éducatives est probablement née avec le premier système éducatif. Depuis le temps on devrait savoir qu’imposer unilatéralement une nouvelle pédagogie est un exercice vain, tant de fois démontré. Le changement effectif vient de ceux qui vont l’appliquer.  Ils connaissent les lacunes des méthodes, ils connaissent les contextes de leur application, ils sont ouverts à l’améliorer, mais pas sans eux.

La Direction des politiques et programmes d’éducation en langue française de l’Ontario mène une audacieuse expérience d’apprentissage en ligne pour ses professeurs du préscolaire et du primaire : Transition M-3

Le processus est l’apprentissage

Loin d’imposer quoi que ce soit, cette expérience de formation professionnelle invite au contraire les professeurs à développer une véritable expertise scientifique dans une démarche professionnelle collaborative.

Comment acquérir des données observables de qualité, comment les analyser, comment les mettre en relation avec les recherches scientifiques les plus concluantes et finalement comment transformer son propre enseignement à partir de ce que l’on aura découvert, discuté, confronté et appris, c’est le parcours que font les équipes de professeurs.

En fait, ce qui est appris dans cette démarche est ce qui sera mis en place avec les enfants. Quand on parle de faire confiance aux enfants et de puiser dans leurs forces, c’est qu’auparavant on a fait confiance aux professeurs et on a puisé dans leurs forces tout en les alimentant avec les produits de la recherche actuelle.  Comme le professeur le fera en proposant aux enfants les meilleures ressources et références.

C’est le professeur qui élabore et adapte sa pédagogie. Il apprend, il applique.

Par exemple, on se pose des questions comme « Quelles sont nos croyances par rapport aux enfants?» «Quand vous recueillez une observation, qu'est-ce que vous avez véritablement observé ?»   Assurément, ce que l’on en pense influencera la manière dont on regarde et enseigne et si on en change… notre enseignement changera aussi.

Le processus est construit en quatre étapes

  • L’enquête collaborative professionnelle - qui fait toute la différence
  • Milieu d’apprentissage – Cocréation d’un milieu favorisant la participation et l’apprentissage
  • Apprentissage par l’enquête – Ce que les éducatrices et éducateurs apprennent sur l’apprentissage par l’enquête
  • Documentation pédagogique – Se servir de la documentation pédagogique pour mieux comprendre la pensée des enfants
     

Au final, on obtient des équipes de professeurs qui améliorent leurs enseignements de manière continue, ce qui dispensera éventuellement toute l’organisation de réformes douloureuses à répétition.


Transition M-3

Transition M-3 offre une occasion de réflexion individuelle et collaborative fondée sur des travaux de recherche universitaires et des recherches effectuées en salle de classe.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné