Articles

Formule linguistique

Formules magiques pour apprendre une langue

Par Sandrine Benard , le 15 octobre 2016 | Dernière mise à jour de l'article le 24 octobre 2016

« Tu sais, quand on tient une bonne formule, il faut l’exploiter jusqu’au bout ! »

(Grandeur Nature, 1936), c’est avec ces quelques mots que Lev Aslanovitch Tarassov, dit Henri Troyat, résume bien la situation : quand on a trouvé un bon système, il faut l’utiliser « à fond » ! 

Apprendre une langue, c’est découvrir d’autres choses, c’est aussi se remettre en question en s’interrogeant sur sa propre langue. Avec le temps, notre mémoire peut devenir moins performante ou, tout simplement, les choses de la vie l'encombrent. En ce sens, le meilleur moyen de mener à bien, malgré tout, notre volonté d’apprendre doit passer par de petites astuces, de petites formules toutes prêtes, celles qui sont faciles et rapides à retenir et qui ne demandent pas un trop gros effort de mémorisation.

La mnémotechnique

Mais cette bonne formule, quelle est-elle ? Simplement le fait de bien utiliser les meilleurs moyens mnémotechniques mis à notre disposition en ligne !

Et la mnémotechnique dans tout ça ? Un bien beau mot, pourtant un brin barbare, pas forcément évident à prononcer… et pourtant, il résume le fait d’être capable d’aider la mémoire par des associations d’idées. Bref, retenir des choses sans trop se casser la tête… et ça marche aussi pour l’apprentissage des langues !

Le site Jeretiens.net

On peut trouver de tout et n’importe quoi en matière d’apprentissage et de formation sur Internet, du simple fait de dresser une table à l’apprentissage du slovaque en 3 semaines !

Après quelques petites investigations, je suis tombée sur un site qui semble prometteur, au nom évocateur : jeretiens.net, qui se présente comme « un site dédié à la démocratisation du savoir et à l’explication pédagogique des choses ».

Sur ce site on découvre une dizaine de catégories (arts et littérature, géographie, histoire et religions, mathématiques…) dans lesquelles on peut trouver les formules pertinentes. Il y a aussi une catégorie intitulée « langues étrangères » qui attire irrésistiblement mon clic de souris…  et j’y trouve quatre pages consacrées aux meilleures formules mnémotechniques dans l’apprentissage des langues !

Dès l’arrivée sur cette page, les intentions de Jeretiens.com sont claires : « Il intéressant d'apprendre d'autres langues (chinois, cyrillique, sémitique) tout simplement pour améliorer sa mémoire, ainsi que sa culture générale ! Cela permet aussi d'accroître ses capacités d'apprentissage; plus on apprend de nouvelles choses, et plus il devient facile d'en assimiler d'autres rapidement ! ».

Au fil de ces quatre pages, on peut trouver une vingtaine de présentations, toutes partageables avec la majorité des réseaux sociaux (un bon moyen d’inciter des amis à nous rejoindre et donc à nous motiver !). Claires, colorées et dynamiques, elles donnent envie d’apprendre et d’en savoir plus.

Faites un tour par celle intitulée « Apprendre le japonais », où, par le biais de courtes explications et de petits dessins, l’introduction aux hiraganas (un des systèmes d’écriture japonais) devient un plaisir !

Ne manquez pas non plus « Turtle ou Tortoise », en référence aux Tortues Ninja, qui propose une bonne fois pour toutes de faire la différence entre ces deux appellations anglaises…

En plus, à chaque clic, de nouvelles propositions, en adéquation avec vos recherches, sont faites par une publicité sur la droite de l’écran, de quoi vous permettre de pousser plus loin votre exploration (en ce moment, j’ai « chaussette en coréen » comme suggestion !).

Formules mnémotechniques en FLE

Enseignant le FLE depuis plusieurs années, j’ai également l’habitude d’avoir recours à plusieurs autres formules mnémotechniques bien utiles à mes étudiants, notamment en ce qui concerne le choix de l’auxiliaire être ou avoir pour le passé composé. En effet, pas facile de savoir si on utilise l’un ou l’autre avec tel ou tel verbe : j’ai tombé ou je suis tombé ?

Un petit truc facile qui marche à tous les coups : la maison du verbe être. Avec ce petit dessin qui représente la vie d’un petit bonhomme et ses principales actions à la maison, l’étudiant retiendra efficacement les verbes à utiliser avec être, sans exception !

Plusieurs autres petites formules de ce style peuvent être connues, voire élaborées par les enseignants, et peuvent être partagées sur des sites spécialisés, tel lepointdufle.net ou encore des blogs de profs, comme celui de Nora Catherine Creisson encore francaisfacile.com, qui, à lui seul, est une mine d’or en matière de formules mnémotechniques !

Finalement

En fin de compte, l’apprentissage demande de la mémoire, certes. Toutefois, cet apprentissage peut se faire de manière ludique et rapide, sans même s’en rendre compte, et c’est en faisant des associations d’idées que notre mémoire se forme et que les connaissances restent. Les formules mnémotechniques demeurent un des meilleurs moyens éducatifs pédagogiques et didactiques et bien souvent, restent ancrés pour la vie !

Sources

Le site Jeretiens, https://jeretiens.net

Apprendre le japonais sur jeretiens.net, https://jeretiens.net/apprendre-le-japonais/

Les aides mnémotechniques, blog de Nora Catherine Creisson, http://www.alphabetisation-fle.fr/article-95803685.html

Moyens mnémotechniques sur francaisfacile.com, francaisfacile.com

Et pourquoi pas la formule working holiday d'un séjour linguistique

 

Illustrations

La maison du verbe être, https://goo.gl/images/7s7Kmk

Apprendre le japonais sur jeretiens.net, https://jeretiens.net/apprendre-le-japonais/

La rubrique langues étrangères sur Jeretiens.net, https://jeretiens.net/langues-etrangeres/

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur