Articles

Publié le 23 septembre 2009 Mis à jour le 22 mai 2016

Suivre une FOAD sur son lieu de travail : témoignage sur un parcours gagnant

Pas simple, de concilier travail et formation. Pourtant, lorsque se conjuguent la volonté, l'aménagement de l'organisation du travail et la formation à distance, la réussite est au rendez-vous. Rencontre avec Loïc Gervais, qui a vécu cette aventure et en témoigne pour nous.

Loïc Gervais est Coordinateur des Espaces Publics Numériques (EPN) de la Ville de Thonon-les-Bains (Haute-Savoie, France).

Quel est ton parcours professionnel et quelles formations as tu suivi pour arriver à ton poste actuel ?

Je suis musicien de formation initiale, rien à voir avec le domaine dans lequel je travaille actuellement. Après avoir été animateur musical au sein d'une association, puis animateur-socio culturel, j'ai passé en alternance un BEATEP (Brevet État d’Animateur Technicien de l’Éducation Populaire et de la jeunesse) spécialité « animation de quartier ». Cette formation m'a permis de travailler en tant qu'animateur jeunesse au service de la ville de Thonon-Les-Bains. Par la suite, mon employeur m'a proposé de m'occuper de l'Espace Public Numérique. J'ai accepté à condition d'être formé. La formation au DU 3MI (Diplôme Universitaire Médiation Multimédia et Monitorat d'Internet) s'est imposée d'elle-même. Cette formation s'est déroulée au Campus Virtuel de Limoges, car elle n'est proposée que en FOAD (Formation Ouverte et à Distance).

Comment as tu réussi à organiser travail et formation ?

Mon temps de travail a été aménagé dès le départ. J'ai pris mon poste en juin et démarré la formation en septembre. En fait, j'ai réellement pris mes fonctions à l'issue de la formation. Globalement mes matinées étaient destinées à la FOAD et les après midi à mon travail « normal ». Ceci dit, comme j'effectuais ma FOAD sur mon lieu de travail, je devais m'adapter car parfois j'avais des contrôles l'après midi. D'une manière générale mon employeur a été conciliant. Il faut dire également qu'il s'agissait d'une initiative de mon employeur de me faire suivre cette formation.

Quels sont les facteurs qui ont permis la réussite de ta formation tout en continuant à travailler ?

Difficile de répondre. Je crois que l'organisation des cours par le campus virtuel de Limoges y est pour beaucoup. Nous avons beaucoup travaillé en groupe, et régulièrement j'ai travaillé avec les mêmes étudiants. Leur soutien a été prépondérant. J'étais aussi suivi par un tuteur à distance. Ensuite sur un plan plus personnel, j'avais tout à apprendre et j'étais très motivé, forcément ça aide dans les moments difficiles. Enfin mon entourage proche a été très présent, notamment lorsque je passais de longues heures devant l'ordinateur plutôt qu'avec eux. Être sur mon lieu de travail m'a permis de mieux focaliser sur la formation. A domicile j'avais plus d'éléments de « distraction ». Si j'avais du suivre cette formation sans aménagement du temps de travail, je ne crois pas que cela aurait été possible de réussir, car cette formation m'a demandé énormément de temps.

As tu rencontré des difficultés, lors de ta formation à distance ?

En fait, je n'étais absolument pas préparé à la FOAD ! Je n'imaginais pas à quel point cela pouvait être chronophage. Je faisais des semaines de 70 heures parfois ! De plus, je devais m'adapter car je travaillais en équipe avec des étudiants d'autres fuseaux horaires par exemple. Finalement, le plus dur a été de concilier formation et vie de famille !

Que t'a apporté cette formation ?

Énormément de choses. J'avais tout à apprendre, je partais de quasiment rien. En ce qui me concerne, cette formation a donné un nouveau virage à mon parcours professionnel, puisqu'elle m'a permis d'occuper un poste d'animateur multimédia, pour lequel je n'avais aucune compétence à l'entrée en formation. D'ailleurs je la recommande à tous ceux qui sont ou pourraient être animateurs multimédia dans un EPN.

Quels sont les conseils que tu donnerais à quelqu'un qui souhaiterait suivre une formation à distance, en continuant à travailler ?

Tout d'abord, il faut être sûr de la formation que l'on choisit et par conséquent des objectifs que l'on veut atteindre en suivant cette formation. Ensuite, il faut garder en tête qu'une FOAD est peut-être virtuelle, mais que le travail demandé, lui, est bien réel. Au niveau organisation, le fait de mener de front travail et formation au même endroit et en même temps peut à mon avis convenir à tout le monde, sous réserve d'un aménagement du temps de travail de la part de l'employeur. Il y a aussi beaucoup d'avantages à suivre une FOAD, au premier rang celui de pouvoir faire ça « chez soi ». C'est aussi le premier inconvénient, rapporter trop de travail à la maison ne sera peut-être pas bien perçu par ceux qui habitent cette maison. Il est primordial d'inclure son environnement social dans une démarche de FOAD à mon sens.


Mots-clés: Formation Continue Reussite Distance Campus Virtuel Epn Travail Formation

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !