Articles

Publié le 23 mars 2018 Mis à jour le 26 mars 2018

Apprendre ensemble ça commence à 2

S'initier avec plus savant que soi

S'initier avec plus savant que soi

Le père et la mère de l'enfant, le gourou et son dévot, le maître et son disciple, le tuteur et son pupil, le mentor et son mentoré, le coach et son accompagné, le précepteur et son élève, le compagnon et son apprenti, le parrain et son filleul, sont des figures éducatives observables à l'occasion de situation d’apprentissage formel ou informel qui offrent toutes les nuances de la relation duelle. Elles semblent aller de pair sur un chemin de découverte et d'apprentissage.

Dans un monde rationnel à l'excès ou même l'art devient souvent conceptuel et insensible, la relation gagne à réinterpréter la part initiatique qui lie l'apprentissage au monde. Le professeur, l'enseignant ou le formateur ,dès qu'ils imaginent avoir réussi leurs missions à la vue d'un niveau qui monte ou de compétences qui s'adaptent, ont parfois manqué leur but. L'élévation du niveau de conscience semble un meilleur indicateur. La question à se poser pour un maitre comme pour  son élève est :" Comment suis-je mieux relié aux autres et au monde par ce que j'apprends ? ".

Une part d'initiation au sens d'un geste professionnel, à la participation d'une communauté, au sens de l'action du savoir sur le monde est indispensable. Cette part est le fruit d'une réflexivité. J'apprends et en même temps, j'apprends à réfléchir sur la profondeur de ce que j'apprends constitue la boucle récursive indispensable à la conscience humaine.

Situer son apprentissage à un niveau de conscience plus élevé

Cette conscience incorporée dans un geste d'apprentissage est souvent associée à la traidition familiale ou aux traditions religieuses ou mystiques. Suivre les enseignements d’un plus savant que soi permet d'accéder à un niveau élevé de sagesse.

Le mystagogue chrétien participe d’un travail de révélation. L'enseignement se déroule par révélation de la liturgie qui porte en soi un message. Les maitres asiatiques en calligraphie, en cérémonie du thé ou en art martiaux ont un haut niveau d'exigence. Ils érigent en art leur discipline. Ils astreignent les impétrants à des exercices parfois longs et fastidieux de renforcement et de précision avant même d'accéder à la forme de l'apprentissage. Ils donnent peu de repères. C'est à l'apprenant d'incorporer la technique et d'être suffisamment attentif pour le faire. Tout au plus le maître dans la tradition bouddhiste livre-t-il un koan. Le koan est "une énigme que l'on se donne à soi-même ou qu'un maitre donne. « Un kōan ou koan est une brève anecdote ou un court échange entre un maître et son disciple, absurde, énigmatique ou paradoxal, ne sollicitant pas la logique ordinaire, utilisée dans certaines écoles du bouddhisme chan ». Wikipédia
Voici un exemple de Koan.

Un jour de brume :
Le maitre demande « comment distingue-t-on le jour des ténèbres? »
- le premier élève : « c'est lorsque dans la brume on fait la différence entre un pin et un sapin? »
- « Non ce n'est pas cela » répond le maître
- le second élève « c'est lorsqu'au loin on sait dire si c’est un homme ou une femme qui chemine »
- « Non ce n'est pas cela » répond le maître
Le maitre dit "on distingue le jour des ténèbres quand on voit la forme d’un homme au loin et que l'on se dit voilà un ami qui arrive "

Les maitres soufis distingueraient les disciples des simples élèves. Ceux qui reçoivent un enseignement initiatique reçoivent aussi l'obligation de transmettre et ceux qui s'engagent juste pour la maîtrise d’une technique et resteront des élèves, sans gage de devenir maître à leur tour. Un proverbe soufi dit qu'il est difficile de dresser un chat. Cela consomme beaucoup d'attention. Alors plutôt que de chercher à dresser des chats en nombre, il est plus simple de s'attacher profondément  à un puis de le relâcher parmi d'autres qui ne tarderont pas à l'imiter.

L'appairage d'un maitre a un élève à l'ère du numérique

Le monde numérique interpelle ces relations de sagesse. Que deviennent le lien entre le maitre et le disciple en ligne?

En ligne, les distances affectives sociales psychologiques perdurent mais doivent composer en plus avec la distance physique. Pourtant le sentiment de présence en ligne existe bel et bien selon les travaux d’Annie Jezegou. La désincorporation de la relation est compensée par de nouveaux registres : réactivité à la demande, courtoisie dans la relation, anticipation des besoins de son partenaire. La part de silence, le simple fait de côtoyer un maitre de l'observer pour l'imiter, de voir comment il vit quelles interactions il entretient avec les objets qui l'entourent, de sentir comment il est présent aux autres est une expression de la maitrise qui disparaît à distance. L'aura du maître numérique serait-elle faite d'un nombre de followers, ou d'un capital de clics? Sa réputation en ligne remplace-t-elle ou complète-t-elle ses actions physiques?

L’apprentissage social par proximité décrit par Bandura (modelage) ou Vygotsky (zone proximale de développement) facilitait l'apprentissage par le corps en action du maitre. Par la disposition dans l'espace du maître, l'élève gardait une attention au geste d'après. Il imaginait la suite de la séquence par l'effet théâtral ou le jeu d’un regard. La scénarisation le « ici et maintenant » sont-ils substituables par des temps synchrones réunissant des dizaines voire des centaines et pourquoi pas des milliers d'élèves ?  Devient-on maitre influent en construisant son audience en ligne, ou est-ce parce que l'on est sage qu'une masse de suiveurs guette les orientations du maitre? Si la construction d'une réputation est artificielle construite sur la seule maîtrise d’algorithmes, comment déceler les incohérences?

Les rituels d'initiation, les niveaux d'éveil, l’accès à des savoirs réservés selon un ordonnancement lié à un métier ou un corpus de sagesse était progressif. Faut-il observer les rituels des hackers, leur vocabulaire codé, les lieux où ils s'initient (hacker house, tiers lieux) pour percer le lien entre un maitre codeur et son apprenti ou ses simples admirateurs?

Le lieu de rencontre est un site en ligne, un forum, une page de réseau social, quelle géographie du lieu, quelle place dans les réseaux favorisent les rencontres et aident à la médiatisation de la sagesse? Les dialogues asynchrones offrent de nouvelles possibilités, le temps qui espace les échanges joue à la façon du silence dont les maîtres sont friands pour laisser leurs élèves prendre conscience par eux-mêmes d'un niveau de réalité plus connecté au vivant. Comment cette nouvelle qualité de silence s’installera-t-elle en ligne ?

Un monde complémentaire

Pour l'instant le numérique est exploré dans son pouvoir de connecter des masses d'individus. Les rencontres à deux semblent plus l'apanage des sites de rencontre ou d’échange entre bricoleurs que de celle d’un maître et de son disciple. Peut-être que le numérique ne fera que compléter des relations existantes en proximité physique comme par exemple dans le cas du compagnonnage d’un directeur de thèse et de son doctorant? Peut-être que l'ubérisation va changer la donne et faire se rencontrer des envies de cheminer de concert dans le savoir, telles les initatives du genre de e180°?

Il reste à installer de nouvelles façons d’être sage en ligne et de cheminer à deux.

Sources

Compagnon du devoir https://www.compagnons-du-devoir.com/

Hacker House - http://www.hackerhouse.paris/hh/quoi/

Carnet2Psycho - Modelage – Albert Bandura https://carnets2psycho.net/dico/sens-de-modelage.html

Psychomédia - Vygotsky – Zone proximale de développement - http://www.psychomedia.qc.ca/lexique/definition/zone-proximale-de-developpement

Annie Jezegou (2010), Créer de la présence à distance en e-learning – Distance et savoir https://www.cairn.info/revue-distances-et-savoirs-2010-2-page-257.htm

e180° - https://e180.co/fr/

Wikipédia - Soufi https://fr.wikipedia.org/wiki/Soufisme

Wikipédia – mentor - https://fr.wikipedia.org/wiki/Mentor

Wikipédia – Gourou https://fr.wikipedia.org/wiki/Gourou

Wikipédia – mystagogie - https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Mystagogie


Mots-clés: Mentor Éveil tuteur coach Maitre Gourou tuté mentoré disciple élève

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !