Articles

Fondements des environnements d’apprentissage personnels

L'apprentissage nécessite un environnement favorable. Internet tout entier peut en tenir lieu.

Par Denys Lamontagne , le 14 juillet 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 19 août 2014

Dans la foulée du développement d’iClass, eLearning papers présente un intéressant dossier dont deux articles sur les environnements d’apprentissage personnels et l’apprentissage personnalisé autorégulé (APAR).

Dans le premier « Sur la voie des environnements d’apprentissage personnels : sept aspects fondamentaux » les auteurs considèrent que la pratique de l’apprentissage et de l’enseignement n’est pas prédéterminée et qu’elle dépend toujours des outils et des systèmes utilisés.

Le développement et le succès croissant des applications de logiciel social, telles que les blogs, les wikis et ce que l’on appelle « environnements d’apprentissage personnels », ou EAP, modifient, facilitent et remettent en question l’apprentissage sur Internet et sont sur le point de modifier le paradigme de l’apprentissage et de l’enseignement.

L’article pose les fondements d’une meilleure compréhension des concepts de ces deux approches et insiste sur les conséquences et les difficultés que présentent les EAP et leur utilisation croissante pour l’apprentissage.

Les auteurs ont identifié sept aspects pour lesquels ces changements sont les plus évidents. L’apprentissage dans le cadre d’EAP provoque des changements concernant :

  • le rôle de l’apprenant en tant que créateur actif et autodirigé du contenu,  
  • la personnalisation grâce au soutien et aux données des membres de la communauté,  
  • le contenu de l’apprentissage constituant un « bazar » infini,  
  • le rôle crucial de la participation sociale,  
  • la propriété des données de l’apprenant,  
  • la signification de l’apprentissage auto-organisé pour la culture des établissements et organisations pédagogiques et  
  • les aspects technologiques de l’utilisation d’outils de logiciel social et du regroupement de sources multiples.


L’article détaille chacun de ces éléments.

Pour les auteurs Sandra Schaffert et Wolf Hilzensauer du Salzburg Research Forschungsgesellschaft, le grand nombre d’outils d’aide à la collaboration existant sur Internet indique clairement que les EAP et les outils de logiciel social ne sont pas qu’un feu de paille, mais mènent à une nouvelle notion de l’apprentissage et à une mesure du développement durable des compétences.

Le second article « Apprentissage personnalisé autorégulé (APAR) : développement du modèle pédagogique d’iClass » aborde le processus d’élaboration de la vision et du modèle pédagogique d’iClass, un projet d’apprentissage personnalisé autorégulé (APAR) proposant un système adapté aux besoins de chacun.

En développant des capacités adéquates de suivi, de profil et de correspondance, les TIC peuvent matérialiser le rêve de plusieurs générations d’enseignants et de chercheurs.

Ses auteurs soutiennent l’argument selon lequel l’élaboration d’un système orienté vers la personnalisation de l’apprentissage doit s’accompagner de l’élaboration d’un ensemble de méthodes pédagogiques à trois niveaux.

  • Des méthodologies visant à formuler des nouvelles pratiques cohérentes et d’initier leur introduction dans les écoles afin d’utiliser iClass
    • Méthodologie de pédagogie de classe
    • Méthodologie de développement de contenu ;  
  • Une méthodologie visant à faciliter l’intégration de iClass dans les écoles européennes
    • Méthodologie de gestion du changement de l’école , développé avec la compréhension de la difficulté de l’introduction et du support à un changement réel et viable dans les institutions éducatives ;  
  • Une méthodologie visant à évaluer iClass en relation avec les trois méthodologies l’accompagnant.
    • Méthodologie d’évaluation


Étant donné que la réalisation des objectifs de l’APAR dans les établissements scolaires européens dépend dans une large mesure de la facilité d’utilisation des méthodes pédagogiques, le principal effort pour les futurs développements fondés sur l’APAR devra porter sur leur perfectionnement et le renforcement de leur capacité opérationnelle à partir de l’évaluation des expériences pilotes menées avec les enseignants dans les établissements scolaires.

Faire face aux blocages

Il est très intéressant de constater que des moyens importants sont mis dans la «mise en marché» de iClass, si on peut employer cette expression pour un logiciel libre et un projet public européen, moyens qui vont bien au delà des considérations techniques, financières ou pédagogiques.

Avec ses qualités, le succès de iClass tient au changement de mentalité éducative dans les écoles et on semble avoir entrepris de faire face à cette réalité.

 

Sur la voie des environnements d’apprentissage personnels : sept aspects fondamentaux, Open Education Europa, juillet 2008

Apprentissage personnalisé autorégulé (APAR) : développement du modèle pédagogique d’iClass, Open Education Education, juillet 2008

*Attention : les résumés des articles sont en français, mais les articles eux-mêmes sont en anglais.

Voir aussi le dossier Environnements d'apprentissage personnels de Thot Cursus.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné