Articles

Publié le 12 septembre 2005 Mis à jour le 19 septembre 2020

La politique la plus puissante d’amélioration de l’éducation est la réduction de la pauvreté.***

Dans une conférence donnée par David Berliner (professeur au Educational Leadership & Policy Studies de l’Université de l’Arizona) lors de l’ouverture de l’American Educational Research Association à Montréal, en mai 2005, on y apprend que la pauvreté et l’échec scolaire individuel ou communautaire sont intimements liés, avec données et statistiques à l’appui.

«Une petite réduction de la pauvreté familiale mène à des accroissements significatifs des comportements positifs à l’école et à de meilleurs résultats académiques.»

D’où la conclusion que « the most powerful policy for improving our nations’ school achievement is a reduction in family and youth poverty»

Que dire de plus, sinon que de ne plus se leurrer avec des réformes psycho-pédagogiques alors que les vrais éléments de réformes sont le plus souvent ignorés.

Nous vous recommandons la lecture de cette conférence :

Our Impoverished View of Educational Reform par David C. Berliner Août 2005 - format .pdf, 846 kb


Mots-clés: Éléments Lecture conférence Professeur   Ouverture réformes Conclusion Nations School David Berliner Our Impoverished View Of Educational Reform

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !