Articles

Enseigner avec du matériel recyclé

Fournir le matériel nécessaire aux élèves sans coûts astronomiques et en leur montrant les bienfaits du recyclage

Par Alexandre Roberge , le 21 janvier 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 01 mars 2019

Transmettre des connaissances a beau être une action abstraite, elle repose sur du concret. L’enseignement s’accompagne généralement de tableaux, de fournitures et même d’appareils électroniques. Or, qui dit matériel dit coûts. Rien n’est gratuit en ce bas monde et dans un contexte où le financement de l’éducation n’est pas toujours adéquat, cela occasionne quelques soucis. Il serait facile de croire que ce problème subsiste seulement dans les pays en développement. Or, en 2018, même dans un pays riche comme les États-Unis, 94 % du personnel enseignant doit débourser de leurs poches pour des fournitures scolaires.

Conséquemment, cela demande de l’abnégation des enseignants qui doivent investir eux-mêmes afin que leur classe soit fonctionnelle durant l’année. Une situation qui suscite déjà des débats sur la question du financement de l’éducation mais qui exige aussi de la débrouillardise de la part du corps professoral. En effet, comment faire pour fournir du matériel scolaire aux enfants sans se ruiner? Et si la réponse se trouvait du côté des rebuts?

L’exemple des pays en développement

Là-dessus, il est intéressant de voir ce que font des enseignants dans des pays moins fortunés qui se servent alors de matériel recyclé pour créer des dispositifs didactiques. Arvind Gupta, qui a reçu un important prix de reconnaissance du gouvernement indien, a fait sa renommée en concevant des jouets et du matériel scolaire avec tout et n’importe quoi. Ce professeur ne pouvait supporter de voir à quel point les manuels étaient dépassés, particulièrement en sciences. L’idée lui est donc venue de créer des jouets scientifiques à partir de rebuts. Il a alors utilisé des allumettes, du papier journal, de la vieille ficelle et d’autres objets. Des centaines d’inventions qu’il a même inventoriées dans un livre ayant rencontré un grand succès dans le pays, traduit en 12 dialectes indiens.

De leur côté, des enseignants du Cambodge et de la Thaïlande se servent de différents éléments de recyclage afin d’enseigner les phonèmes anglais auprès des jeunes lecteurs. Ainsi, que ce soit des gobelets de papier, des cuillères de plastique ou des bouchons de bouteille, tout est bon pour inculquer la langue anglaise auprès des jeunes. Ces approches permettent de la transmettre de façon ludique auprès des enfants. Par exemple, ils peuvent utiliser des écales de noix pour écrire des lettres ou former des mots avec ces mêmes coquilles sur lesquelles sont inscrites des syllabes. Des dispositifs qui ne coûtent rien et qui peuvent inspirer des élèves, particulièrement dans des établissements pauvres.

Une sensibilisation au recyclage

Cette approche de la réutilisation de matériel peut servir dans divers contextes comme le montrent ces usages. Bien des activités de la maternelle à la fin du primaire peuvent utiliser les rebuts afin de stimuler la créativité ou apprendre des concepts élémentaires de langues, mathématiques, etc. Même les cours d’éducation physique peuvent se servir de vieux cartons, de restes de morceaux de bois et même de bouteilles d’eau en plastique et de canettes de coca vides pour créer des parcours d’obstacles. En fin de trajet, d’ailleurs, il pourrait y avoir des bacs de recyclage pour rappeler l’importance de ce geste auprès des élèves.

En fait, l’usage de matières recyclées par l’enseignant peut en outre être une bonne façon d’introduire le concept de recyclage. Dans un monde cherchant véritablement à enseigner le développement durable par tous les moyens auprès des élèves, l’utilisation de matériel recyclé donne le bon exemple. Sans compter qu’il peut être une source de matériel avec lequel travailler. Dans un contexte où de plus en plus d’établissements s’intéressent aux fab labs et au mouvement «do it yourself», cette approche usant du recyclé peut s’avérer dans une ligne cohérente. Et surtout à très faible coût.

Illustration : Ruth and Dave Detail of Converge by Luci Lytle via photopin (license)

Références

« Free Teaching Resources. » NLWA. Consulté le 17 janvier 2019.
http://wiseuptowaste.org.uk/schools/free-teaching-resources/

« Recycled Crafts. » Education.com. Consulté le 17 janvier 2019.
https://www.education.com/activity/recycled-crafts/

Chokshi, Niraj. "94 Percent of U.S. Teachers Spend Their Own Money on School Supplies, Survey Finds." The New York Times. Dernière mise à jour : 16 mai 2018.
https://www.nytimes.com/2018/05/16/us/teachers-school-supplies.html

Riaz, Azmia. "How Arvind Gupta is Using Everyday Waste to Bring Science to Millions of Indian Kids." The New Indian Express. Dernière mise à jour : 1er septembre 2018.
https://www.edexlive.com/people/2018/sep/01/arvind-gupta-and-the-toys-that-never-go-to-waste-3852.html

Soper, Sheldon. « Teaching Students to Do More Than Just Recycle. » Teach.com. Dernière mise à jour : 15 février 2018.
https://teach.com/blog/teaching-students-to-do-more-than-recycle/

Steyn, Sunee, Stephen Louw, and Thoeun Malin. "Phonics for Free: Using Recycled Materials in Resource-impoverished Schools." Dernière mise à jour en août 2018.
https://www.hltmag.co.uk/aug18/phonics-for-free

Tornio, Stacy. "DIY Obstacle Course to Promote Recycling at Your School." WeAreTeachers. Dernière mise à jour : 16 novembre 2018.
https://www.weareteachers.com/diy-obstacle-course-recycled-materials/

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné