Articles

Imitation lente ou rapide pour apprendre

De l'initiation et de l'apprentissage à la copie et l'imitation.

Par Denis Cristol , le 11 décembre 2018 | Dernière mise à jour de l'article le 10 décembre 2018

Imiter est dans la nature de l’homme

La nature est pleine d'imitation. Des oiseaux imitent le chant d'autres oiseaux pour les duper et voler leur nourriture ou encore l'oiseau lyre qui imite des sons de chantiers ou de tronçonneuse pour passer inaperçu dans des forêts envahies. Des singes imitent leurs congénères pour se nourrir, laver des aliments, se rapprocher les uns des autres. L'imitation de la mère chez les primates supérieurs est une voie privilégiée d'apprentissage.

Chez l'homme l'imitation est une seconde nature, qui s'exprime jusqu'au mimétisme. Les enfants des hommes imitent les mimiques des singes dans les zoos.

Dans un premier temps, cet article va distinguer les pratiques d'imitation qui se produisent lentement, il s'agit presque ici d'une initiation puis dans un second temps celles qui se produisent rapidement dans un but d'efficacité et enfin il va conclure sur les mécanismes psychologiques qui expliquent le fonctionnement à l'œuvre lorsqu'un humain en imite un autre.

Imitation lente : le parcours initiatique

Des traditions asiatiques de l'apprentissage (par exemple dans les arts martiaux) font une large place à l'imitation qui est aussi souvent une initiation. C'est l'image du maître s'efforçant de réaliser le geste parfait et de l'élève cherchant à le reproduire. Parfois l'élève calligraphe est seulement autorisé à tirer des traits sur une feuille avant de produire un idéogramme plus complexe, parfois et pendant de longs mois l'apprenti masseur (exemple du Tuina) musclera ses mains en pressant des murs, ou appuiera des sacs de haricots avant même de toucher un corps. L'élève d'un art martial passera par de longues périodes de renforcement et d'assouplissement musculaire avant d'être autorisé à pratiquer les gestes même les plus faciles.

Dans cette perspective la progression est lente et consiste à se pénétrer du geste en silence par observation tout autant que de la philosophie qui lui donne le sens le plus élevé. C'est une logique du maître et de l'élève par laquelle l'élève apprend au maître à guider par les résistances et les fragilités qu'il lui offre et par laquelle le maître donne à ressentir ce qu'il maîtrise.

Dans la tradition occidentale des métiers, le compagnonnage est un autre exemple de lenteur. La matière pierre, bois, métal, cuir impose son rythme à l'apprentissage, le temps que les formes prennent, les temps de séchage, les temps de façonnage, les temps de maturation d'une idée juste et esthétique pour atteindre la perfection. Le tour du compagnon est un périple lent ou de nouveaux maîtres sont rencontrés et de nouvelles questions sont posées. L'imitation profonde nécessite de l'étalement dans le temps pour que chaque cas de figure soit appréhendé. Là encore le geste est empreint d’une philosophie qui lui donne plus de profondeur, notamment dans la relation à l’outil, la réflexion sur soi et le rapport aux autres.

Imitation rapide

On s'est souvent moqué des "touristes chinois" arpentant les usines et faisant preuve d'une curiosité sans relâche armés de leur appareil photos. Ils ont su prendre le meilleur puis l'améliorer, ce qui explique en partie le décollage phénoménal de ce qui est en passe de devenir la 1ere économie du monde dès les années 2020.

Le monde industriel a produit son lot de méthodes d'imitation. Le tutorat, la méthode training within industry, les approches de benchmarks et de parangonnage. Ces méthodes instrumentées centrées sur un objectif de maîtrise accélèrent l'appropriation. L'immersion dans la sphère d'activité de l'autre est le point commun. Respirer le même air que lui, capter par nos sens une multitude de paramètres informels participe d'une imprégnation qui facilite l'imitation.

Mais comment imite-t-on à l'ère du numérique ? Suffit-il de copier pour être un bon imitateur ? Reprendre à son compte des lignes de codes crées par d'autres, se fondre dans la logique creative commons ? La coopétition est une façon actuelle de mettre en commun une partie de l’effort de recherche et des connaissances disponibles pour mieux se différencier. Cette coopétition est d’autant plus facile que les informations circulent en masse sur internet.

L'explication des processus

Pour l'encyclopédie universalis,

"L’imitation reproduit un modèle, plus ou moins fidèlement. Cette reproduction n’est pas automatique. Elle est intentionnelle et sélective. L’imitation est en effet une construction de similarité par ajustement, réajustements et corrections des erreurs, qui sont des indicateurs de l’intentionnalité d’une conduite."

Les chercheurs en sciences sociales s'efforcent de comprendre le cœur des dynamiques humaines.

  • Vygotski imagine que la zone proximale de développement ou la présence d’un autre plus expérimenté permet d’accélérer l’apprentissage de ceux qui l’observent ou avec lesquels ils interagissent.
     
  • Bandura montre le processus de modélisation qui est une attention consciente de l'imitateur vers l'imité, à ne pas confondre avec le modelage une volonté du modèle d'installer chez l'autre ses propres modes de réactions.
     
  • Au niveau du cerveau la recherche sur les neurones miroirs rendue possible par le moyen des scanners montre comment la seule exposition à un comportement humain active les mêmes zones cérébrales d’un cerveau d’une personne à l'autre .
     
  • Pour ce qui concerne les sciences de l'éducation, une part de l'imitation se produit lors d'apprentissages informels qui se réalisent en marge des activités labélisées en tant qu’enseignement; apprentissages qui se réalisent tout au long de la vie.

Par soi-même, avec les autres

On comprend seul mais on n’apprend jamais sans les autres. L’imitation est une clé d’entrée extraordinaire à qui se sait se donner la peine d’écouter attentivement.

 

Sources

Encyclopédie Universalis  https://www.universalis.fr/encyclopedie/imitation-psychologie/
L'oiseau Lyre https://www.youtube.com/watch?v=_KjCfx9GBVg

Zone proximale de développement https://www.persee.fr/doc/enfan_0013-7545_1989_num_42_1_1885
Apprendre à éduquer- une application pour découvrir les neurones miroirs
http://apprendreaeduquer.fr/une-animation-pour-decouvrir-les-neurones-miroirs/
Wikipédia - Bandura https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Albert_Bandura
Wikipédia - Vygotski https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Lev_Vygotski
Konbini – Comment la culture se transmet chez les singes https://www.konbini.com/fr/tendances-2/video-comment-la-culture-se-transmet-chez-les-singes/

Le mimétisme un point commun entre l’homme et le singe https://www.topsante.com/forme-bien-etre/bien-avec-les-autres/famille/le-mimetisme-un-point-commun-entre-l-homme-et-les-singes-619303

La pédagogie en Aikido réflexions sur l’enseignement de Tamura Sensei http://www.leotamaki.com/article-la-pedagogie-en-aikido-reflexions-sur-l-enseignement-de-tamura-sensei-76214471.html

Qu’est-ce que le compagnonnage ? http://compagnonsdutourdefrance.org/pages/qu-est-ce-que-le-compagnonnage

Wikipédia - Training within industry https://en.wikipedia.org/wiki/Training_Within_Industry

Cahiers pédagogiques - Le tutorat toujours innovant  http://www.cahiers-pedagogiques.com/Le-tutorat-toujours-innovant

Les cahiers de l’innovation - Le benchmarking pour une meilleure performance  https://www.lescahiersdelinnovation.com/2016/03/le-benchmarking-pour-une-meilleure-performance/

Creative commons http://creativecommons.fr/

Les apprentissages informels et la formation  https://cursus.edu/articles/41884/les-apprentissages-informels-et-la-formation#.XARJ8yDjLIU

La chine pourrait devenir la première économie mondiale dès les années 2020 https://www.capital.fr/economie-politique/la-chine-pourrait-devenir-la-premiere-economie-mondiale-des-les-annees-2020-1299960

Coopétition https://www.e-marketing.fr/Thematique/social-media-1096/breve/les-reseaux-sociaux-le-levier-de-performance-de-linbound-marketing-335191.htm#aAoRf0e9OyDpF4Ro.97

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur