Articles

C'est gratuit, et vous n'êtes pas le produit !

L'économie du don, parfois désintéressé

Par Jacques Dubois , le 30 avril 2018

On peut donner du temps, de l'argent, son sang ou partager ses compétences de façon libre et désintéressée ... ou pas. Qu'en est-il de la place du don dans notre société ? Quelles raisons peuvent nous pousser à donner ? Quel est la place du don dans le monde de la formation et de l'apprentissage ? Voilà quelques questions qui méritent de s'arrêter sur ce phénomène qui perdure depuis toute éternité.

Une approche sociologique du don

Olivier Masclef, dans son article «Le rôle du don et du gratuit dans l'entreprise : théories et évidences» présente deux modèles qui définissent le don.

Le don-échange

Le premier modèle, issu des travaux de M. Mauss, s'inscrit dans une démarche d'échange «donner - recevoir - rendre». Ce modèle questionne sur la liberté et la gratuité effective du don. En effet, il induit d'une part que la liberté n'est qu'apparente car le don répond en fait à une pression contingente (sociale, culturelle, religieuse, ...) et d'autre part qu'il n'est pas désintéressé mais a un objectif conscient : "sans être égoïste, le don-échange reste une manœuvre éminemment intéressée et étrangère à toute forme d'altruisme ou de générosité. Chaque partenaire désire créer le lien avec l'autre, l'amitié, la paix avec son prochain, le commerce, réaliser une affaire, une bonne entente, une alliance, un mariage, etc."

Le don échange a un impact fort sur l'émergence et l'intensité des liens sociaux dans les organisations. Si l'on se concentre sur domaine de la formation/apprentissage, ce don-échange est un vecteur important de maintien des compétences, informations et savoir-faire dans une organisation. Ainsi, le contre-don, signe de reconnaissance, est essentiel pour assurer la pérennité du système dans la durée.

Le don gratuit

Dans ce second modèle "la dimension altruiste est essentielle et la réciprocité est absente (...) : elle peut exister dans les faits mais à postériori et accidentellement, car elle n'est ni attendue ni exigée au moment du don. Dans cette logique du don, même le fait de recevoir a une importance très relative."

Ainsi envisagé, le don n'a pas à s'expliquer ou se justifier. Il est une forme d'expression. Ce don gratuit a un effet sur la bonne ambiance et la valorisation entre collègues.

La place du don dans le monde de la formation-apprentissage

Que peut donner une institution ?

Si l'on se positionne au niveau des institutions (entreprises, organismes de formation), le don peut se manifester de deux façons différentes. Il y a tout d'abord le mécénat de compétences qui consiste à libérer des employés pour qu'ils puissent s'impliquer dans le monde associatif pour partager leurs compétences. Ainsi plusieurs grands groupes, comme Orange par exemple, proposent ce dispositif et les employés concernés semblent satisfait de ce rôle de passeur de savoir

"L’intérêt, c’est de pouvoir partager les compétences que j’ai acquises pendant ma carrière avec le monde associatif. Nous sommes accueillis à bras ouverts par l’association".

Les raisons d'un tel engagement sont multiples et l'étude réalisée par admical et pro bono lab (en 2014) nous apprend que les trois principales motivations sont

  • en premier d'accompagner les associations (35%) ;
  • puis d'impliquer les collaborateurs dans les projets soutenus (25%) ;
  • et enfin de fédérer les employés autour des valeurs de l'entreprise (20%).

Une autre façon à la mode de donner est de proposer un MOOC ! Ces formations gratuites ont un coût non-négligeable à produire et ces initiatives ne sont pas que philanthropiques : les institutions qui les portent espèrent bien, par ce biais, augmenter leur rayonnement et/ou étendre leur «zone d'influence».

Que peut donner un citoyen ?

Dans une logique de développement personnel, internet permet de partager des biens immatériels. Cette notion de partage est intéressante car elle n'appauvrit en rien le diffuseur. Elle permet juste de tisser des liens entre offreurs et utilisateurs de ressources. Un enseignant peut ainsi partager ses documents pédagogiques qui deviennent alors de ressources éducatives libres (REL) si elles sont sous une licence permettant utilisation, adaptation et distribution à titre gratuit (cf. présentation des REL par l'UNESCO).

Sans être enseignant, tout citoyen peut contribuer à un commun qui est un système ouvert mobilisant une communauté qui gère un ensemble de ressources partagées. Wikipedia et OpenStreetMap sont des communs célèbres qui n'attendent que vous.

Ainsi, l'application Streetcomplete, vous propose d'enrichir la base d'Openstreet map en repérant les informations manquantes (typiquement le type de revêtement ou le nom d'une voie de circulation, les horaires d'ouverture d'un commerce, ...) à proximité de votre position.

Activité de valeur

Le bénévolat pas une «activité au rabais». Par exemple, la Fédération Française de Football et Pôle Emploi ont développé un guide Comment valoriser vos activités sportives bénévoles dans le cadre de votre recherche d'emploi ? qui permet de repérer les compétences mises en œuvre et/ou développées dans le cadre des différentes activités possibles, que ce soit président, trésorier ou responsable de la buvette !

Enfin, il semble que la motivation initiale d'un citoyen pour s'engager dans un tel projet ou d'un enseignant à partager ses cours corresponde souvent à un contre-don : je reçois tellement que je peux bien, en retour, donner à mon tour ! C'est cet élan positif et bienveillant qui permet à de nombreux collectifs d'être actifs et dynamiques sur tous les territoires (qu'ils soient géographiques et numériques).

Ces quelques lignes nous rappellent que même dans notre monde très marchand des initiatives gratuites existent. Vous pouvez ainsi trouver les alternatives libres (dont l'utilisation, l'étude, la modification et la duplication en vue de sa diffusion sont permises) à bon nombre de logiciels. Ainsi, le don a encore toute sa place. On pourrait afficher à de nombreux endroits : «C'est gratuit, et vous n'êtes pas le produit !»

Références

Le rôle du don et du gratuit dans l'entreprise : théories et évidences, O. Masclef in Economies et Sociétés, Série K, "Economie de l'entreprise" K, n°22, 1/2013, p. 7-31 http://www.ircom.fr/wp-content/uploads/2016/01/OMASCLEF-Le-R%C3%B4le-du-Don-et-du-Gratuit-Economies-Soci%C3%A9t%C3%A9s-2013.pdf, consulté le 26 avril 2018

Associations reconnues et/ou subventionnées par l'Education Nationale http://www.education.gouv.fr/cid21129/les-associations-agreees-et-ou-subventionnees-par-l-education-nationale.html, consulté le 26 avril 2018

Les Français sont généreux, https://www.associations.gouv.fr/les-francais-sont-genereux.html, consulté le 26 avril 2018

le Mécénat de compétence, fondation orange, https://www.fondationorange.com/Mecenat-de-competences, consulté le 27 avril 2018

Mécénat de compétences : comment engager les actifs ?, Admical et pro bono lab,  https://www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/enquete_mecenat_de_competences_2014_admical_pro_bono_lab.pdf, consulté le 27 avril 2018

Ressources Educatives Libres, UNESCO, http://www.unesco.org/new/fr/communication-and-information/access-to-knowledge/open-educational-resources/ consulté le 27 avril 2018

Communs, wikipedia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Communs, consulté le 27 avril 2018

Correspondance entre logiciels libres et logiciels propriétaires, wikipedia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Correspondance_entre_logiciels_libres_et_logiciels_propri%C3%A9taires, consulté le 28 avril 2018

open street map, http://osm.org, consulté le 27 avril 2018

Street complete, application du google store, https://play.google.com/store/apps/details?id=de.westnordost.streetcomplete, consulté le 27 avril

Comment valoriser vos activités sportives bénévoles dans le cadre de votre recherche d'emploi ?, collectif, http://www.fondactiondufootball.com/sites/default/files/files/SoB%C3%A9n%C3%A9vole_Flyer_PoleEmploi.pdf, consulté le 28 avril 2018

illustration : I love to share CC BY Creatives Commons

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné