Articles

Les campus virtuels : plus de 36 % des districts scolaires américains impliqués***

Par Denys Lamontagne , le 11 septembre 2006 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

En 2003, la plus récente année dont les données viennent d’être communiquées par le National Center for Education Statistics (2006), 36 % des districts scolaires américains déclarent avoir des élèves impliqués dans une forme ou une autre de cours en ligne.

Parmi ces districts, 72 % planifient d’augmenter leur offre de cours en ligne. Des augmentations de nombre d’inscriptions de 12 à 15 % pour des cours en ligne ne sont pas rares.

Le secret de cette augmentation parait simple :

«Pour la première fois, toute école - grosse, petite, rurale, de banlieue ou urbaine - peut offrir les meilleures ressources éducatives, indépendamment de son code postal.»

L’éducation virtuelle se sépare principalement en deux catégories : les cours en ligne pour les étudiants dans les écoles traditionnelles, cours financés aussi bien par leur district que par les parents; et les cyber-écoles, qui sont des entreprises commerciales, dont les étudiants prennent les cours à la maison et dont les frais sont payés par le district local de l’étudiant.

Mais pour les écoles traditionnelles, l’intérêt premier de l’éducation en ligne est la flexibilité qu’elle apporte.

Pour l’article complet : Virtual classes opening worlds, par Kristen A. Graham, Philadelphia Inquirer

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné