Articles

Organiser des activités étudiantes, voilà qui est formateur!

De plus en plus de recruteurs cherchent des étudiants ayant organisés des activités sur leur campus

Par Alexandre Roberge , le 10 décembre 2017 | Dernière mise à jour de l'article le 18 décembre 2017

Bien des aspects des facultés font partie des traditions, comme les auditoriums, les conventums ou les conseils étudiants. Une part importante de la vie sociale à l’université passe les associations d’étudiants et les nombreuses activités qu’ils organisent durant l’année.

Des fêtes, bien sûr, mais aussi des événements sportifs, culturels et d’autres. Bref, en plus des études, des étudiants s’affairent à organiser ces événements et ces activités. Il serait facile de banaliser ces moments dans l’apprentissage; pourtant ceux qui les planifient profitent d'une formation officieuse qui intéresse même les recruteurs.

Organiser est pédagogique

Parce que, oui, mettre sur pied un gros événement comme le triathlon d'Audencia ou la Coupe du monde étudiante de ski Altigliss, ça demande beaucoup d’organisation et de préparation. Que les étudiants soient en management ou pas, leur participation à ces événements leur apporte différentes compétences. Déjà, uniquement dans les préparatifs : trouver un lieu, le réserver, prévoir l’hébergement pour les participants de l’extérieur, nourrir tout le monde durant l’événement, etc. L'organisation doit aussi être prête à faire face aux imprévus et savoir se débrouiller.

La gestion de budget est également critique. Par exemple, Altigliss qui est géré par l’association étudiante de Grenoble EM implique un budget de près de 1,3 million d’euros. Les deux tiers de cette somme proviennent des étudiants participants à la compétition et un tiers des sponsors. Là, encore, ce sont les jeunes adultes qui doivent les trouver ces entreprises qui veulent commanditer.

L’école ne fait que vérifier que les budgets soient respectés, mais ne se mêle pas de l’organisation en elle-même. Du moins, il s’agit de la situation à Grenoble. À Audencia, il y a tout de même un responsable qui peut donner son avis sur le président, les deux secrétaires et le trésorier du groupe. Le responsable a d’ailleurs noté qu’il doit régulièrement calmer les ardeurs des étudiants qui sont souvent trop dynamiques. Il doit aussi leur apprendre à gérer les relations avec les instances publiques comme la mairie ou les entreprises et leur inculquer une certaine diplomatie.

Certains pourraient penser, malgré tout, que les jeunes adultes prennent quand même ça de façon détendue. Gérer ces événements revient à être un loisir parascolaire, non ? Pourtant, il suffit de voir à quel point les membres de l’organisation d’Altigliss courent à droite et à gauche, réglant des imprévus et ne dormant que très peu pour comprendre qu'ils sont sérieux dans leur démarche. D’ailleurs, la sélection des nouveaux membres entrant dans l’organisation est très stricte et seulement une trentaine chaque année arrivent à passer l'étape de sélection. Les étudiants sont très conscients de l'impact d'une telle participation sur leur CV.

Une manne pour les recruteurs

D’ailleurs, quand ils approchent les entreprises pour commanditer leur Coupe de ski, les organisateurs d’Altigliss ne traitent pas seulement de visibilité publicitaire. Ils abordent la possibilité pour elles de rencontrer d'intéressants jeunes gens et même de futurs travailleurs.

Parce que bien des compagnies veulent profiter de cette formation informelle où ces jeunes apprennent le travail d’équipe, la résolution de problèmes, maintenir de bonnes relations professionnelles, la gestion macro (ex. : budget) comme micro (ex. : problème avec le distributeur de nourriture), etc. Sans compter l’aspect numérique de la gestion de l’événement. Par exemple, des community manager qui gèrent les informations et promeuvent ce qui se passe sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, les associations étudiantes peuvent désormais utiliser une application mobile expressément conçue afin de partager à leurs collègues les activités, offres spéciales, façons de cotiser à l’association, etc.

Cette prise en main et cette responsabilisation des étudiants inscrite sur un CV vont davantage attirer l’œil des recruteurs. La recherche de personnes véritablement responsables n’est jamais vaine pour une entreprise qu’elle soit petite ou grande. D’autant plus, que ces personnes font tout cela en plus de continuer leur cursus scolaire. Des tâches qui ne sont pas considérées comme faisant partie du cursus universitaire, généralement. Toutefois, chez Audencia, on reconnaît le travail par une reconnaissance de 6 crédits sur les 60 que vaut une année dans un dossier d’acquis intrascolaires.

L’organisation d’événements dans les associations étudiantes peut donc être une formidable occasion pour un étudiant universitaire de se rassembler avec des camarades et acquérir des connaissances informelles de gestion de projet. Un bagage qui pourra lui servir partout. Évidemment, tous les événements ne sont pas du même calibre. Une fête étudiante n’a rien à voir avec le triathlon d’Audencia ou Altigliss à Grenoble. Néanmoins, ces étudiants qui organisent de grands événements comme des compétitions sportives, des festivals ou manifestations culturelles de grande envergure sur le campus devraient sans hésiter l'inscrire dans leur curriculum vitae. Ils sont recherchés.

Illustration : UWW University Housing Residence Hall Association via photopin (license)

Références

Ané, Claire, et Éric Nunès. "Les Associations étudiantes, Tremplin Vers L'emploi." Le Monde.fr. Dernière mise à jour : 23 mai 2017. http://www.lemonde.fr/campus/article/2017/05/23/les-associations-etudiantes-tremplin-vers-l-emploi_5132259_4401467.html.

Hodouin, Mathilde. "CV De Jeune Dip? : Ce Qu'apporte Une Expérience En Association étudiante." Cadremploi. Dernière mise à jour : 23 mai 2017. https://www.cadremploi.fr/editorial/actualites/actu-emploi/detail/article/cv-de-jeune-dip-ce-quapporte-une-experience-en-association-etudiante.html.

Loye, Déborah. "Gérer Un événement étudiant: Les Astuces Du Président D'Altigliss." Start.lesechos.fr. Dernière mise à jour : 29 mars 2017. https://start.lesechos.fr/continuer-etudes/vie-etudiante/gerer-un-evenement-etudiant-les-astuces-du-president-d-altigliss-7806.php.

Rollot, Olivier. "Organiser Un événement étudiant C?est Aussi ça étudier Aujourd?hui !" Il Y a Une Vie Après Le Bac !. Dernière mise à jour : 27 septembre 2017. http://orientation.blog.lemonde.fr/2017/09/27/organiser-un-evenement-etudiant-cest-aussi-ca-etudier-aujourdhui/.

Studeal. Consulté le 7 décembre 2017. https://studeal.fr/.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur