Articles

Répéter, diffuser, échanger, pour mémoriser et écrire

Apprendre passe par le partage, la conversation, la construction collective du sens

Par Christine Vaufrey B , le 03 février 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 27 octobre 2013

Si la valeur des articles sur le web s'évaluait à leur degré de respect des normes couramment admises, qui veulent notamment qu'un bon article soit court, François Guité récolterait des zéros pointés. Ses articles sont longs. Et passionnants. En en partageant un avec vous dans ce texte, j'améliorerai sa mémorisation et en pénétrerai mieux le sens.

C'est précisément le sujet de l'article de François Guité intitulé "Comment les médias sociaux stimulent ma mémoire" (juillet 2009). Comment retenir les informations qui nous intéressent et qui passent dans le flot ininterrompu d'Internet ?

Mémoriser, c'est répéter. Impossible d'y couper. Tous ceux qui lisent une seule fois leur cours à la veille d'un examen en croisant les doigts pour qu'ils s'en souviennent encore le lendemain matin en ont fait la dure expérience : ça ne marche pas très bien.

Mais répéter, ce n'est pas faire le perroquet, ce n'est pas lire sans comprendre. Sans compréhension, pas d'apprentissage. Et F. Guité décrit dans le détail les différentes stratégies qu'il met en oeuvre pour mémoriser sans ennui, grâce à une compréhension de plus en plus fine et des traitements différenciés de l'information.

À chaque outil, un mode différent de traitement de l'information

F. Guité cite plusieurs outils numériques, qu'il utilise pour traiter l'information : une application de classement et d'annotation de documents, une application de partage de signets, une application de microblogging et enfin son blogue, dans lequel il publie des billets à partir de l'information qu'il a désormais totalement intégrée.

À chacun de ces outils correspond une intention de partage croissante. L'information d'intérêt personnel est simplement archivée, celle qui est susceptible d'intéresser la communauté de membres aux intérêts partagés est diffusée dans les réseaux sociaux. Il se passe alors quelque chose de curieux : sur Twitter en particulier, l'information rebondit d'une communauté à l'autre au fil des "retweets", et les plus intéressantes finissent généralement par revenir à leur expéditeur, qui peut alors prendre la dimension de leur intérêt réel. Enrichie de cet intérêt collectif, l'information en devient plus importante aux yeux de celui qui l'a introduite dans le circuit.

Le dernier niveau de traitement et de partage, celui de la rédaction, intervient sur un nombre limité d'informations, celles qui décidément apparaissent comme les plus importantes (et dont F. Guité a déjà pu vérifier la pertinence à l'étape précédente). Il souligne à juste titre qu'à ce niveau de raffinement et grâce à tous les traitements précédents, la rédaction devient un vrai plaisir, tant l'information est désormais maîtrisée en profondeur.

La compréhension et la construction du sens par l'échange

Voilà qui devrait donner à réfléchir à tous ceux qui se précipitent sur leur clavier sans approfondir leur sujet et sans l'avoir préalablement partagé avec d'autres, sous une forme plus élémentaire. Un simple lien vers la source et l'observation du circuit de l'information dans la communauté serait certainement plus profitable et allègerait le web de quelques commentaires "plates" comme disent les Québécois, inintéressants et pourvoyeurs de bruit. 

La démonstration offerte par F. Guité nous rappelle fort à propos que la compréhension et l'estimation de la valeur d'une information passent par l'échange. La mémoire, quant à elle, synthétisera l'essentiel de chaque information, et fera ainsi progresser le capital de savoir de l'individu en intégrant ou en confrontant la-'informaiton nouvelle à ce qu'il sait déjà. Car apprendre, c'est s'approprier en transformant le matériau initial, plutôt que d'avaler tout cru en risquant l'étouffement. 

Comment les médias sociaux stimulent ma mémoire. Relief, blogue de François Guité, billet du 25 juillet 2009.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné