Articles

Barcamps : Débarquement en Afrique

Par Thot , le 16 septembre 2009

Le Web 2.0 se caractérise notamment par la production de contenus réalisées par les internautes. Il n'y a plus d'un côté ceux qui produisent, et de l'autre ceux qui consomment. Tout un chacun est un producteur en puissance. On pouvait s'attendre à ce que les adeptes du Web 2.0 appliquent, dans leurs rencontres physiques, les principes qu'ils mettent en oeuvre sur la toile. Et c'est ainsi qu'ils ont inventé les barcamps. Selon Wikipédia, la pratique du barcamp date de 2005. Elle est liée aux promoteurs des logiciels libres qui cherchaient un espace d'expression tout aussi libre, ne pratiquant pas la sélection des participants.

En fait, un Barcamp  est une rencontre, une non-conférence ouverte qui prend la forme d'ateliers-événements participatifs où le contenu est fourni par les participants qui doivent tous, à un titre ou à un autre, apporter quelque chose.

Le cadre procédural d'un BarCamp, variable selon les lieux, respecte  le principe de la "non-conférence" et celui de l'implication de tous les participants. Ceux-ci s'organisent pour trouver les thèmes collectifs de réflexions sur les sujets de leur choix et  à présenter un projet. On trouvera l'historique de ces manifestations dans Wikipédia.

L'Afrique a déjà commencé à accueillir ce type d'événements, induit par la montée en puissance, ici comme ailleurs, d'une culture de réseaux et de la participation.  Dans l'espace francophone, on connaît ainsi le Barcamp d'Abidjan, qui a eu lieu en juillet de cette année en Côte d'Ivoire; on a aussi parlé, bien que très peu, du Barcamp Congo qui s'était déroulé en 2008. Voici le Barcamp Cameroun, qui se déroulera début novembre à Douala et dont la tenue fait couler beaucoup de salive, tant les volontaires pour y faire une intervention sont nombreux. L'organisateur donne des détails sur la tenue de cet événement et ses objectifs.

L'éducation et l'enseignement, surtout les échanges virtuels, seront largement envisagés pour ce barcamp. L'affluence et le statut des inscrit le révèlent suffisamment. Et comme le principe le veut, seule la place manquera, la varété des thèmes, la motivation des participants étant acquises.

Nous vous donnerons des échos de ce barcamp, mais rien ne vous empêche également d'en organiser un dans votre région.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné