Articles

Préhumanisme, humanisme transhumanisme, posthumanisme

Le transhumanisme est une classe de philosophies ayant pour but de nous guider vers une condition posthumaine - Max More

Par Denis Cristol , le 07 mai 2018 | Dernière mise à jour de l'article le 12 novembre 2018

Le préhumanisme

Les êtres humains sont le fruit de deux processus de développement imbriqués l'hominisation et l'humanisation. Jusqu'alors même si ces deux processus faisaient système, ils étaient distincts : le biologique d'un côté et le culturel d'un autre côté. Pour simplifier, on devient un être humain par ses gènes et par ses mèmes. Des réplicateurs de l'espèce, transforment dans la durée nos corps et nos sociétés par code ADN et par code culturel, souvent des signes et du langage.

Le préhumanisme serait une étape de l'évolution où l'être humain se distingue morphologiquement et culturellement du rameau de vie qui l'a précédé jusqu'aux origines. Cette étape est souvent associée à la conscience de soi et de sa finitude, et aussi à la conscience de la responsabilité sur d’autres vies, à la maîtrise d'outils, à la capacité non seulement de s'adapter à son environnement mais aussi de le transformer. Ce temps est encore celui de la naissance de l'expression des croyances et des forces cachées peintes sur des parois ou gravées sur des os.

L’humanisme

L'humanisme évoque souvent la période de créativité de la renaissance et de la prise de conscience d'un monde dont l'être humain ne serait plus le centre. Les grandes explorations, l'expansion de la pensée philosophique, les spéculations sur les valeurs et spécificités humaines, la foi en l’homme, une diversification des modes pédagogiques, la singularisation de tous les êtres pensant en tant qu'égos marquent les consciences. Quel sens donner à son passage sur cette terre au début de l'individualisme?

L'humanisme influencera l'éducation par l'idée d'un socle de savoir comprenant notamment des connaissances en langues en latin, en philosophie : les humanités, qui se transformeraient aujourd'hui en humanités numériques dont la caractéristique est une action d’implantation dans le corps d’objets technologiques.

Le transhumanisme

Le transhumanisme résonne comme une religion de la performance humaine. Il brise le tabou de la finitude et fait des mythes humains des époques précédentes des objectifs opérationnels. Il ne s'agit plus de rêver à Prométhée mais de s'attaquer concrètement à ses œuvres.

Le transhumanisme pour mener à bien ses visées utilise tout l'outillage technologique à sa disposition : biotechnologie, nanotechnologie, électronique, génétique etc. Il rompt plusieurs frontières :

  • En faisant de soi un objet d'amélioration, le corps perd de sa substance en tant que sujet. Il prétend réunir hominisation et humanisation. « Soi » en tant qu'objet de manipulation, nous rappelle la fable du fantasque baron de Münchhausen qui se sauve de la noyade et son cheval en prime en se tirant lui-même par les cheveux.
     
  • En défiant les croyances traditionnelles et en faisant la proposition de nouvelles il s'inscrit dans un autre paradigme. Il prétend apporter plus que l'ancien monde et ses valeurs surannées.
     
  • En se gaussant des critiques quant à son ambition sans limites, il confond outils et instruments, imaginaires et chimères. Quand, l'outil produit une nouvelle réalité l'instrument n'est que le prolongement amélioré de son corps. Quand les imaginaires sont des espaces de projection qui offrent des sens transcendants, les chimères ne sont que des juxtapositions monstrueuses des morceaux de puzzle raccordés de force. La puissance d'un imaginaire réside dans sa cohérence enthousiasmante, l'étrangeté d’une chimère se niche dans des discontinuités chaotiques, dysimétriques et finit par cultiver un sentiment d'effroi.
     

Le transhumanisme explore sans retenues, réticences ou réserves, toutes les innovations radicales. Dans son programme, la radicalité extrême est un objectif et non une illusion. Il fait sien le principe d'imprécaution à la poursuite de toutes les utopies.

Point sur les utopies extrêmes

L'immortalité est l'une des quêtes ultime de l'homme transhumain. L'homme est marqué par sa finitude, les études scientifiques actuelles posent la limite aux alentours de 125 ans. Ses actes prennent toutes leurs significations sur ce simple constat.

Volonté de pouvoir, ambition de laisser une trace, adhésion à une philosophie ou à une religion, tout est bon pour réconforter ou donner du sens au voyage de notre vie. Déjà la possibilité de placer une incroyable masse de données en ligne laisse croire au téléchargement possible des consciences sur un ordinateur quantique. Et si déjà l'immortalité des idées était envisageable avec internet? La cryogénisation appliquée à des poissons permet de les réveiller alors que plus rien ne semble vivre ou ne bouge en eux.

L'étude des gênes du tardigrade et son incroyable pouvoir régénérant débute à peine. Sa capacité à résister à des températures extrêmes (de – 272,8 à +150 degrés Celsius), à des pressions de 1200 atmosphères, des radiations de 570 000 rads (quand 500 suffisent à tuer un homme), la capacité à survivre avec à peine 3% d’eau dans le corps, à survivre à un vide absolu ou à rester congelé et renaître 2000 ans après, stimule les imaginations. Que se passera-t-il lorsque les biotechnologies seront plus avancées et que notre corps sera mêlé à celui des tardigrades?

L' invisibilité, voir sans être vu ne serait plus seulement une idée de conte après 70 ans de recherche et les méta-matériaux, l’homme invisible est pour bientôt. Vous vous souvenez peut-être des bombardiers furtifs de l'armée américaine réputés pour passer sans être vus dans les ciels ennemis, la connaissance des propriétés des matériaux nous approche de cette envie de voyeur.

L'ubiquité est ce pouvoir d'être à deux endroits à la fois. Avec les incroyables pouvoirs d'Internet il est possible de vivre dès à présent cette sensation.
Cependant même dans ce cas il est difficile de partager son attention avec autant d'acuité sur les deux espaces. Être à New York avec Periscope en visioconférence simultanément avec Paris, Tokyo et le Caire tout en regardant des images en direct de plusieurs endroits du monde sur son ordinateur ne garantit pas le sens. Certains grands maitres d'échecs développent la faculté de jouer plusieurs parties sans même voir le plateau de jeu tout en gardant le fil des différents déroulements. Le record de Timur Gareyed s’établit à 48 parties simultanées ! À moins que notre cerveau ne parvienne à se connecter à des puces numériques et des semi-conducteurs et à devenir un cloud mi-organique / mi-mécanique. C'est en tout cas la prédiction de Ray Kurzweil. Selon lui « la portion biologique de nos cerveaux ne disparaîtra pas, mais la partie non biologique sera bien plus puissante ».

La conscience deviendrait plus large et englobante. Nous pourrions avec un seul cerveau penser intensément à plusieurs choses à la fois. Déjà la start-up Nectome propose de télécharger votre cerveau sur le cloud pour seulement 10 000 dollars. Seul problème, le téléchargement ne sera opéré que dans 100 ans et l’opération est 100% léthale immédiatement. En effet en attendant, il s’agit de plonger son cerveau dans un bain d’azote liquide. 26 clients tout de même !

L'omniscience va bien au-delà de l'accès à l'information c'est une maîtrise accomplie du savoir multidirectionnelle et multi sensorielle. Dans cette perspective, la frontière entre le dedans et le dehors est secondaire. Toutes les connaissances sont déjà là. Il n'y a qu'à les mobiliser en laissant les liens opérer. C'est une poursuite du développement cérébral envisageable lorsque les neurones seront interconnectés aux semi-conducteurs et aux intelligences artificielles associées.

Le voyage à la vitesse de la lumière, soit plus de 300 000 kilomètres par seconde, est une barrière sur laquelle butent les explorateurs de l'univers. Si Einstein a déclaré qu’il était impossible de dépasser cette vitesse, certaines recherches actuelles montrent que la vitesse de la lumière n’est pas constante et varie selon certains paramètres. Contempler la formation des galaxies est désormais possible avec des équipements incroyablement puissants, mais fouler le pied d'une des 3200 exo-planètes déjà repérées nécessite d'aller très loin et très vite compte tenu des distances. Des projets de sociétés privées comme ceux d’Elon Musk, pour aller jusque sur la planète Mars sont déjà lancés.

Télékinésie, télépathie, téléportation

Des bandeaux placés sur nos crânes percevant nos émotions et notre agitation cérébrale nous permettent déjà de cliquer le monde. L’eyeborg permet à un daltonien d’entendre les fréquences des couleurs. Nous sommes en mesure d'activer des objets distants, sans même les toucher, de voir et ressentir sans toucher la matière. Le mélange entre réel et virtuel ne cesse de tromper nos cerveaux. La télépathie est déjà atteinte avec téléphone portable et intelligence artificielle. La téléportation c’est à dire la disparition et réapparition d'un corps solide d’un point à un autre progresse. Le préfixe «télé» s'intéresse à la volonté d'agir au-delà du périmètre de la voix, de la main et du corps.

Le post-humanisme

On le voit, l'augmentation de soi poursuivit par le transhumanisme va bien au-delà de la réparation des fonctions corporelles lésées. Elle vise à dépasser le potentiel humain tel qu'actuellement borné. C’est une nouvelle forme d’eugénisme. L’homme de  2050, pourrait voir dans le noir ou, même s’il était aveugle, percevoir le monde, disposer de globules 50 fois plus efficaces qu’actuellement, disposer de bras articulés et de prothèses performantes, combiner pensées biologiques et électroniques, disposer d’une peau résistante, bardée de capteurs et disposer d’une grande énergie.

Elle propulse nos consciences dans toutes les directions, comme une urgence à sortir de notre actualité. Pour ma part je distinguerai le posthumanisme du transhumanisme. C’est une perspective à imaginer qui va encore plus loin que l’amélioration ou le prolongement de l’être humain. Si la renaissance avait situé l'homme dans un confetti d'univers, la période transhumaniste qui ne fait que s'ouvrir semble explorer les possibilités actuelles de la science en particulier son pouvoir de lier les connaissances pour exploiter tout le potentiel des corps, pour se prolonger encore plus au fur et à mesure de la technologisation de soi.

Le posthumanisme pourrait bien consacrer les dèsadhérences au corps, aux émotions, à l'organique vivant en combinant l'homme avec tout ce qui l'entoure, animal, végétal et minéral. Dès lors la question de savoir si le transhumanisme est un danger ou une utopie se pose.

Sources

CNRTL – Hominisation - http://www.cnrtl.fr/definition/hominisation

CNRTL - Humanisation - http://www.cnrtl.fr/definition/humanisation

Wikipédia - Mèmes - https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A8me

Etudes littéraires - Humanisme - https://www.etudes-litteraires.com/figures-de-style/humanisme.php

Wikipédia - humanités numériques - https://fr.wikipedia.org/wiki/Humanit%C3%A9s_num%C3%A9riques

Le Figaro – Selon une étude la durée de vie humaine aurait atteint ses limites http://www.lefigaro.fr/sciences/2016/10/05/01008-20161005ARTFIG00339-selon-une-etude-la-duree-de-vie-humaine-aurait-atteint-ses-limites.php

IA Transhumanisme - https://iatranshumanisme.com/transhumanisme/la-declaration-transhumaniste/quest-ce-que-le-transhumanisme-version-3-2/

Benoit Reveur – Les aventures fantastiques du baron de Münchhausen http://www.benoitreveur.info/article-les-aventures-fantastiques-du-baron-de-munchhausen-37981151.html

Wikipédia - Periscope - https://fr.wikipedia.org/wiki/Periscope_(application)

Out of the box – Tardigrade anima extraterrestre aux incroyables capacités de survie https://www.out-the-box.fr/tardigrade-animal-extraterrestre-aux-incroyables-capacites-survie/

IA Transhumanisme – L’informatique quantique va changer le monde https://iatranshumanisme.com/2018/01/27/linformatique-quantique-va-changer-monde/

Sciences et avenir – 70 ans de recherche  l’homme invisible pour demain https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/70-ans-de-sciences-et-avenir-l-homme-invisible-pour-demain_117613

Lebigdata -  Nectome sauvegarde votre cerveau sur le cloud pour 10 000 dollars https://www.lebigdata.fr/nectome-cerveau-cloud

Le monde - Ray Kurzweil, le salarié de Google qui veut terrasser la mort http://www.lemonde.fr/festival/article/2015/09/23/ray-kurzweil-le-salarie-de-google-qui-veut-terrasser-la-mort_4767845_4415198.html

Capa Kaspa – Timur Gareyed bat le record du monde des échecs à l’aveugle. http://www.capakaspa.info/2016/12/09/timur-gareyev-bat-record-monde-echecs-aveugle-simultanee/

Atlantico – Et si les scientifiques étaient en train de découvrir que la vitesse de la lumière n’est pas constante http://www.atlantico.fr/decryptage/et-scientifiques-etaient-en-train-decouvrir-que-vitesse-lumiere-est-pas-constante-3063076.html

Huffingtonpost – Découverte d’exoplanètes habitables mais au fait de quoi parle-t-on ? https://www.huffingtonpost.fr/2017/02/23/decouverte-dexoplanetes-habitables-mais-au-fait-de-quoi-parle_a_21720034/

Le temps contrôler le cerveau nouvelles technologies -https://www.letemps.ch/sciences/controler-cerveau-nouvelle-frontiere-technologie

Futura  science – Conquête de Mars Elon Musk livre les détails de son projet de colonisation https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronautique-conquete-mars-elon-musk-livre-details-son-projet-colonisation-63050/

L’express – Elon Musk milliardaire mi-megalomane mi-visionnaire - https://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/elon-musk-milliardaire-mi-megalomane-mi-visionnaire_1689175.html

Les échos – Le transhumanisme une utopie ou un danger ? https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-173568-le-transhumanisme-une-utopie-ou-un-danger-2113252.php

Les échos – 5 choses que vous ne savez pas sur le transhumanisme https://www.echosciences-grenoble.fr/articles/5-choses-que-vous-ne-savez-pas-sur-le-transhumanisme  

20 Minutes – Transhumanisme – A quoi ressemblera l’homme de demain https://www.20minutes.fr/sante/1831643-20160603-transhumanisme-quoi-ressemblera-homme-augmente-2050

L’express – Le transhumanisme est le nouveau nom de l’eugénisme https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/le-transhumanisme-est-le-nouveau-nom-de-l-eugenisme_1997538.html

Blog ENSCI – Humanités numériques  https://blog.ensci.com/humanitesnumeriques/2013/01/06/285/

 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné