Articles

Concentrer l’intelligence pour apprendre et innover

À Saclay, on organise différemment pour innover encore plus.

Par Denis Cristol , le 14 avril 2018 | Dernière mise à jour de l'article le 16 avril 2018

Dans un pays qui aimerait devenir une « startup nation », la mode est au traitement géographique de l’innovation numérique.  Station F , The Camp, ou le plateau de Saclay misent sur l’idée que la proximité de cerveaux en éveil et bien constitués produirait une accélération dans l’émergence d’idées puis dans leur mise au point et enfin leur promotion au sein d’écosystèmes d’affaires.

Le plateau de Saclay un MIT à la Française ?

La grappe Paris Saclay ambitionne de faire émerger la prochaine licorne, cette entreprise technologique capable de bouleverser nos vies par ces innovations radicales.  Cette grappe est un équipement scientifique technologique et de recherche unique en France. Elle a bénéficié de 5,3 milliards d’euros d’investissement. Ce territoire abrite 350 000 emplois, 74 000 étudiants, 10000 chercheurs et ambitionne de concentrer 20% de la recherche française. Elle abrite des campus de grandes entreprises technologiques et des écoles d’ingénieurs parmi les plus cotées au monde. Ce sont deux  pôles distincts qui sont en train de se mettre en place : l’un autour des trois universités (Orsay, Versailles-Saint-Quentin et Évry), de Centrale et de l’École normale supérieure ; l’autre autour de Polytechnique, de l’École nationale supérieure de techniques avancées, de l’ENSAE Paris Tech et de deux écoles de télécoms.

Cet écosystème est particulièrement vaste et riche en cerveaux. En voici un modeste aperçu à partir d’un campus technologique qui espère bien profiter du voisinage et engager des partenariats industriels et académiques stratégiques.

Le campus EDF un outil de transformation du management par l’innovation

Ce campus est doté de nombreux moyens pour accélérer l’innovation pédagogique. Il s’agit d’une vitrine du groupe pour montrer les initiatives, les réussites. Il donne envie de s’inspirer et d’expérimenter, tout en brassant une variété de public.

Une salle d’exposition des innovations pédagogiques permet de fabriquer les dispositifs pédagogiques de demain au titre desquels:

  • professionnalisation en situation de travail
  • réalité virtuelle : la réalité virtuelle est particulièrement adaptée aux situations présentant des risques. L’immersion permet d’acquérir des réflexes dans des situations simulées par exemple de départ de feu. Une fois enlevées les lunettes de réalité virtuelle, un débriefing est réalisé avec les instructeurs pour mesurer l’adaptation des comportements adoptés. L’expérience d’aguerrissement au risque est moins coûteuse qu’un exercice réel dans une centrale, plus facile à reproduire.
  • e-learning et serious games : une plateforme en ligne EDF Energy my campus déploie l’ensemble de l’offre de formation notamment un serious game qui apprend les gestes de professionnels du sassier dont le métier est d’organiser et superviser les accès des bâtiments abritant le cœur du réacteur nucléaire. L’ouverture du sas étant une opération peu fréquente, elle nécessite un entraînement de remise à niveau régulier.
  • pédagogie inversée : cet espace consacré à la transformation des postures. Le formateur devient accompagnateur et les apprenants se font formateurs. Par des méthodes d’interviews, les connaissances sont mises en forme et partagées. La charge cognitive nécessaire est forte; c’est pourquoi la pédagogie inversée est limitée à la moitié des modules proposés, par exemple, dans un cursus RH.
  • simulateur : grâce à des ordinateurs, les apprenants peuvent faire varier les paramètres d’un régulateur de température, activer des vannes ou des interrupteurs pour atteindre le résultat demandé par le formateur. La formation est ludique, réaliste et permet de se focaliser sur une partie de l’installation. Elle peut même être organisée au plus près du terrain.
  • réalité augmentée : elle est utilisée à EDF pour comprendre ce qui se cache derrière un compteur, et pour s’approprier les étapes de remplacement d’un compteur et la reprise des câblages. En situation pratique elle favorise une vérification et un contrôle final de conformité.
  • le camion court-circuit est un outil pédagogique dont la mission est de sensibiliser à la prévention des risques électriques. Il permet de montrer par un dispositif spectaculaire (un court-circuit allant jusqu’à 9000 ampères) l’importance des équipements de protection individuelle.

Le digital occupe une grande part du campus. Pour pénétrer dans l’espace des petits tests sont proposés pour savoir qui est visuel, auditif ou kinesthésique. Cet éveil aux différentes façons d’apprendre nous rappelle la nécessité de la variété pédagogique.
Le cœur du la salle de démonstration est un espace innovant appelé « la chocolaterie » organisée à 360 degrés pour favoriser les approches de design thingking.

Le programme de la chocolaterie

La première saison de la chocolaterie date de 2016 et prévoyait déjà un apprentissage en petites équipes d’innovateurs utilisant tous les moyens technologiques et numériques pour apprendre.

L’appropriation de cet espace dynamique est accompagnée par un programme d’ateliers ou de formation de 3 à 5 jours pour former des entrepreneurs capables de réinventer les usages de l’énergie demain. Les convictions de la chocolaterie sont les suivantes :

  • la démarche entrepreneuriale est une opportunité à saisir;

  • les méthodes itératives peuvent s’apprendre;

  • la collaboration doit être au cœur des dispositifs.

Sur la base de ces principes, 6800 participants sont venus tester des projets. 55 projets ont été accompagnés et 248 prototypes ont été réalisés autour de solutions innovantes. Les projets visent par exemple à connecter les acteurs du contrat, à analyser le potentiel énergétique d’un site industriel, piloter la performance énergétique d’un bâtiment, protéger et anticiper les intempéries pour la viticulture, réinventer la photosynthèse, favoriser l’adoption d’une bonne pratique (adopte un succès.com), anticiper les changements d’habitude et suivre l’activité électrique d’un logement, capter l’humeur des collaborateurs au quotidien.

Les approches pédagogiques variées et combinées sont promues par le campus. Les acteurs du renouvellement pédagogique sont aussi invités à laisse des traces de leur passage dans la Factory, un plateau dédié à la créativité et à la création audiovisuelle. La solution intégrée inwicast permet de concevoir des MOOC rapidement  comme par exemple le MOOC sur les enjeux de l’électricité ou celui sur la prise de parole en public.


Source

La tribune – À Saclay Emmanuel Macron rêve d’un MIT à la française https://www.latribune.fr/regions/ile-de-france/a-saclay-emmanuel-macron-reve-d-un-mit-a-la-francaise-755761.html

Geste architectural du campus EDF  http://ecdm.eu/?p=4436

Transformation managériale d’EDF par l’innovation
https://www.usinenouvelle.com/article/l-indispensable-transition-culturelle-d-edf.N641698
Programme pilote la chocolaterie https://fr.slideshare.net/mobile/BaptisteDupriez/edf-la-chocolaterie
The camp https://thecamp.fr/fr

Campus EDF à Saclay https://m.youtube.com/watch?v=yQbFjRyoSCo

EDF My campus https://mycampus.edfenergy.com/partners/

Grappe Paris Saclay http://www.paris-saclay.com/l-agglo/grands-projets/cluster-paris-saclay-270.html

La Croix - Le projet de Saclay coupé en deux https://www.la-croix.com/Famille/Education/Pourquoi-projet-Paris-Saclay-ete-scinde-deux-2017-10-25-1200886918

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné