Articles

Le brainstorming est-il dépassé?

65 ans plus tard, est-il temps pour le remue-méninges de groupe de prendre sa retraite?

Par Alexandre Roberge , le 28 mai 2018 | Dernière mise à jour de l'article le 02 juillet 2018

Le brainstorming ou remue-méninges n’a plus besoin d’être présenté. La technique a atteint en 2018 l’âge vénérable de 65 ans. Elle est devenue la figure de la créativité pour trouver des solutions des nouvelles approches, pour régler des problèmes, etc. Après tout, la devise de la «tempête d’idées» est intéressante : rien de mauvais, on dit tout et la sélection se fera par la suite. Bien des entreprises ont donc adopté cette approche.

Pour l’école, il peut s’agir d’une belle façon de stimuler les élèves dans une fin de période ou pour parler d’éléments déjà appris en cours. Ça peut même être une méthode, surtout chez les plus jeunes, de leur apprendre à philosopher en respectant les points de vue des autres. D’ailleurs, certaines grandes écoles utilisent des applications comme Klaxoon pour dynamiser leurs cours et, entre autres, établir des séances interactives de brainstorming à partir de leurs appareils mobiles. Or, est-ce qu’il est temps pour le brainstorming de disparaître? Parce que son efficacité e été fréquemment remise en question dans les dernières années.

Le remue-méninges en groupe tue la créativité

En fait, comme l’explique cet article du Figaro, il semble que l’efficacité du brainstorming n’a pas été prouvée hormis dans les entreprises plus liées à la créativité. Et encore, même là, les études ne semblent pas montrer des succès mirobolants.

Particulièrement le brainstorming de groupe est mis au banc des accusés. Il serait même contre-productif et produirait moins d’idées que d’autres approches. Pourquoi? Déjà, la peur du jugement. En effet, même si le principe est de lancer toutes les idées avec des critiques constructives, il reste que certains ne veulent pas être associés à celles qui ne tiendront pas la route. Alors, ils se censurent. De plus, à chaque tour de parole, les autres peuvent totalement oublier leur opinion entre-temps. Enfin, il arrive souvent que les idées données ne soient basées que sur leur faisabilité plutôt que de leur originalité; sortir des sentiers battus est associé au risque.

Quelle approche prendre pour plus de créativité? Proposer aux individus de travailler d’abord seul. Ainsi, ils peuvent mettre sur papier anonymement différentes idées qui pourront être lues dans une réunion d’équipe.

Des techniques comme le 6-3-5 peuvent être utilisées. 6 personnes écrivent trois concepts. Ils passent ensuite leur création à leur voisin de droite qui doit améliorer et s’inspirer des propositions qu’elle voit. Chaque individu va donc travailler sur les idées des autres et ensuite, un retour sera fait en groupe sur ce qui en est ressorti. D’ailleurs, cette approche peut même être plus efficace avec des dessins que des écrits dans certains cas.

Apprendre à stimuler sa créativité

Cela exige évidemment d’être en mesure de faire du brainstorming seul. Un exercice qui demande un peu de pratique et de posséder quelques trucs pour sortir des canevas habituels. Cet article en recense plusieurs qui sont applicables autant en équipe qu’individuellement. Par exemple, s’imaginer dans son lieu favori. Comment règlerait-on le problème de cet endroit? Ou une approche superhéroïque à l’ère des Avengers et autres héros qui peuplent les cinémas : que ferai-je si j’avais des super-pouvoirs afin de résoudre la situation? Ou simplement se mettre dans la peau d’une personne venant d’une autre culture que la sienne : comment elle verrait les choses et que pourrait-elle proposer? L’utilisation de mindmap peut aussi être fort pratique pour bien cibler le problème et trouver les différentes pistes de solution.

Cela ne veut pas dire qu’il faille que le brainstorming de groupe disparaisse complètement. De toute façon, malgré la science, les cadres sont encore très attachés à cette approche. Néanmoins, il faut clairement arrêter de la voir comme la seule et unique façon d’obtenir des idées de génie.

Illustration : Engineering at Cambridge Thought sharing session at Maxwell Centre led by Prof Stephan Hofmann and Dr Karishma Jain via photopin

Références

« Brainstorming : Définition, Méthode, Techniques. » JDN. Dernière mise à jour : 24 avril 2018. https://www.journaldunet.fr/management/guide-du-management/1145930-brainstorming-definition-methode-exemple/.

Buchanan, Leigh. "Why Brainstorming Groups Kill Breakthrough Ideas (and What to Do Instead)." Inc.com. Dernière mise à jour : 9 février 2018. https://www.inc.com/melissa-schilling/the-science-of-why-brainstorming-in-groups-doesnt-work.html.

Lalande, Delphine. « Klaxoon, La Boîte à Outils Collaboratifs Innovante Et Ludique. » Klaxoon.com. Dernière mise à jour : 27 septembre 2017. https://klaxoon.com/press/2017-09-27/klaxoon-la-boite-a-outils-collaboratifs-innovante-et-ludique.

Markman, Art. « Your Team Is Brainstorming All Wrong. » Harvard Business Review. Dernière mise à jour : 18 mai 2017. https://hbr.org/2017/05/your-team-is-brainstorming-all-wrong.

Périnel, Quentin. « Pourquoi Le “brainstorming” Est Un échec Depuis 64 Ans. » FIGARO. Dernière mise à jour : 13 septembre 2017. http://www.lefigaro.fr/entrepreneur/2017/09/13/09007-20170913ARTFIG00011-pourquoi-le-brainstorming-est-un-echec-depuis-64-ans.php.

Watson, Sue. « How To Brainstorm in the Classroom. » ThoughtCo. Dernière mise à jour : 25 mai 2017. https://www.thoughtco.com/brainstorm-in-the-classroom-3111340.

« What is Brainstorming, How to Brainstorm & 15 Effective Techniques. » Kajabi Blog. Dernière mise à jour : 3 janvier 2018. https://blog.newkajabi.com/what-is-brainstorming-how-to-brainstorm-15-effective-techniques.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné