Articles

La musique : une fausse langue universelle ?

La musique peut-elle vraiment être considérée comme une langue universelle?

Par Alexandre Roberge , le 04 mars 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 04 avril 2019

La légende raconte que les hommes parlaient tous la même langue autrefois. Ils avaient décidé de bâtir une ville et une tour la plus haute possible, s’approchant de Dieu. Celui-ci, ennuyé par ce geste de défi de l’humanité, les dispersa dans le monde et leur donna des langues différentes. Ce récit biblique expliquerait pourquoi nous avons tous grandi dans des cultures et langages divers. Depuis, il semble que nous sommes tous en quête d’une langue universelle, comme pour reproduire l’esprit de Babel. Plusieurs pensent qu'il résiderait dans la musique.

De la musique comme langue universelle

Nombreux affirment que la musique est le langage commun parce que toutes les cultures humaines (ou presque) ont fait de la musique. Or, au-delà de ce postulat de base, comment peut-on vraiment attester qu’il s’agirait d’un moyen de communication universel? Des chercheurs ont tenté de voir si nous comprenions tous la langue musicale.

Une étude de Harvard faite avec 750 internautes de 60 pays a montré que malgré les différences de langage dans les passages de chansons écoutés, ils étaient en mesure de dire l’objectif de la mélodie. Dans une autre expérience, les scientifiques ont demandé à des internautes américains et indiens d’écouter des extraits et de spécifier le nombre de chanteurs et d’instruments, le tempo, l’excitation, la valence, etc. Bref, dans les deux groupes, la compréhension musicale était la même malgré les grandes différences culturelles.

Certaines études ont même observé que la partie du cerveau liée au langage traiterait aussi la musique. Ainsi, en étudiant l’afflux sanguin cérébral de musiciens et non-musiciens dans des tâches de génération verbales et musicales, ils se rendaient compte que chez les habitués des instruments, il se situait au même endroit. Quant aux non-initiés, après une demi-heure seulement de pratique musicale, il s’était rapproché de celui des instrumentistes. D’ailleurs, une autre recherche faite avec de l’imagerie de résonance magnétique a montré que les musiciens avaient une meilleure capacité à percevoir des syllabes noyées dans un bruit de fond. L'habitude de discerner des hauteurs sonores dans leur quotidien leur a permis de comprendre davantage les bouts de vocable.

Ce lot d’études, dont celle de Harvard, a fait dire à beaucoup de médias que, ça y était, la musique était le langage universel. Toutefois, des experts en musique ont réprimé cette conclusion hâtive.

Des façons diverses de comprendre la musique

Déjà, il faut s’entendre sur la notion de langue. Parce que cette question en elle-même peut mener à de longs débats. Comme le rappelle cette spécialiste qui démystifie des clichés sur la musique classique, les langues font tout pour clarifier le monde. Or, la musique se veut volontairement abstraite et très personnelle. Cette musicothérapeute en soins palliatifs donne un exemple probant de cette divergence de sens. Ainsi, dans le cadre de son travail, on lui réclamait fréquemment de chanter au chevet des mourants la chanson « Hallelujah » de Leonard Cohen. Très belle mélodie qui pour le patient et sa famille est un moment de recueillement et de tristesse. Or, il lui est arrivé qu’une de ses amies lui demande le même air... pour son mariage puisqu’elle considère cet hymne comme un de joie. Une interprétation qui va totalement à l’encontre de celle des familles endeuillées.

L’universalité est bien ébranlée lorsque la culture musicale des auditeurs est comparée. Si la musique occidentale s’est généralement répandue un peu partout, les autres styles musicaux restent souvent hermétiques pour une oreille non habituée. Par exemple, il serait très difficile pour un Canadien, un Français ou un Américain de décrire précisément l’intention d’une pièce de musique autochtone. D’ailleurs, la grammaire musicale diffère d’une culture à l’autre. En Occident, les pièces en tonalité majeure sont associées à de la joie tandis qu’en mineures, elles représentent de la tristesse. Ce qui n’est pas vrai dans des cultures asiatiques ou africaines. Même des airs occidentaux ne répondent pas toujours à ce code pourtant « répandu ».

Alors, la musique comme langage universel serait une utopie? Clairement, il s’agit d’une exagération extrapolée à partir de certaines études. Néanmoins, peut-être que l’universalité musicale, comme l’affirme le Smithsonian, réside dans le fait que tous les humains l’apprécient. Ainsi, si les notes ne deviennent pas un langage mondial, elles peuvent motiver et aider non seulement à se déhancher et s’amuser mais aussi à apprendre et retenir des éléments d’information.

Illustration : Foter.com

Références

Bohler, Sébastien. « La Musique Améliore Le Langage. » Cerveauetpsycho.fr. Dernière mise à jour : 13 février 2018. https://www.cerveauetpsycho.fr/sd/neurosciences/la-musique-ameliore-le-langage-12798.php.

Chapman, Catherine. "Music really IS a universal language: People know what type of song they are hearing, no matter where they are from." Mail Online. Dernière mise à jour : 25 janvier 2018. https://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-5313137/Research-proves-music-universal-language.html.

Chaput, Janlou. « Science Décalée : La Musique, Une Langue Pour Notre Cerveau. » Futura. Dernière mise à jour : 11 mars 2018. https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/biologie-science-decalee-musique-langue-notre-cerveau-53659/.

Fessenden, Marissa. « Why Music Is Not a Universal Language. » Smithsonian. Dernière mise à jour : 26 février 2018. https://www.smithsonianmag.com/smart-news/why-music-not-universal-language-180968245/.

« La Musique, Cette étonnante Langue Universelle. » Fredzone. Dernière mise à jour : 31 mars 2018. http://www.fredzone.org/la-musique-cette-etonnante-langue-universelle-883.

« Music Really is a Universal Language. » Phys.org. Dernière mise à jour : 25 janvier 2018. https://phys.org/news/2018-01-music-universal-language.html.

Pearson, Sarah. "Why Music is Not a Universal Language – and What That Means for Care." Hospital News. Dernière mise à jour : 20 février 2019. https://hospitalnews.com/why-music-not-a-universal-language-and-what-that-means-for-care/.

Shaver-Gleason, Linda. "Is Music a Universal Language?" Not Another Music History Cliché!. Dernière mise à jour : 4 janvier 2018. https://notanothermusichistorycliche.blogspot.com/2018/01/is-music-universal-language.html.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné