Articles

Publié le 26 septembre 2010 Mis à jour le 27 septembre 2010

Quand l'Inde ouvre la voie de l'apprentissage aux pauvres parmi les pauvres

C’est en Inde en 1999, que le professeur Sugata Mitra eu la brillante idée d'installer un ordinateur sur le mur extérieur de son bureau à Delhi, face aux bidonvilles.

Les jeunes habitants de la « ville dépotoir » montrèrent rapidement de l'intérêt pour ce nouvel outil. Ces enfants n’allant pas à l’école et ne parlant pas anglais ont vite commencé à utiliser l’ordinateur mis à leur disposition par le professeur Mitra. Dès lors, celui-ci observa que les jeunes apprirent le fonctionnement de la machine et s'aidèrent mutuellement.

L'expérience marche à tous les coups !

Intéressé par ce processus d’auto-apprentissage, Mitra décida de pousser l’expérimentation dans plusieurs autres pays, afin de s’assurer que ses observations se renouvelaient. Il mena l'expérience :

  • Au Cambodge
  • En Italie
  • Au Royaume-Uni
  • Et dans d’autres régions de l’Inde.

 Les données recueillit furent concluantes. L’auto-apprentissage des jeunes était le même partout. Le professeur décida donc de pousser encore plus loin l’expérimentation avec de nouveaux groupes, qu’il divisa en équipes de quatre personnes. Chacun des groupes eut accès à un ordinateur.

Les groupes devaient répondre à certaines questions et les membres pouvaient s’entraider. Encore une fois, le résultat fut plus que concluant pour Mitra. Les jeunes apprenaient sans l’aide d'un quelconque tuteur et ce, seulement avec un ordinateur, une connexion Internet et l’aide de leurs coéquipiers.

Fait à noter, le professeur constata également que si chacun des jeunes avaient son propre ordinateur et travaillait seul, rien ne fonctionnait. Ils n’avaient pas d’intérêt et n’apprenaient rien.

Et pourquoi pas la biotechnologie ?

Toujours à la recherche de réponses concluantes, le professeur Sugata Mitra alla même jusqu’à transmettre des notions de biotechnologie aux jeunes. Encore une fois, l'auto-apprentissage de groupe fonctionna.

Un nouveau modèle d'école

Après toutes ces années de recherche, Mitra décide de créer un nouveau concept d’école appelé SOLE (Self Organized Learning Environment), environnement d'apprentissage auto-organisé.

L'école est composée d'un banc pouvant accueillir quatre personnes, placé devant un ordinateur. L'ordinateur est connecté à Internet et quelques pages pré-sélectionnées donnent de l'information sur différents sujets.

Afin de motiver les jeunes dans leur apprentissage, Mitra avec l’aide de 200 bénévoles, appelés « grand-mères », ajouta un système de vidéo conversation, référant les jeunes à ces « grand-mères », qui encouragent les jeunes afin qu’ils persévèrent.

Un bel avenir pour le projet

Jusqu’à aujourd’hui, le professeur Mitra continue ses recherches et il désire implanter dans d’autres pays son nouveau modèle d’école, afin de permettre aux moins nantis d’avoir accès à un système d’éducation. Une initiative qui élargit considérablement la notion d'enseignement à distance, et n'hésite pas à ouvrir la route du savoir à ceux qui n'y ont jamais eu accès.

Photo : Julien Lagarde, Flickr, licence CC.



Mots-clés: Mur Pauvreté Sole Apprentissage Colaboratif Inde Bureau Professeur   Ordinateur   Idée Face Sugata Mitra Delhi Bidonvilles

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !