Articles

Suivre une formation à distance payante : un investissement qui se prépare

Par Christine Vaufrey B , le 21 juillet 2009

Sur le site américain Transition abroad, qui fournit des conseils et informations aux ressortissants des USA souhaitant travailler ou étudier à l'étranger, on trouve un long article rédgé par Susan L. Pugh, intitulé Study Abroad Without Being Rich (Etudier à l'étranger sans être riche), qui détaille le parcours à effectuer avant de s'inscritre dans une université étrangère.

A la lecture, il est frappant de constater à quel point les conseils ici fournis s'appliquent bien aux candidats à la formation à distance. Finalement, s'inscrire à une formation à distance revient à approcher la formation de soi, plutôt qu'à s'approcher de la formation visée, comme c'est le cas lorsqu'on envisage d'étudier à l'étranger. Dans les deux cas, il s'agit d'une acculturation, d'une familiarisation avec des modalités d'enseignement et d'apprentissage nouvelles. D'où la nécessité impérative de bien préparer son départ, réel ou virtuel, pour cette aventure.

Anticiper, pour prendre un bon départ

La clé du succès réside en effet, pour une bonne part, dans l'anticipation. Qu'il s'agisse de formation à distance ou d'études à l'étranger, pour ne pas gaspiller son temps et son argent (ou l'argent qu'investiront sur vous ceux qui vous estiment capable de réussir), il convient de se poser les questions suivantes, bien avant la date de démarrage de la formation :

A quoi ressemblent les cours ? Leur organisation et leurs contenus sont-ils très différents de ce dont vous avez l'habitude ?

En matière de FOAD, n'hésitez pas à parcourir les démonstrations qui sont souvent proposées par les organismes de formation. S'il n'y a pas d'espace de démonstration, contactez l'organisme pour obtenir un accès "visiteur" à la plate-forme d'enseignement. Si ce n'est pas possible, c'est mauvais signe...

Quelles sont vos chances de réussite ? Les cours sont-ils donnés dans une autre langue ? Quel est le nombre moyen d'inscrits, quel est leur niveau moyen (évaluation de la "concurrence") ? Les diplômes et certificats visés seront-ils reconnus dans votre pays, s'intégreront-ils bien aux standards de formation en usage dans votre pays ?

Quelle est la durée des études / de la formation envisagée ? Vis à vis de votre travail, de votre famille et de vos différents engagements, pouvez-vous vous rendre disponible tout le temps nécessaire, sans prendre de risque ?

Cette question est particulièrement importante en FOAD. Si les organismes de formation vantent souvent, avec raison, la souplesse d'organisation que permet cette modalité de formation, il n'en reste pas moins vrai que vous devrez fournir un important volume de travail personnel, qu'il est difficile d'estimer. Sachez quand même qu'en moyenne, le temps de travail personnel équivaut à trois ou quatre fois le volume horaire de cours annoncé...

A quelle date devez-vous postuler à la formation envisagée ? A quelle époque saurez-vous si votre candidature a été retenue ? Elément crucial, bien entendu, surotut si vous postulez à plusieurs formations en parallèle.

Combien coûte le programme de formation envisagé ? Quels frais sont compris dans le coût annoncé ? Le prix de la formation vous semble t-il à votre portée, avec ou sans aide financière complémentaire ?

Car il s'agit bien d'un investissement financier, que vous assumerez seul ou avec une aide. Aussi est-il vivement recommandé, pour limiter les risques et s'il s'agit de votre première expérience en FOAD, de commencer par un programe court. Dans la plupart des cas, vous pourrez vous inscrire pour un ou quelques modules seulement, que vous intégrerez ensuite, si l'expérience s'avère concluante, à un programme complet. N'oubliez pas qu'en FOAD, le taux de succès aux examens est bien plus bas qu'en formation en présence. Ceci, à cause de la grande difficulté qu'éprouvent nombre de personnes à travailler seules, éloignées d'un campus où tout est prévu à l'avance. Les universités et organismes de formation, conscients de cette difficulté, améliorent sans cesse leurs activités de tutorat et d'accompagnement, mais il convient malgré tout de se tester avant de s'engager dans un programme long.

Evaluer les coûts directs et indirects

Si, comme la plupart d'entre nous, vous n'avez pas des moyens illimités pour financer votre formation, vous devez impérativement adopter une démarche rationnelle :

  • Comparez le prix de la formation envisagée avec celui de formations similaires;
  • Renseignez-vous sur le devenir des étudiants ayant suivi la formation avec succès : quelle fut pour eux la "valeur ajoutée" de la formation suivie ?
  • Informez-vous soigneusement sur le type et l'ampleur des travaux personnels à réaliser, et sur l'engagement demandé;
  • Pensez aux coûts indirects de la formation, et aux revenus que vous n'aurez plus puisque vous vous formerez... En FOAD, il faut impérativement penser au coût de l'équipement informatique; s'il est généralement possible de se connecter à la plate-forme pour récupérer les cours et participer aux activités en ligne, il est hautement souhaitable de s'assurer d'un accès plus large aux outils informatiques et à Internet, pour faire les travaux demandés, participer à des discussions informelles avec les pairs, rechercher de l'information...
  • Si vous sollicitez une aide, informez-vous bien en avance de la date de début de la formation ! Vérifiez que vous répondez bien aux critères d'attribution des aides, peaufinez vos arguments, démontrez votre sérieux dans les études et le travail, et le bénéfice que vous apportera cette formation. Le respect des procédures et des délais jouera en votre faveur.

Enfin, n'oubliez pas que, si vous n'avez pas été retenu cette année, vous pourrez toujours retenter votre chance... En attendant, utilisez les très nombreuses ressources gratuites qu'Internet met à votre disposition pour vous former. Qui sait, peut-être constaterez-vous alors que vous aviez mal estimé vos possibilités, que vous n'aviez pas besoin d'un programme aussi cher ou copieux, ou encore qu'un autre domaine de formation semble désormais mieux approprié...

Study Abroad Without Being Rich, A Financial Aid recipent's Guide to International Study, article de Susan L. Pugh, en anglais.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné