Articles

Bookcrossing : un métissage des livres et d’Internet

Par Denys Lamontagne , le 04 août 2002 | Dernière mise à jour de l'article le 24 juillet 2011

Le bookcrossing permet aux internautes amoureux des livres de se retrouver et de partager leurs trouvailles.

L’idée est simple: lorsque vous avez terminé la lecture d’un bon livre, vous le laissez dans un lieu public (une buanderie, une épicerie ou autre) en y incluant les informations sur la façon de s’inscrire sur bookcrossing.com et en invitant le nouveau lecteur à faire part de ses commentaires au propriétaire initial.

Le site Web lancé en 2001 compte actuellement 944 742 membres, indique que 8 117 835 livres ont ainsi été «relachés dans la nature» dans 132 pays au cours de la dernière année.

«Ça ressemble à la pêche. Si vous preniez un poisson à chaque fois que vous mettez votre ligne à l’eau, cela ôterait tout intérêt à l’exercice. Vous conservez l’espoir que même les livres dont vous n’avez pas entendu parler on trouvé une nouvelle maison. C’est bien mieux que de s’asseoir sur une bibliothèque!».

Ce concept a provoqué l’émergence d’un contingent de chercheurs de livres qui hantent les cafés, musées et autres lieux publics à la recherche d’un livre «abandonné». Tout aussi enthousiastes sont les «semeurs» de livres qui rivalisent d’ingéniosité quant aux lieux où ils déposent leurs trésors: on a ainsi retrouvé «The Name of the Rose» chez un fleuriste, par exemple.

«L’idée est de vous trouver au centre d’une aventure» déclare un participant.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur