Articles

Les jardins pédagogiques en développement

Adopter un mode de vie sain et actif

Par Daniel Therrien , le 14 mai 2018 | Dernière mise à jour de l'article le 14 juin 2018

Au moment où bien des écoles tentent de convaincre leurs élèves d'adopter un mode de vie sain et actif, les pédagogues cherchent les meilleurs moyens pour y parvenir. Prendre soin de sa santé par une alimentation saine et des exercices physiques réguliers sont des objectifs louables et les écoles rivalisent d'ingéniosité pour les atteindre, avec des résultats mitigés.

Plus d'heures d'éducation physique et des activités parascolaires nombreuses tentent de rejoindre l'élève dans ses motivations profondes. C'est dans cette ligne de pensée que s'inscrit le jardin pédagogique, que de nombreuses écoles ont adopté comme stratégie pour intéresser les élèves à la saine alimentation et à la culture responsable.

Prendre contact avec la nature

Peut-on imaginer une cafétéria d'école où des élèves offriraient des légumes frais qu'ils ont eux-mêmes jardiné ? Le jardin pédagogique est avant tout un espace d'apprentissage fondé sur une stratégie d'enseignement. Il se développe dans le cadre du projet éducatif d'une école primaire ou secondaire.

L'élève est situé dans un espace de travail où il peut manipuler les matériaux nécessaires au développement des plantes, fruits et légumes. Son projet est de prendre contact avec la nature en tissant des liens avec sa communauté et en répondant aux critères de compétences développées dans le cadre de ses cours. L'élève demeure actif tout en développant des comportements profitables pour toute sa vie.

Plusieurs projets de jardins pédagogiques ont vu le jour ces dernières années, tant dans les écoles primaires et secondaires que dans les Cégeps et les universités, autant dans les grandes villes qu'en région.

Les groupes Équiterre et Fous de Nature proposent aux écoles des activités sur l'alimentation et l'environnement dans un but de sensibilisation à l'agriculture biologique de proximité.

Dans et hors de la classe (ubiquité des apprentissages)

Le jardin pédagogique représente un espace où l'ubiquité des apprentissages prend tout son sens. Un contexte externe développe et enrichit le contexte théorique de l'apprentissage. La motivation pédagogique repose sur les nombreux gains que peuvent en retirer tant les élèves que les maîtres.

Améliorer sa santé par une saine nutrition constitue la base initiale du projet de jardin scolaire mais on peut en tirer bien d'autres bénéfices qu'uniquement celui-là. Selon la recherche menée sous la direction du professeur Éric Duchemin, par AU/LAB, les élèves sont

  • plus motivés, plus engagés dans leurs tâches,
  • ils participent volontiers à la construction collaborative des connaissances,
  • leurs compétences s'articulent autour d'un savoir faire sur le terrain,
  • on observe moins de problèmes de comportements,
  • ils ont l'occasion de développer
    • la pensée critique,
    • le sens des responsabilités,
    • l’estime de soi et leur autonomie.

Pour les enseignants le jardin pédagogique apparait comme étant une approche intégrée des matières puisque tant l'univers scientifique, les sciennces humaines ou l'histoire que la langue première et (ou) seconde peuvent y être enseignées, dans une perspective d'activité pratique.

Défis à relever

La mise en place et le dévelopement du projet de jardin pédagogique relèvent souvent d'une seule personne initiatrice et risquent de s'effondrer s'il n'est pas porté par la communauté. Tant la direction d'école que les parents doivent s'impliquer dans le projet afin d'appuyer le ou les enseignants qui mettent la main à la pâte.

Le manque de connaissances en horticulture et de motivation intrinsèque, jumelé à un soutien faible des instances politiques font que bien des jardins se retrouvent à l'abandon. Qui s'en occupera pendant les vacances scolaires? Le peu récolté vaut-il la peine qu'on investisse autant de temps et d'énergie? Les caisses populaires, des organismes sans but lucratif (OSBL) et les villes s’inscrivent souvent comme partenaires pour ces projets, comme le démontre la mise en place de jardins urbains dans les écoles de Gatineau en Outaouais. Ces Éco-jardins deviennent le centre d'un ensemble d'activités tant scolaires que municipales regroupant des citoyens et leurs enfants pour célébrer, par exemple, la fête des semences.

Avec le support du gouvernement québécois, et à l'instar de ce mouvement qui tant à s'amplifier ici et outre-mer, la mise en place de projets visant à développer un mode de vie sain et actif est supporté par des mesures gouvernementales comme : Investir dans un Québec plus sain .

Il existe des tendances fortes à vouloir assainir nos habitudes alimentaires, à adopter les aliments de culture biologique, à verdir les espaces municipaux et à recycler tout ce qui peut l'être. L'influence des enfants qui apprennent à cultiver des aliments sains et qui en reconnaissent les bienfaits en alimentation est loin d'être négligeable, et les parents qui remplissent leurs boites à lunch en savent quelque chose. C'est pour toute leur vie que ces enfants construisent ces apprentissages.

'' Le nouveau Plan pour la réussite dès la petite enfance et tout au long de la vie du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur est une belle occasion d’intégrer les jardins pédagogiques dans les écoles de la province. ''

Le Laboratoire sur l’agriculture urbaine - (AU/LAB), 2018)

À consulter

Formation des pédagogues
http://www.au-lab.ca/2018/01/08/formation-jardins-pedagogiques-et-educatifs-comment-arrimer-leducation-et-lagriculture-urbaine/

Des jardins pour les enfants - http://www.croquarium.ca/

Jardins en caissons subventionnés
http://bioequitable.net/wp-content/uploads/2015/04/demarche-projet.pdf

Financement gouvernemental - https://quebecenforme.org/

Fous de nature - https://www.fousdenature.ca/

Equiterre - https://equiterre.org/categorie/agriculture-biologique

Références

Au/Lab. Les jardins pédagogiques au Québec. Une étude de mouvement. AU/LAB. 2018.
http://www.au-lab.ca/wp-content/uploads/2018/03/Les-jardins-p%C3%A9dagogiques-au-Qu%C3%A9bec_%C3%A9tude_AULAB.pdf

Berthoud, M et De Iulio, S.  Apprendre à manger : l’éducation alimentaire à l’école entre politiques publiques, médiations marchandes et mobilisations citoyennes . Questions de communication. 2015.
https://www.cairn.info/revue-questions-de-communication-2015-1-page-105.htm

Cultivons nos jardins d’école. Des ressources pour stimuler la créativité des écoliers par le jardinage - Om El Khir Missaoui
https://cursus.edu/articles/28089

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné