Articles

Publié le 21 décembre 2010 Mis à jour le 06 février 2012

Expos Ciné sur Internet : prenez-en plein les yeux avec la cinémathèque française

Les expositions virtuelles sont à la mode et connaissent un énorme succès. Celle qui double l'exposition Monet au Grand-Palais à Paris, que nous vous présentions récemment, en est un magnifique exemple. Il ne s'agit pas de tenter de reproduire les expositions physiques, mais bien d'offrir une expérience originale à l'internaute, avec un format d'exposition tirant le meilleur parti du support numérique multimédia.

La cinémathèque française, haut-lieu de la culture et de l'histoire cinématographiques en France, propose elle aussi des expositions virtuelles. On en comptatibilise dix actuellement sur la page dédiée du site de la cinémathèque. Nous nous arrêterons sur deux d'entre elles, fort différentes l'une de l'autre.

Brune / Blonde

Brune / Blonde est une exposition virtuelle qui double l'exposition physique du même nom qui se tient actuellement à la cinémathèque (jusqu'au 16 janvier 2011). Elle est consacrée à l'importance de la chevelure féminine dans le cinéma mondial. Illustrée d'un magnifique portrait de Penelope Cruz teinte en blonde (avec des sourcils d'un noir éclatant) ) à la manière de Marylin, l'exposition nous entraîne dans des analyses denses et les imaginaires de nombreux réalisateurs de cinéma.

Il n'est que de comparer la page qui décrit l'exposition qui se tient actuellement dans les murs de la cinémathèque avec celle qui présente l'exposition virtuelle pour comprendre que les deux ne se ressemblent guère, même si elles traitent du même sujet. Le coeur de l'exposition virtuelle se trouve sur la page des oeuvres cinématographiques présentées. On y accède soit par une liste alphabétique, soit en cliquant sur les vignettes qui apparaissent dans un ordre aléatoire. N'oublions pas qu'il s'agit ici de films : chaque oeuvre est bien entendue évoquée par le biais d'un extrait de film (sous-titrés en anglais, car on peut accéder à l'ensemble de l'exposition dans cette langue), d'un texte et d'images complémentaires.

On peut ensuite choisir de revenir à la page de présentation des oeuvres, ou de se laisser guider vers d'autres oeuvres présentées en "échos".

Le parcours complet de l'exposition virtuelle vous demandera certainement plusieurs heures. L'intérêt d'Internet, c'est que l'on peut arrêter à sa guise, revenir plus tard. Ce qui justifie totalement l'abondance de ressources présentées dans cette exposition. Et si l'on en veut encore plus, la page "Ressources" propose une multitude de références et de liens complémentaires.

Story-board de cinéma

L'exposition Story-board de cinéma s'adresse à un public sans doute plus restreint que Brune / Blonde, car elle entre dans la fabrique des films. La présentation est plus sobre que dans une exposition grand public, mais elle colle parfaitement à son sujet : on accède en effet aux différentes ressources contenues dans un carnet à l'italienne (fotrmat allongé), qui est celui du story-board.

Pour découvrir le métier de story-boarder et des story-boards célèbres, on cliquera sur les vignettes de la couverture du carnet. "Gros plans sur des tournages à risque" analyse des séquences de films célèbres, illlustrées de leur story-board. "Panorama du story-board" nous permet de découvrir "la définition, l'histoire, les formes et les différentes missions du story-board".

Les extraits de films accessibles au bas du carnet sont fascinants : on y voit en effet une séquence de film accompagnée du story-board correspondant. Ce qui permet de mesurer l'incroyable travail d'anticipation réalisé par les story-boarders, mais aussi le degré de liberté que s'octroient les réalisateurs.

Là encore, de nombreuses ressources (dont un index des story-boarders les plus connus) viennent compléter l'exposition. Un glossaire nous guide dans le vocabulaire cinématographique, et une galerie d'images nous présente des story-boards de films connus.

Ces deux expositions et les huit autres qui sont présentées par la cinémathèque française se dégustent lentement. On en sort détendu, content, et un peu plus savant aussi. Les expositions virtuelles trouvent désormais leurs formes, et jouent un rôle grandissant dans l'accroissement des connaissances d'un public toujours plus large.

Brune / Blonde

Story-board de cinéma

Cinémathèque française, page d'accueil

Illustrations : captures d'écran des pages consacrées aux deux expositions sur le site de la cinémathèque française.


Mots-clés: Exposition Succès Cinémathèque Française Expositions Virtuelles Brunes-Blondes Extraits De Films Mode Cinémathèque

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !