Articles

Publié le 25 février 2018 Mis à jour le 26 février 2018

Mon idée pour le français

Consultation mondiale sur la langue française

« Et vous, quelle est votre idée pour la langue française ? »

Comment faire pour plébisciter une langue et lui donner un rayonnement à l’échelle internationale ? En proposant une consultation publique mondiale ouverte en ligne afin de recueillir le maximum de données ! C’est justement ce que propose le projet « Mon idée pour le français », alors, vous aussi, embarquez dans l’aventure et venez le découvrir !

Pourquoi un tel projet ?

« La langue française n’est plus la propriété de la France », c’est ce qu’a affirmé Pierre Buhler, le président de l’Institut Français, le 14 février lors d’une conférence internationale pour la langue française et le plurilinguisme dans le monde. En effet, sa pratique et son apprentissage dans les divers pays du monde, en particulier en Afrique, est croissante.

Une projection statistique montre même qu’en 2050, il y aura 700 millions de francophones dans le monde, dont 85% sur le continent africain. Le français n’est plus désormais l’apanage seul de la France, mais bien du monde entier. Parlé sur chaque continent, avec ses diverses formes régionales ou dialectales, il s’est forgé sa propre identité et continue à se développer. La consultation internationale s’impose donc.

Le contexte

La langue française est un sujet qui tient particulièrement à cœur au jeune président Emmanuel Macron. En janvier 2018, lors d’un voyage en Chine, il a ainsi déclaré « Ce n’est pas une langue hégémonique. C’est une langue qui ne se construit que par le plurilinguisme et le fait que tant d’entre vous aient fait ce choix est pour moi une source d’espoir » (à propos des 120.000 étudiants chinois qui apprennent le français).

Outre sa propre épouse, ancienne enseignante de français, une autre alliée de taille dans le rayonnement du français est Leïla Slimani, surnommée Madame Francophonie par le président. Cette jeune femme, conseillère à la francophonie, est aussi la récipiendaire du Prix Goncourt 2016. Son objectif ? Chercher à « déringardiser » la langue en la présentant comme «pragmatique» et «cool».

Il n’en fallait donc pas plus au chef d’état pour lancer son projet, et ainsi naquit « Mon idée pour le français »…

Mon idée pour le français

Proposé par la présidence de la République et mis en place par l’Institut Français, du 26 janvier au 20 mars 2018, «contribuez librement à la consultation citoyenne en ligne». Ici, deux objectifs principaux sont visés :

  1. Recueillir des propositions concrètes pour la promotion de la langue française et du plurilinguisme
  2. Analyser les réponses et déceler les meilleures idées à inclure dans le rapport destiné au Président de la République.

Comment participer ?

Pour participer, rien de plus simple.

  1. Rendez-vous sur le site Mon idée pour le français (accessible en anglais également)
  2. Cliquez sur « je donne mon idée »
  3. Répondre à la question de sondage : le français est-il votre langue maternelle ?
  4. Rédigez votre idée en 500 caractères (avec possibilité d’envoyer une proposition plus détaillée à la fin du formulaire)
  5. N’oubliez pas de choisir une thématique (économie, numérique, culture…), puis de cliquer sur « suivant»
  6. Répondez aux questions suivantes : « Comment vous est venue cette idée ? Comment réaliser cette idée ?»
  7. Vous identifier en fournissant vos coordonnées (après tout, vous pourriez peut-être gagner !)

Ce qu’on peut déjà voir…

Par simple curiosité, parmi les différentes idées déjà émises que l'on peut découvrir sur le site, plusieurs sont très prometteuses, à l’instar de celle de Marc, 54 ans, originaire de Belgique : « Mon idée pour le français c'est la création d'une grande bibliothèque en ligne, accessible gratuitement, et proposant tous les ouvrages de la littérature d'expression française tombés dans le domaine public. » Ainsi pourrait-on y retrouver tous les grands classiques facilement – et légalement – accessibles ! Ou encore celle de Fabrice, Américain de 40 ans : « Mon idée pour le français c'est de mettre en place l'ouverture d'une plateforme collaborative d'éducation et de formation au développement durable prenant en compte la diversité des langues et des cultures de ceux qui ont le français en partage. »

Et après ?

Bon, une consultation mondiale, c’est bien joli, faire participer le monde entier et recueillir des bonnes idées des quatre coins de la planète, c’est bien gentil, mais… après ?

Eh bien après, les meilleures idées seront sélectionnées et leurs rédacteurs se verront offrir un séjour, tous frais payés, à Paris pour présenter leur idée dans le cadre de la mise en œuvre du plan pour la langue française et du plurilinguisme.

Finalement...

En conclusion, on pourrait s’interroger sur la raison d’être de cette consultation internationale… Récolter des données statistiques (on vous demande votre pays de résidence, votre profession, votre âge, votre niveau de langue en français…) ? Prendre de bonnes idées ? Simplement se donner bonne conscience en tentant de revaloriser une langue qui a tendance à s’empoussiérer ?

Nul ne peut le dire exactement. En tous cas, cela part d’une bonne intention et nous ne verrons le résultat final qu’à la fin du premier trimestre de 2018, à la fin de cette consultation. Affaire à suivre, donc !

Sources

Mon idée pour le français - https://www.monideepourlefrancais.fr/

Institut Français -  http://www.institutfrancais.com


Mots-clés: Langue Idée Française

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !