Articles

Débuter une langue grâce à un MOOC, ça marche ?

Peut-on débuter une langue par le biais d'un MOOC ?

Par Sandrine Benard , le 13 septembre 2016 | Dernière mise à jour de l'article le 19 septembre 2016

Ce n’est jamais facile de commencer quelque chose. L’aspect de la nouveauté peut autant attirer que rebuter, mais justement, il faut savoir se donner les moyens de mener à bien nos objectifs et surtout, de se fixer des défis atteignables pour toujours aller de l’avant.

Aujourd’hui, je m’attelle à une tâche complexe, celle d’essayer l’apprentissage d’une langue qui m’est très, très, très étrangère : le chinois mandarin.

J’ai essayé, mais…

Professeur de français langue étrangère et seconde, je suis également passionnée d’Histoire et j’aime découvrir les autres cultures et pays et, bien évidemment aussi, les langues étrangères.

J’ai toujours été attirée par l’Asie et son exotisme prononcé, que ce soit par sa gastronomie, l’aspect bucolique de ses paysages, son histoire millénaire, ses héros, ses légendes… Bref, assez d’éléments qui font que plusieurs me demandent encore : « Comment cela se fait-il que quelqu’un comme toi n’ait pas encore appris une langue asiatique ? » Hé bien la réponse est simple… j’ai essayé d’apprendre le japonais, de plusieurs façons (livres, dvd-rom, méthodes en ligne, applications), mais bien que je sois capable de baragouiner quelques phrases et que j’aie acquis un petit vocabulaire de survie, l’approche de cette langue me paraissait trop lointaine de mes repères linguistiques traditionnels d’origine romane.

Un nouveau MOOC

Par la suite, j’ai découvert le merveilleux monde des MOOC et j’ai pu mener à bien plusieurs de ces formations, y compris une en anglais (Spice up your English) qui m’a été très utile dans mon parcours professionnel et personnel. Aujourd’hui, en me promenant sur le site FUN (France Université Numérique), je vois qu’un nouveau MOOC de langues vient d’arriver, simplement intitulé «Kit de contact en langue chinoise»… Ce titre pique ma curiosité et je décide donc d’y jeter un œil, ici, pas de promesses mais bien une accroche intéressante, juste pour dire : «vous voulez apprendre deux ou trois petites choses en chinois ? pas pour être bilingue, mais juste pour en savoir un peu plus !». Hé bien, ça marche, après une lecture rapide de la présentation du cours, deux clics, et je suis inscrite !

Kit de contact en langue chinoise : informations

Ce nouveau MOOC, offert par l’INALCO (Institut National des Langues et Civilisation Orientales) débutera le 2 novembre 2016 pour s’achever le 16 décembre 2016, après sept semaines de formation (la première semaine sert d’introduction, comme bien souvent dans les MOOC, et les six suivantes sont formatives).

L’effort estimé est d’environ 5 heures par semaine, selon vos disponibilités. Si vous voulez vous inscrire, vous pouvez le faire jusqu’au 26 novembre 2016.

Les cours, sous formes de vidéos magistrales, s’organisent en 5 étapes :

  • Comprendre un dialogue vidéo
  • Comprendre le texte et le vocabulaire
  • Mémoriser des sinogrammes et leurs composants
  • Acquérir des points de grammaire
  • Appréhender des traits culturels
     

Après chacun de ces cours, des exercices d’application sous la forme de quiz oraux et écrits, vous permettront de vérifier ce que vous venez d’apprendre.

Et ça marche ?

Les informations fournies dans le descriptif sont précises : ce MOOC est adressé aux personnes intéressées par la langue et la culture chinoise et offre «quelques clés pour aborder son apprentissage, ainsi que quelques repères culturels».

Donc, soyons clairs, si vous cherchez un MOOC pour apprendre le chinois mandarin, ce n’est pas celui-là qu’il vous faut, ce MOOC serait davantage comme une « amorce » à un futur éventuel apprentissage, si le cœur vous en dit et que ce kit de premier contact a réussi à vous charmer…

D’ailleurs, la transparence est de mise : « à l’issue de la formation, vous serez capables de saluer de manière simple, de vous présenter (identité, numéro de téléphone, origine, famille), de comprendre et solliciter des informations semblables de la part de vos interlocuteurs. », le chinois, dans tout ce qu’il y a de plus basique !

Finalement…

Bon, c’est décidé, je vais le finir ! Je sais d’avance que ce sera loin d’être facile, mais, comme pour toute chose, il faut être motivé si on veut mener à bien une mission, d’autant plus si celle-ci est délicate et laborieuse.

Après tout, le chinois mandarin est une des langues les plus parlées au monde et surtout celle qui compte le plus grand nombre de locuteurs dans le monde (848 millions de personnes en langue maternelle ; 178 millions en langue seconde en 2000).

De plus, la Chine est un pays magnifique à visiter, donc là aussi, ce sera toujours un petit plus de savoir quelques mots, outre le sempiternel « xie-xie » (merci). Bon, avouons-le, un petit quelque chose me chiffonne malgré tout.

Parler, c’est bien, mais quoi de plus blasant que de se sentir analphabète en arrivant dans de tels pays. Eh oui, voilà où le bât blesse, la lecture ! Bon… soyons réaliste et faisons les choses raisonnablement, les unes après les autres. Dans un premier temps, essayons ce kit de contact, nous verrons pour la suite ! Xie Xie !

Illustrations : - MOOC Kit de contact en langue chinoise, FUN
 - J’apprends le chinois, blog Lingueo

Sources

MOOC Kit de contact en langue chinoise, FUN : https://www.fun-mooc.fr/courses/Inalco/52004/session1/about

Le chinois mandarin, Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mandarin_(langue)

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné