Articles

Les technologies qui ébranlent les colonnes du temple

La transformation des musées et expositions virtuelles

Par Denys Lamontagne , le 03 avril 2018 | Dernière mise à jour de l'article le 16 mai 2018

La visite d'une salle d'exposition d'un musée prestigieux peut laisser songeur. L'expérience d’espace et de grandeur peut être toute à fait réussie, mais à quel prix !  Et pour en faire l’expérience, nous devons nous rendre à ce musée… ou aller au lieu original, Égypte, Grèce, Rome, Yucatan, etc., ce qui est hors de portée du milieu scolaire la plupart du temps.

L’idée de reconstituer une époque et un milieu fait partie des traditions des musées. De nouvelles technologies permettent de le faire beaucoup plus facilement et surtout de s’affranchir des contingences matérielles. Chaque musée peut maintenant proposer son Luxor, son Diplodocus, son Michel-Ange ou son Drakkar si ça lui chante.

Du coté éducatif, les musées sont souvent les mieux placés pour réaliser et proposer des visites virtuelles avec suffisamment de qualité et de rigueur. Oeuvres prestigieuses ou remarquables, lieux inaccessibles ou disparus, expériences uniques, oeuvres fragiles, ils peuvent les rendre intelligibles et accessibles au milieu scolaire.

Voici quelques technologies actuellement disponibles aux musées et aux classes pour amener les musées dans le monde et le monde aux musées.


SketchFab et le Natural History Museum

Technologie utilisée par le Natural History Museum de Londres, elle permet une navigation tridimensionnelle en tous points. Des procédés de numérisation plus accessibles laissent présager des expériences immersives de qualité.

Voir

Pour une classe, on peut visiter à partir de n’importe quel appareil.
 

Boulevard et le British Museum

Technologie 3D utilisée sur le Oculus Rift ou le Gear VR (Samsung) par le British Museum et plusieurs autres lieux d’expositions.  La résolution est excellente et l’interactivité au rendez-vous, avec tout le potentiel de la 3D immersive. Mais cela nécessite un casque de réalité virtuelle dédié.

Voir
 

Matterport et le Museum of Computing

Matterport vend des caméras de numérisation et le service d’hébergement nécessaire pour distribuer les données recueillies, car les fichiers 3D sont volumineux.  C’est la technologie utilisée entre autres par le National Muséum of Computing.

Il s’agit probablement de la technologie la plus accessible et performante actuellement. Les visites sont impressionnantes, la navigation intuitive et on peut y ajouter toutes les explications souhaitées. On peut s’en servir sur n’importe quel appareil y compris ceux de réalité virtuelle. À ce prix, même des écoles peuvent créer des expériences immersives en ligne.

Voir


Steam et le Museum of Fine Arts

Le Museum of Fine Arts a choisi une voie originale en considérant aussi bien le produit, la clientèle que le réseau de distribution.  Ils ont choisi la plateforme de jeu en ligne Steam qui propose à la fois un bouquet de technologies de création et une communauté bien établie de joueurs.  La technologie fonctionne sur HTC Vive et Oculus Rift.

Mais ce musée, qui n’existe pas physiquement, préfigure le musée personnalisé : collectionnez tous les artefacts de partout au monde dans votre propre musée.  Pourquoi pas tout Monet ou Gauguin à la même place, toute l’Égypte dans la même vallée…

Voir


Google Cultural Institute

Destiné uniquement aux musées et lieux d’exposition, Google offre ses technologies avec pour résultat plus de 3 000 expositions de 1,400 institutions dans 70 pays, plus de 200,000 images haute-résolution d’oeuvres originales, 7 millions d’archives, près de 2 000 visites «Street View» de lieux culturels. 

Évidemment, tous peuvent visiter.

Voir
 

Google Expeditions

Probablement l’application la plus pédagogique, «Expeditions» a été conçu pour les classes et les groupes. Elle propose plus de 1000 «expéditions» en réalité virtuelle de tous les genres possibles à des classes équipées de simples visionneuses en carton. 

Le professeur peut contrôler la visite, ce qui ne veut pas dire que ce soit facile à maîtriser pour toute une classe, mais c’est fou ce que ça crée de l'animation.


You Visit et le Louvre

Visite à 360° du Louvre.  Expérience classique de visite virtuelle, avec des centaines de points de vue, genre «Google Street View». On réalise déjà qu'on s'attend à plus, que cette technologie parait un peu assommante. Qui se contente de ce qu'il peut déjà expérimenter ailleurs ?
 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné