Articles

Albertine et les demoiselles : les seniors à la pointe du progrès

Par Christine Vaufrey B , le 16 décembre 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 12 juin 2011

Partout, se développent les ateliers d'initiation à Internet pour les seniors. On se demande d'ailleurs pourquoi les seniors doivent être traités différemment des autres segments de population en matière de familiarisation avec les TIC, tant il est vrai que sur le sujet, le niveau d'habileté n'est pas corrélé à l'âge de l'utilisateur.

Albertine Meunier, artiste multimédia, anime l'un de ces ateliers à La Cantine, haut lieu parisien qui accueille des Barcamps, des conférences, des animations, bref tout ce qui a trait aux usages des nouvelles technologies.

Les participantes, toutes âgées de plus de 77 ans, se réunissent tous les quinze jours et utilisent différents outils en ligne. Le tout se fait dans une ambiance décontractée et sympathique, mais avec une attention extrême. 

Ce qu'Albertine Meunier nous donne à voir de cet atelier est étonnant. Les dames en savent plus long sur les dernières applications et tendances à la mode que bien des jeunes dont certains ne voient pas plus lon que le bout de leur jeu vidéo et le cercle de leurs amis facebookés. 

Et vous-même, êtes-vous dans le vent des nouvelles technos ? Par exemple, savez-vous ce qu'est un flash mob ? Si ce n'est pas le cas, vous pouvez vous renseigner auprès de Dolorès et Gisèle, qui ont participé à la création d'un glossaire Internet très particulier : 

Bien entendu, l'environnement de La Cantine facilite considérablement cette appropriation des nouvelles technologies et de leurs usages; la synergie joue à plein, entre les apprenantes, le lieu qui accueille de nombreuses manifestations, et les visiteurs enthousiastes.

Et c'est sans doute là que nous avons des leçons à prendre de cette initiative : trop souvent malheureusement, les ateliers d'initiation aux TIC sont menés en des lieux qui, en eux-mêmes, ne traduisent pas l'intérêt des nouvelles technologies et leurs multiples dimensions; le coin multimédia d'une bibliothèque par exemple reste clairement séparé de l'espace principal rempli de livres. Les utilisateurs réguliers et fervents des outils numériques ne sont pas toujours près des apprenants, pour leur faire partager leurs astuces et plaisirs en réseau.

Il en va de l'alphabétisation numérique comme de l'alphabétisation tout court : l'apprentissage trop fonctionnel coupe les apprenants de leur potentiel créatif et du plaisir d'apprendre. Enseigner à des dames d'un certain âge comment remplir des formulaires administratifs, fût-ce en ligne, est sans doute un passage obligé (pour qui ? ...) de l'aprentissage fonctionnel du français, mais ne doit pas prendre la place de l'atelier d'écriture créative qui leur permettra d'exprimer une foule de réflexions et de sentiments.

De la même façon, apprendre à envoyer un courriel ou à utiliser une webcam pour garder le contact avec ses petits-enfants est sans aucun doute utile aux seniors, mais on constate, en regardant le Glossaire Internet, que les dames ont aussi pris beaucoup de plaisir à participer au Barcamp et y ont appris une foule de choses. 

Attention donc à ne pas projeter sur les publics les usages que vous supposez être les leurs. Car la surprise et l'inattendu constituent toujours de puissants facteurs d'apprentissage et de plaisir.

Le Glossaire Internet

Tea time with Albertine, le site de l'atelier

Le site d'artiste d'Albertine Meunier

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné