Articles

Améliorer ses compétences de communication orale : le multimédia à la rescousse*

Par Christine Vaufrey B , le 30 novembre 2010

A l'école secondaire, les apprentissages associés à la pratique de sa langue maternelle concernent surtout l'acquisition de compétences de lecture et d'écriture. Comme si l'oral allait de soi et que, puisqu'il s'agit de la langue utilisée au quotidien, il n'était pas nécessaire d'y consacrer beaucoup de temps dans le cadre scolaire.

Pourtant, les élèves disent avoir des difficultés à s'exprimer précisément, d'une façon qui reflète leur pensée au plus près; les enseignants sont bien conscients de cet état de fait et certains ont fait le choix d'intensifier le travail sur les compétences de communication orale, notamment au travers de la pratique d'exposés ou de débats contradictoires.

Le site québécois Là, tu parles ! sera d'une aide précieuse pour tous ces enseignants et leurs élèves.

Les compétences de communication orale en situation

Là, tu parles ! site proposé par le ministère de l'éducation, des loisirs et des sports du Québec, est en effet exclusivement dédié à la compréhension du fonctionnement de la comunication orale et à sa maîtrise par les jeunes de 14 à 17 ans. Sa réalisation technique a été confiée à la société Ixmédia.

Une partie des contenus du site est accessible librement; une autre n'est accessible qu'aux élèves et enseignants appartenant à un groupe scolaire canadien, après inscription.

L'apprentissage s'effectue au travers de situations (11 au total) dont chacune fait l'objet d'un parcours scénarisé. Les situations évoquées sont très semblables à celles que vit le jeune au quotidien. Le site propose par exemple des "moyens efficaces" pour savoir recevoir une critique, intervenir avec à-propos dans une confrontation avec un adulte, éviter un conflit avec une personne de mon entourage, combattre mon stress quand je parle, etc.

Chaque situation est traitée de la même façon :

  • Appel à l'expérience de l'élève : "T'est-il déjà arrivé de...";
  • Formulation du problème de communication orale;
  • Témoignages en vidéo d'adultes en situation professionnelle vivant des problématiques de communication similaires;
  • Mention des points-clés des témoignages;
  • Mise en évidence des stratégies adoptées par les témoins sollicités pour outrepasser la difficulté de communication;
  • Synthèse des points à retenir et des stratégies à appliquer;
  • Invitation à utiliser les outils personnels présents sur le site pour tenir le journal de sa progression en communication orale.

Des témoignages vidéos pour ancrer les situations dans la réalité

Le recours aux vidéos est extrêmement judicieux. Elles présentent en effet 27 témoignages de professionnels exerçant des métiers techniques, créatifs, de sevices, artisanaux... dans lesquels la communication orale revêt une importance cruciale. On peut ainsi visionner le témoignage d'un camionneur, d'un ingénieur forestier, d'un guide touristique, d'une agricultrice, d'un joueur de hockey, d'une journaliste... Dans les scénarios, chaque étape est illustrée par un extrait vidéo, dans lequel le témoin expose les situations de communication délicates, les "trucs" qu'il utiise pour les gérer et enfin ses stratégies plus globales. Les vidéos sont accompagnées de résumés écrits des points clés.

Tout le monde peut utiliser ces parcours d'apprentissage, et en tirera de grands bénéfices. Nous sommes loin en effet des listes du type "10 trucs pour améliorer votre communication" qui fleurissent sur le net. Les témoignages vidéos et leur analyse montrent au contraire la complexité des situations et des stratégies à adopter, qui ne s'acquièrent pas en un jour.

Des outils pensés pour l'utilisation du site en classe

Mais le site présente d'autres intérêts, cette fois réservés aux enseignants et élèves du Canada. Il propose en effet aux élèves des outils personnels de production et de réflexion sur leurs propres compétences. Après inscription, l'élève  peut utiliser un journal, créer un blogue et un carnet personnel. L'enseignant (qui doit obligatoirement mentionner son établissement de rattachement) peut choisir d'inscrire toute une classe et ainsi d'exploiter non seulement les contenus publics du site, mais aussi les productions des élèves.

L'articulation entre contenus d'apprentissage externes et productions personnelles des élèves s'approche au plus près de ce qui est réalisé quotidiennement en classe; l'interaction tant vantée par les sites multimédias ne se réduit pas à cliquer sur quelques boutons mais, par le biais de l'indispensable médiation enseignante, encourage la création de séquences pédagogiques incluant les quatre temps de l'apprentissage : appel, apports, appropriation, transfert. Le site garde trace des différentes étapes, ce qui constitue un avantage décisif vis-à-vis des sites d'apprentissage classiques, qui se cantonnent à l'apport de contenu et d'une injonction à la réutilisation.

Là, tu parles ! constitue donc un outil remarquable tant pour les jeunes qui souhaitent améliorer leurs compétences de communication orale que pour les enseignants qui pourront l'utiliser dans le cadre de leurs conduites de classe habituelles.

Là, tu parles ! pour mieux comprendre le fonctionnement de la communication orale. Education, Loisir et Sport Québec.

Illustrations: captures d'écran du site Là, tu parles !

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné