Articles

Retour aux sources : veiller sur les tendances digitales

Je veille !

Par Denis Cristol , le 23 avril 2018

Je veille

À ces questions qui me sont souvent posées : « Comment fais-tu pour produire autant de contenu (2 à 3 articles originaux par semaine)? Pourquoi le fais-tu ?» ma réponse est invariablement la même : je suis en veille permanente et je m’efforce de  valoriser en continu les nouveautés techniques, numériques et innovations sociales et d’apprécier comment elles peuvent se mailler avec le monde  de la formation.

Cette veille est stimulée par une pratique professionnelle croisée avec des sources académiques et des sources spécialisées numériques ou éducatives. La question de l’infobésité est pendante tellement le nombre de sites et la masse de données ne cesse de grossir. Dès lors, il s'agit de rendre une veille efficiente. À quelle source se référer ? Il s’agit donc d’organiser la veille, de sélectionner les meilleures sources d’information et enfin d’analyser un faisceau d’indices pour orienter l’action.

Organiser la veille c’est croiser des démarches

La veille est une activité d’agrégation et de mise en sens d’une variété d’informations pertinentes que celles-ci soient politiques,  économiques, techniques, sociales, historiques, statistiques. Elle permet d’anticiper des événements susceptibles de se réaliser dans un temps ou un environnement proche. La veille est organisée sous la forme :

  • de démarche de proximité avec des terrains clés d’influence : réunions avec des professionnels, entretien avec des décideurs, rencontres dans des réseaux, enquête de terrain, visite de lieux inspirants, observation de pratiques individuelles ou collectives, colloque et séminaire de recherche, journée d’actualité ou de partage de pratiques etc.,
  • de recherche documentaire, lettre d’information, captation de flux RSS, identification de mots clés, repérage d’articles de recherches, lecture de la presse et des derniers ouvrages parus, que ces documents soient papier ou en ligne.
  • d’une part d’intuition subjective relative aux sensations, perceptions du veilleur. Cette part très informelle oriente les recherches des deux démarches préalables.

Le recoupement et l’analyse des sources est une manière de déceler des signaux faibles, des points de bascule, des tendances et d’étayer des prises de décision.

Qualifier ses sources

La qualité de la veille dépend de la variété et de la pertinence des sources  mais aussi de leur mise en perspective réciproque. Plusieurs sources  se combinent. L’échantillon ici recensé donne un aperçu de la richesse des points d’information sans épuiser ni la qualité, ni la quantité des informateurs :

Les informations générales macroéconomique ou macrosociale

  • Des sites de presse traditionnels ou alternatifs (journaux, TV, radio etc) et leur rubrique technologie ou éducation,
  • Des sources officielles comme celles issues d’associations internationales ou nationales,[1]

Les informations digitales

  • La presse et les webzines digitaux
  • et les sites spécialisés en digital,[2]

Les informations issues du monde éducatif

  • Des sites éducatifs spécialisés,[3]
  • Des événements spécifiques au monde de la eformation,[4]
  • Les messages des bloggeurs spécialisés en éducation,[5]
  • Les organismes de formation et conseils,[6]
  • Les communautés, associations qui s’intéressent à l’éducation et aux nouvelles technologies,[7]

Les informations issues du monde économique

  • Les prestataires et concepteurs de logiciels et de matériels,[8]
  • Les organismes d’enquête et d’études prospectives.[9]

Les informations issues du monde la recherche et de l’innovation

  • Les articles et ouvrage de recherche,
  • Les laboratoires d’apprentissage et d‘innovation,[10]
  • Les sites académiques et de recherche,[11]

Analyser un faisceau d’indices

Ces sources font l’objet de recherche et d’éclairage complémentaires pour maîtriser les notions et  concepts proposés à l’aide de l’encyclopédie Wikipédia mais aussi de vérification de leur crédibilité par  un recoupement avec des articles de recherche comme par exemple avec le site HAL- HyperArticle en Ligne[12] (1,5 million d’articles dont 500 000 références scientifiques) ou le moteur de recherche Google Scholar.

Si les auteurs en ligne en quête de visibilité cèdent parfois à un effet de mode, une recherche de quantification des phénomènes observés permet d’identifier si le parti-pris est une pure croyance ou bien si des pratiques observables font l’objet d’un essai d’objectivation par une mesure. Par ailleurs, la recherche systématique de cas d’usage et d’expression d’usagers donne à voir les limites ou avantages des pratiques mis en exergue.

Analyser un faisceau d’indices renvoie à une démarche déductive de la veille, mais lorsque la veille est partagée le plus largement sous la forme de commentaires, de post ou d’articles de blogs, les retours de lecteurs permettent d’identifier leur sensibilité des différents sujets. Le dynamisme des échanges sur des sujets de veille partagé, laisse entrapercevoir la sensibilité d’une audience et la porosité des idées entre marketing, analyse, pratiques réelles et retours d’expérience. Partager sa veille et construire une relation dans la durée avec des interlocuteurs au sujet de ce partage est un moyen de créer une information unique spécifique et de disposer d’une vision globale et dynamique des phénomènes.

Si vous avez peu de temps pour veiller, voici mes 5 sources préférées dont la lecture est toujours essentielle et vous fera gagner un temps précieux sur les tendances qui se dessinent :

Reste l’imagination de chacun et sa capacité à sentir et provoquer  ce qui vient et à construire du futur plutôt que simplement essayer de le prévoir.


[4] e-formation
http://en.funandseriousgamefestival.com/ ; http://www.ludovia.com ; http://www.edumix.fr/; http://www.ggjparis.fr/ ;

 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné